Mar 242020
 
Confinement : activités en lien avec la randonnée

Depuis plusieurs jours, nous vivons une situation à la fois inédite et pesante : celle du confinement. Pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, le gouvernement et les autorités sanitaires ont décidé d’interdire tous les déplacements considérés comme non-indispensables. Pour nous, randonneurs, cette mesure signifie qu’actuellement nous ne pouvons plus pratiquer notre activité favorite.

Rester chez soi peut être d’autant plus frustrant que les beaux jours ont décidé de faire leur grand retour. Pourtant, afin de protéger les populations les plus vulnérables au COVID-19, il faut résister à la tentation d’aller faire un petit tour sur les sentiers de randonnée. Je suis conscient que pour bon nombre d’entre vous, cette situation peut être frustrante. Alors, pour vous aider à passer ces quelques semaines de confinement sans trop tourner en rond, je vous ai préparé une liste d’activités en lien avec la randonnée que vous pouvez faire depuis votre salon.

Lire la suite »
Juin 192015
 

4 étapes pour faire son premier croquis en randonnéeCet article a été rédigé par Roy Pallas du blog « le dessin ». Si vous m’avez déjà vu dessiner, je suis sûr que vous comprenez pourquoi je n’ai pas écrit cet article. 😉 Roy – dont j’ai pu admirer les croquis à Malte au bord d’un port ainsi que la facilité (déconcertante) avec laquelle il les réalise – est bien plus à même de le faire. Je laisse maintenant la place à Roy. 😉

À la fin de cet article vous connaîtrez une nouvelle manière de profiter de votre randonnée, de vous vider de vos soucis, de prendre le temps de regarder autour et de vous imprégner de votre expérience.

Lire la suite »

Fév 082014
 

[Interview] Peloton de Gendarmerie de Montagne (PGM) d’HohrodVous êtes-vous déjà demandé qui va venir à votre secours si jamais vous êtes perdu ou que vous vous blessez en randonnée ?

J’ai eu l’occasion de poser des questions à l’adjudant-chef Denis Ramelet du PGM (Peloton de Gendarmerie de Montagne) de Hohrod qui intervient, entre autres, sur l’ensemble du massif vosgien – côté alsacien.

J’ai notamment pu lui poser les questions suivantes :

  • Quelles sont vos activités principales au sein du PGM ?
  • Quelle est votre formation ? Comment devient-on gendarme de montagne ?
  • Quels sont les différents types d’interventions que vous faites ?
  • Où est la limite entre vos interventions et celles des pompiers ?
  • Faites-vous appel à des aides extérieures sur certaines interventions ?
  • Quelles sont les interventions les plus courantes que vous faites ? En été et en hiver ?
  • Comment se déroule une intervention type ?
  • Est-ce qu’il y a une intervention qui vous a marqué en particulier ?
  • Comment est organisée votre mission de prévention ? Quelles sont les actions mises en place ?
  • Comment gérez-vous au mieux les risques liés aux secours ?
  • En quoi consiste votre entraînement ? Quels types d’entraînements faites-vous et à quelle fréquence ?
  • Qui prend en charge les frais engendrés par les secours ?
  • Quelles sont les causes les plus fréquentes de secours parmi les randonneurs que vous secourez ?
  • Est-ce que vous avez un message de sécurité à faire passer pour les randonneurs ?

C’est une interview très intéressante, que je vous conseille d’écouter, qui permet d’en savoir plus sur ces personnes qui « veillent » sur la montagne et ses pratiquants.

Vous pouvez retrouver le PGM de Hohrod sur leur site internet : http://pgm68.free.fr/

Pour écouter cette interview, appuyez simplement sur le bouton “Play” du lecteur ci-dessous. Vous pouvez aussi télécharger le fichier MP3 en faisant un clic droit sur “Télécharger” et en sélectionnant “Enregistrer la cible sous”.

Transcription texte

Lire la suite »

Déc 272013
 

C’est un des messages que fait passer cette courte vidéo inspirante sur laquelle je suis « tombé » et que j’avais envie de partager avec vous.

Pas besoin, comme Ben Saunders, d’aller faire des expéditions polaires ou des choses qui n’ont jamais été faites. Des petits challenges, chacun à son échelle, nous permettent de grandir en tant que personne. C’est quelque chose qu’il faut vivre et qu’il n’est pas possible de faire par procuration.

Je rejoins donc Ben Saunders et je vous invite à essayer de sortir un peu plus souvent de chez vous. Il est parfois difficile de trouver la motivation de sortir (de chez soi et de sa zone de confort), mais le plus dur est souvent de passer la porte. Une fois que c’est fait, il n’y a plus qu’à se faire plaisir – et ensuite se demander pourquoi on n’avait pas envie de sortir.

J’en profite également pour vous souhaiter d’excellentes fêtes. Profitez de ce moment pour vous ressourcer auprès de vos proches et planifier vos sorties et projets de l’année à venir avant que « les choses de la vie » empiètent dessus.

Merci de suivre le blog, ça me fait chaud au cœur et à très bientôt pour une nouvelle année.
François

La vidéo est en anglais, mais elle est sous-titrée en français.

 

Alors, qu’avez-vous prévu pour l’année à venir ?

Jan 092013
 

Pourquoi faire de la randonnée ?Combien sommes-nous à rentrer d’une randonnée et à se dire : « c’était génial, j’avais oublié à quel point j’aime randonner, j’avais oublié à quel point cela me fait du bien, je devrais faire cela plus souvent ! ». Ensuite, le quotidien reprend le dessus, on se laisse déborder, on pense que l’on n’a pas le temps, on repousse à plus tard et on se trouve des (fausses) excuses. Tout ça nous fait lentement oublier à quel point on aime randonner… Le début de l’année est soi-disant le bon moment pour prendre de bonnes résolutions. Alors, j’en profite pour vous rappeler de garder un peu de temps pour randonner. Faites-le dès maintenant en réservant des « créneaux » pour randonner, autour desquels vous organiserez le reste. Commencez à chercher où vous aimeriez aller et commencez à préparer vos randonnées pour leur donner une dimension réelle avant que le quotidien ne vienne tout effacer. Honnêtement, le bienfait que vous apporteront ces randonnées compensera plus que largement le temps « perdu » ou les sacrifices que vous ferez. Pour booster votre motivation et vous (re)donner l’envie de sortir vos chaussures de randonnée, je vais vous poser une seule question : pourquoi faire de la randonnée ?

Pourquoi randonner ? Une question, de nombreuses réponses

Certaines personnes vous ont déjà probablement posé la question – celles qui ne comprennent pas pourquoi vous faites autant d’efforts, parfois sous le mauvais temps, parfois avec un sac lourd, pourquoi vous dormez dans une tente, avez des ampoules, vous faites manger par les moustiques, etc. Et surtout, pourquoi après tout ça, vous rentrez toujours avec le sourire ! Ceux qui ne vous posent pas la question et qui ne comprennent pas toujours le plaisir de randonner doivent simplement penser que vous n’avez pas toute votre tête. 😉

Voici quelques raisons qui font que nous randonnons – et surtout que nous aimons cela. Il y en a d’autres, je vous laisse les commentaires pour partager les vôtres.

Lire la suite »

Août 042011
 

Stéphane Rouge, accompagnateur en montagnePour écouter ce podcast, appuyez simplement sur le bouton “Play” du lecteur ci-dessus. Vous pouvez aussi télécharger le fichier MP3 en faisant un clic droit sur “Télécharger” et en sélectionnant “Enregistrer la cible sous”.

Le podcast est également disponible sur iTunes, où vous pouvez le télécharger gratuitement ici (nécessite iTunes installé sur votre ordinateur).

 

Dans cette interview, Stéphane Rouge qui est accompagnateur en montagne indépendant, nous donne un aperçu de son métier – et en particulier du côté « pédagogie et découverte » de celui-ci que beaucoup de personnes ignorent.

Transcription texte de l’interview

François Jourjon : Bonjour et bienvenue pour cette première interview du blog Randonner Malin. Je suis avec Stéphane Rouge qui est un accompagnateur en montagne. Bonjour Stéphane

Stéphane : Bonjour

Lire la suite »

Juin 242011
 

Quel est l'âge idéal pour randonner ? Vous pensez être trop vieux pour randonner ? Vous pensez que vos enfants sont trop jeunes pour vous accompagner ? Alors cet article est fait pour vous. Sur les chemins de randonnée, vous pouvez croiser des personnes de tout âge. Mais y a-t-il un âge idéal pour pratiquer la randonnée pédestre ? Et peut-on randonner toute sa vie ? Ces questions d’âge sont courantes pour toutes les activités que nous pratiquons. Les expressions « ce n’est plus de mon âge » pour dire que l’on est trop vieux pour une certaine activité ou « ce n’est pas de ton âge » pour dire à une personne qu’elle est trop jeune pour une autre en sont quelques exemples. Beaucoup d’activités et sports sont inaccessibles si on ne commence pas assez jeune alors que d’autres ne sont pas accessibles aux plus jeunes. Qu’en est-il pour la randonnée ?

L’âge idéal pour randonner : premier élément de réponse

Dans le Parc National de la Vanoise, lors d’une de mes premières grandes randonnées, nous avons rencontré un couple de retraités Hollandais. Ils étaient assis sur des rochers au bas d’une grande montée et faisaient une pause pour grignoter. Nous avons discuté un peu et nous nous sommes rendus compte qu’ils avaient un itinéraire similaire au notre – on allait donc se revoir dans les prochains jours. Nous sommes partis avant eux et avons attaqué la montée. Bien qu’étant partis longtemps après nous, ils nous ont doublés tranquillement dans la montée. C’est la dernière fois que nous les avons vus… Et c’est la première fois que je me suis dit que l’âge compte peu ou pas en randonnée.

La bonne nouvelle est donc qu’il n’y a pas d’âge idéal pour randonner. Il s’agit d’une activité sportive accessible à tous et se pratiquant de manières différentes. La suite de cet article devrait répondre à la plupart des doutes liés à l’âge en randonnée.

Lire la suite »