Nov 032016
 

[Test] Chaussures de randonnée Berghen GrasseQuand Bruno m’a contacté pour me demander si je souhaitais tester des chaussures de la marque Berghen, j’ai dû aller faire une petite recherche sur internet car je n’en avais jamais entendu parler.

Ceux qui me connaissent un peu savent que je suis de nature curieuse et j’ai donc accepté de tester une paire de chaussures de randonnée de la marque.

C’est un modèle léger, principalement en nubuck, et qui est plutôt destiné à la petite randonnée. Bruno m’avait même indiqué que c’est un modèle assez souple qui ne convient pas tellement aux marches intenses.

Forcément, je l’ai testé partout, y compris en montagne, sur des longues journées de randonnée et même sur une randonnée de plusieurs jours.

Lire la suite »

Mai 072016
 

Test Chaussures Keen Wanderer WP

Voici le deuxième test de chaussures de la marque Keen sur le blog. Le premier test concernait une paire de chaussures à tige basse imperméables, les Durand Low WP. On change un peu cette fois, surtout au niveau de la hauteur de la tige. Les Keen Wanderer WP sont des chaussures à tige « mid » – c’est-à-dire entre basse et haute – également imperméables et à majorité de cuir.

Lire la suite »

Oct 102015
 

Test Cimalp X-Warm ElbrouzJ’ai jusqu’à présent toujours été convaincu des produits Cimalp que j’ai testés sur le blog (veste softshell et sous-vêtements techniques), surtout en ce qui concerne leur technicité et leur qualité par rapport à leur prix.

J’ai donc accepté avec plaisir quand Lionel Marsanne, le directeur de Cimalp m’a proposé de tester la veste à capuche Cimalp X-Warm Elbrouz. Pour la petite histoire, Lionel m’avait également proposé de tester des vestes de pluie (hardshell), mais je n’ai pas voulu donner une raison aux nuages de se « défouler » sur moi. Bien m’en a pris, car j’aurais eu des difficultés à les tester avec le beau temps que j’ai eu la chance d’avoir. 😉

Cette veste à capuche a pour vocation d’être une seconde couche (lien vers l’article sur les couches de vêtements), assez similaire à une veste polaire à capuche. Je tiens à préciser que ce n’est pas une softshell (si vous vous dites « une soft…quoi ? », voici un article qui vous éclairera sur le sujet). Elle ne protège donc pas du vent et de la pluie. C’est une seconde couche pure race. 😉

Quelle différence avec une polaire ? La structure du tissu (3D Flex) est assez fine, avec un intérieur doux et un extérieur assez lisse. Le tout est très élastique dans toutes les directions.

Lire la suite »

Juin 302015
 

Quand l’occasion s’est présentée de tester une marque totalement nouvelle pour moi, je n’ai pas hésité ! D’une part, parce que je suis curieux et d’autre part parce que j’aime bien me faire mon propre avis. 😉

Keen est une marque que je connaissais de nom, mais je n’avais jamais eu l’occasion d’essayer un de leurs produits.

C’est une marque américaine spécialisée dans les chaussures et sandales « tout-terrain » même si elle propose également d’autres produits. Ici, j’ai testé un modèle de chaussures de randonnée à tige basse imperméables et respirantes majoritairement en cuir qui s’appelle : Keen Durand Low WP (« Low » pour tige basse et « WP » pour waterproof – résistante à l’eau).

Passons sans plus attendre à mes premières impressions.

Lire la suite »

Mai 162015
 

Achat de matériel de randonnée en ligneLes achats en ligne se sont bien démocratisés, une majorité de personnes en a déjà faits, mais je sais que certains n’osent pas franchir le pas et que d’autres ont toujours l’impression ou peur de se faire avoir.

J’ai donc pensé qu’il serait bon de faire le point sur les achats de matériel de randonnée en ligne comme j’en ai effectué un bon nombre, que ce soit en France ou à l’étranger.

Vous trouverez donc dans cet article quelques astuces et « pièges » à éviter pour que tout se passe au mieux. J’en ai aussi profité pour parler de sécurité et pour vous donner quelques adresses pour effectuer vos achats.

Lire la suite »

Avr 022015
 

[Test] Lampe frontale Black Diamond SpotSi vous ne voyez pas quelle peut être l’utilité d’une lampe frontale pour des randonnées, et surtout pour des randonnées à la journée, je vous invite à d’abord lire cet article.

J’avais déjà publié un rapport de test il y a quelques années (eh oui déjà !) pour des lampes frontales d’une autre marque, Petzl (voir le test ici) et j’ai cette fois-ci testé une lampe frontale de la marque Black Diamond.

Ce n’est pas nécessairement une marque très connue des randonneurs, mais elle l’est beaucoup plus des grimpeurs et des alpinistes. Pour la randonnée, elle est surtout connue pour ses bâtons et ses lampes frontales et un peu pour ses tentes et sacs à dos. C’est une marque qui a été et qui est très présente sur le marché des lampes frontales.

Contrairement aux lampes Petzl que j’avais testées précédemment, la lampe Black Diamond Spot n’est pas une lampe d’entrée de gamme, c’est plutôt une lampe de milieu de gamme.

Voilà pour les présentations, voyons tout de suite ce qu’elle donne une fois sur le terrain. 😉

Lire la suite »

Fév 112015
 

Podomètre en randonnée - bonne ou mauvaise idéeBeaucoup de randonneurs aiment savoir quelle distance ils ont parcourue pendant une randonnée et même suivre la distance parcourue au fur et à mesure de leur itinéraire. Pour cela, certaines personnes utilisent des podomètres.

Mais est-ce réellement une bonne idée ? Est-ce que la valeur indiquée par les podomètres est fiable ? Ma réponse a plutôt tendance à commencer et finir avec un « n », mais nous allons voir qu’il y a des exceptions. 😉

Avant d’aller plus loin, je vais rapidement présenter ce qu’est un podomètre pour ceux qui ne le savent pas.

Lire la suite »

Déc 302014
 

Petit guide des secondes couches  polaire, laine, synthétique et duvetEn tant que randonneurs, nous sommes tous amenés un jour ou l’autre à investir dans un vêtement « chaud ». Il est rare (et souvent peu prudent) de partir pour une randonnée simplement en tee-shirt.

Le premier réflexe (normal) est de se tourner vers sa « garde-robe » classique. Les pulls que l’on y trouve peuvent être en coton (ce que je ne recommande pas du tout), en synthétique ou en laine, mais pèsent souvent assez lourd et ne sont pas vraiment adaptés à des activités de plein air.

Le second réflexe (normal aussi) est d’aller en magasin pour trouver un vêtement adapté. Il y a quelques temps, le choix était assez limité et se résumait souvent à une polaire. Mais avec l’arrivée de nouveaux matériaux, de nouvelles technologies et de matériaux plus abordables, le choix est maintenant beaucoup plus grand. Génial ! Oui, mais on se rend vite compte que « trop de choix tue le choix ». 😉

Et c’est là que j’interviens.

Nous allons donc faire un tour rapide des différents grands types d’isolants utilisés comme seconde couche et voir les avantages et inconvénients de chacun d’entre eux. On va distinguer 4 types d’isolants principaux : la polaire, la laine, les fibres synthétiques et le duvet – même si la polaire est constituée de fibres synthétiques.

Pourquoi parler des isolants ? Car c’est selon moi la première chose à déterminer pour faire un bon choix – avant d’aller plus dans le détail.

Note : Au début de l’article, j’ai bien écrit « chaud » avec des guillemets. En effet, ce sont des vêtements isolants, ils ne produisent pas de chaleur mais retiennent (avec plus ou moins de succès) la chaleur de notre corps. Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseille d’ailleurs de d’abord lire l’article sur les trois couches avant de continuer.

Lire la suite »

Sep 032014
 

[Test] Bâtons Ottomila CerviniaLes bâtons de randonnée ont déjà fait l’objet de quelques articles sur le blog, car de plus en plus de personnes les utilisent. J’ai notamment écrit :

– Un article sur leurs avantages (et inconvénients) : https://www.randonner-malin.com/10-raisons-dutiliser-des-batons-de-randonnee/

– Un article sur comment les choisir : https://www.randonner-malin.com/bien-choisir-ses-batons-de-marche/

J’espère d’ailleurs que je pourrai tourner d’ici peu la vidéo sur leur utilisation, car je sais qu’elle est attendue. 😉 Je vous conseille particulièrement l’article sur le choix des bâtons, car il vous permettra de mieux comprendre certaines caractéristiques (par exemple les avantages et inconvénients des matériaux utilisés).

On me demande souvent si j’ai des modèles de bâtons (ou autre matériel) à recommander – ce que je fais quand je le peux. Mais, je préfère autant publier des tests de matériel sur mon blog qui sont à mon sens plus complets – car certains produits que je trouve excellents ne vous conviendraient peut-être pas.

J’ai donc testé une paire de bâtons de randonnée qui m’a été fournie par Barrabes. C’est un modèle que je ne connaissais pas. A vrai dire, je n’avais même pas entendu parler de la marque. En fait, Ottomila est une marque propre à la boutique Barrabes – qui fait directement fabriquer ses produits suivant un cahier des charges qu’elle a établi.

Lire la suite »

Août 212014
 

Contenu trousse de secours randonnéeEnfin, cet article voit le jour sur le blog ! J’ai déjà parlé du contenu du sac à dos – notamment avec la liste de matériel téléchargeable (Cliquez ici pour télécharger la liste de matériel), du contenu du kit de réparation, mais je n’avais pas vraiment abordé le sujet de la composition de la trousse de secours de randonnée alors que ça m’a été demandé très souvent. Avant de parler du contenu, j’aimerais vous dire pourquoi j’ai mis si longtemps à écrire ce billet – car ça a son importance pour la suite de l’article.

Trousse de secours de randonnée : à chacun son contenu

Il faut savoir que le contenu de la trousse de secours est quelque chose de très personnel. Personnel, dans le sens où ça dépend vraiment de chaque personne. En plus de chaque personne, ça dépend de chaque randonnée. J’avais donc des difficultés pour écrire un article qui puisse être utile dans le plus grand nombre de situations.
Je ne voulais pas non plus vous pousser à prendre trop ou trop peu de matériel de soin – car le problème est le même que pour le reste de vos affaires – c’est une question de compromis : on veut assurer sa sécurité et son confort tout en essayant de minimiser le poids de son sac à dos.

Au final, j’ai opté pour une liste basée sur ma propre trousse de secours ainsi que celles de personnes que je connais. À vous de l’adapter ensuite en rajoutant ou en enlevant des éléments en fonction de vous et des conditions dans lesquelles vous randonnez.

Lire la suite »