Sep 132017
 

5 étapes pour estimer facilement la difficulté et la durée d'une randonnée

Avant chaque randonnée, on se demande toujours :

  1. Quelle est la difficulté de la randonnée ?
  2. Combien de temps va-t-elle durer ?

Et, c’est tout à fait normal – que ce soit pour un itinéraire trouvé dans un guide ou sur internet, une sortie qu’un ami ou votre club de rando vous propose, un trek que vous avez prévu ou même un itinéraire que vous voulez vous-même préparer.

Vous voulez savoir si vous pouvez faire telle ou telle randonnée ou pas par rapport à votre condition physique du moment et l’effort que cela vous demandera.

Le temps de marche est un indice de la difficulté, mais permet aussi de s’organiser, de ne pas finir dans la nuit et pouvoir donner une heure de retour à un proche par exemple (à lire : Une habitude qui peut vous sauver la vie en randonnée).

Voici les 5 étapes, à suivre, dans l’ordre.

Lire la suite »

Juil 282017
 

Cet article est un article invité rédigé par un lecteur du blog : Alex. C’est donc lui qui s’exprime à travers les « je ». J’ai accueilli avec plaisir sa proposition d’écriture de cet article, car il avait trouvé peu d’informations sur ce chemin en français et que son aventure est très intéressante. Et… un peu par nostalgie aussi (je l’avoue), ayant parcouru certaines portions de celui-ci quand j’habitais dans cette région du monde.

Même si ce n’est pas un projet que vous envisagez, la lecture est très agréable et enrichissante. Clignement d'œil

1 – A la poursuite du serpent arc-en-ciel !

Au vu de la ligne éditorial de Randonner Malin j’ai préféré faire dans un premier temps une présentation très succincte de mon aventure, puis me consacrer à décrire tous les aspects techniques, et donner des informations pratiques et conseils autours du Bibbulmun Track en général.

Il y a deux ans, en lisant un récit d’aventures écrit par Sarah Marquis, j’ai eu connaissance d’une piste balisée qui s’étire sur 1000 kilomètres entre les villes de Perth et Albany en plein cœur de l’Australie Occidentale. Le Bibbulmun track, m’a tout de suite fait rêver et, en 2016, j’ai décidé de me lancer…

Le problème, c’est que je n’y connaissais pas grand-chose. J’avais bien eu l’occasion une fois ou deux de me balader à la journée en montagne, mais là, il s’agissait d’autre chose. La première section de la piste donne le ton, 142 kilomètres en autonomie, il fallait tout apprendre. À la sortie de l’hiver le matériel est prêt, dans les grandes lignes… L’idée est de profiter du printemps et de l’été pour gagner en expérience pratique, c’est bien beau la théorie dans son canapé, devant son ordinateur, mais rien ne vaut le terrain.

Lire la suite »

Juil 272017
 

[4 – Préparation au GR10] Dernier entraînement moins de deux semaines avant le départ…

Cet article est un article invité rédigé par deux fidèles lecteurs du blog (c’est comme cela qu’ils se décrivent) : Marie, une amie, et son compagnon Sylvain. C’est donc Marie qui s’exprime à travers les « je ». C’est le quatrième article d’une série consacrée à leur préparation d’une section du GR10 (le premier article se trouve ici, le second ici et le troisième ici).

Dans un peu moins de deux semaines (le 20 juin) nous ferons nos premiers pas sur le GR10 : nous partirons de Lourdes, d’où nous rejoindrons le GR via le col de Saucède. D’ici là, il nous reste un peu de préparation, mais le principal est maintenant fait.

Dans ce dernier article consacré à notre préparation (cf. trois premiers articles : premier, second et troisième) nous souhaitons faire un rapide retour sur notre 4ème week-end de préparation (dans le Massif Central, autour du Puy Mary), présenter la liste de matériel que nous allons finalement emmener, et faire un bilan sur notre préparation.

Trois jours de randonnée et de bivouac dans le Massif Central

Lire la suite »

Juil 182017
 

Cohabitation entre randonneurs et chasseurs en 6 questions
Vous avez déjà vu des enfants se disputer pour un jouet, ne voulant pas le partager ?

La relation entre randonneurs et chasseurs ressemble parfois à cela, car ils doivent partager un même terrain de jeu et la pratique des uns n’est pas toujours très compatible avec la pratique des autres.

Cet article va donc s’articuler autour de 5 questions que des randonneurs soucieux de leur sécurité me posent fréquemment.

Je tiens à préciser que je ne suis pas chasseur et que je ne suis pas un expert sur le sujet. N’hésitez donc pas à compléter cet article avec vos commentaires, notamment si vous êtes chasseur, randonneur-chasseur ou chasseur-randonneur. 😉

Lire la suite »

Juin 292017
 

Vous avez peut-être aussi fait ce constat : de plus en plus de personnes randonnent avec des chaussures basses en montagne (et c’est d’ailleurs souvent mon cas) alors qu’on entend souvent dire que pour la montagne il faut absolument des chaussures hautes.

J’ai donc fait le point là-dessus en vidéo où j’explique les avantages et inconvénients de chaque type de chaussures, si c’est selon moi beaucoup plus risqué en chaussures basses et dans quelles conditions c’est envisageable ou pas.

Transcription texte

Lire la suite »

Juin 282017
 

Château d'Amboise- randonnée
Cet article est un article invité rédigé par deux fidèles lecteurs du blog (c’est comme cela qu’ils se décrivent) : Marie, une amie, et son compagnon Sylvain.
C’est donc Marie qui s’exprime à travers les « je ». C’est le troisième article d’une série consacrée à leur préparation d’une section du GR10 (le premier article se trouve ici et le second ici).

Profitant des trois jours du week-end de Pâques, nous sommes partis pour notre 3ème entraînement au GR 10 (pour rappel, nous partons 4 semaines cet été pour réaliser une portion du GR10, en autonomie maximale). Départ de Montrichard, en Indre-et-Loire (où nous avions achevé notre 1er entraînement), direction Tours via Chaumont-sur-Loire (et ses jardins) et Amboise.

… Le week-end a finalement été plus court que prévu : en raison de douleurs fortes aux deux genoux (tendinites ? rhumatismes ?), Sylvain ne pouvait plus marcher et nous avons dû rentrer dès dimanche matin. Nous en profitons pour remercier la vacancière limougeaude qui nous a très gentiment sortis de la galère emmenés prendre un train à Amboise !

Ce court entraînement a néanmoins été très utile puisque nous avons pu tester nos dernières acquisitions (tente, duvets, réchaud, popote). Nous avons également commis quelques erreurs de carto. Enfin, nous avons poursuivi notre apprentissage du régime de bivouac et pu tester notre matériel.

Lire la suite »

Juin 092017
 

orientation-carte-boussole

Aujourd’hui commence un nouvel évènement autour de l’orientation sur le blog. C’est un domaine qu’il est quasi-indispensable de maîtriser.

Ne pas savoir s’orienter dans la nature, c’est être dépendant d’autres personnes, ne pas pouvoir faire toutes les randonnées que l’on souhaite et même parfois compromettre sa sécurité

Est-ce que c’est quelque chose que vous maîtrisez vraiment ?

Si je vous demande cela, c’est que je viens de publier une vidéo pour vous aider sur le sujet. 😉

Si vous êtes débutant ou pensez être nul : vous allez être surpris de tout ce que vous allez apprendre facilement et pouvoir mettre en application rapidement.

Si vous pensez maîtriser :  vous pourriez bien être surpris de vous rendre compte qu’il vous manque pas mal connaissances qui pourront faire la différence.

Cette première vidéo marque le début d’un évènement que je n’organise que 2 fois par an sur le blog : la réouverture prochaine des portes de ma formation « Ne Perdez Plus Le Nord ».

Pour l’occasion, je vais diffuser une série de 4 vidéos pour vous aider en orientation et au cours desquelles je dévoilerai au fur et à mesure les détails de la formation. 😉

C’est un évènement à ne pas manquer si vous voulez progresser en lecture de carte et en orientation, car je ne l’organise que 2 fois par an et les vidéos ne seront disponibles que pendant 10 jours (vous verrez pourquoi), donc il faut les regarder maintenant !

button

A très bientôt,
François

Mai 262017
 

Marion et Oscar

Cet article est un article invité rédigé par une lectrice du blog, Marion. J’ai accepté avec grand plaisir sa proposition d’article car je n’ai jamais randonné sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et ne peux donc pas partager ma propre expérience. En plus, l’expérience de Marion est un peu insolite car elle est partie seule avec son chien, en hiver et avec peu d’expérience. Place à Marion…

Lire la suite »

Avr 272017
 

Dès que l’on s’intéresse à un itinéraire de randonnée, on est amené à « rencontrer » un profil altimétrique ou à en tracer un soi-même – souvent par l’intermédiaire d’un logiciel. C’est quelque chose qu’il est indispensable de maîtriser, notamment pour estimer la difficulté d’un parcours et le temps qu’il nous faudra pour le suivre (mais pas uniquement).

Je vous explique tout cela en vidéo – à l’aide de dessins (dont la beauté est très subjective). 😉

Liens dont je parle dans la vidéo :

Lire la suite »

Mar 272017
 

Critique de la série “Le sommet des Dieux”

Cette critique a été rédigée par Irene Villa, qui m’assiste pour différentes tâches sur le blog et avec qui vous avez peut-être déjà eu la chance d’échanger par email. Elle nous livre dans cet article un aperçu et une critique de la série de mangas “Le Sommet des Dieux”. Pour avoir dévoré la série, je partage tout à fait son point de vue. Clignement d'œil

Place à Irene…

Le Sommet des Dieux, c’est une sidérante et bouleversante métaphore, une mise en scène hypnotique de ce que doit être la vie si elle veut avoir quelque sens : une constante aspiration à l’accomplissement de ses rêves, un refus obstiné et héroïque d’y renoncer et de se satisfaire de l’insatisfaisant, un acte de foi envers ce qui élève et à quoi l’on s’efforce de participer, de tout son être et de tout son cœur.

Stéphane et Muriel Barbery

A quelques semaines de la mort de l’immense Jirō Taniguchi, un des plus grands mangakas japonais, j’ai ressenti l’envie de partager avec les lecteurs de Randonner Malin l’histoire ‘Le Sommet des Dieux’, qui dresse le portrait absolument extraordinaire d’un alpiniste extrême, ainsi que la quête de sens d’un photographe perdu dans sa vie, sur le fond majestueux des montagnes du toit du monde.

Lire la suite »