Jan 122012
 

Préparation physique randonnéeVous êtes-vous déjà arrêtés au milieu d’une montée, épuisés, dégoutés de la randonnée en vous disant « je n’irai pas plus loin » ? Aimeriez-vous remarquer les fleurs qu’il y a sur votre passage plutôt que de regarder le haut des montées en vous demandant quand ce calvaire va s’arrêter ?

Beaucoup d’entre vous se sont sûrement rendu compte que la randonnée, c’est parfois dur – surtout dans les montées et avec un sac sur le dos – que dans les descentes, ce n’est pas forcément mieux, et que les blessures sont plus nombreuses que ce que l’on aurait pu penser.

Il est sûrement temps de parler de préparation physique !

L’expression « préparation physique » peut interpeller certaines personnes quand on parle de randonnée – car c’est souvent une expression utilisée pour des sports plus « classiques » mais nous allons voir que dans beaucoup de cas elle est indispensable pour pouvoir prendre du plaisir à randonner.

Avant de faire ses premières randonnées, en tant que débutant on ne se rend pas compte que cela peut être physiquement difficile. On se dit que « c’est comme une ballade » mais que ça dure plus longtemps et que ça monte et ça descend un peu plus. Après quelques randonnées où l’on souffre physiquement, beaucoup d’entre nous (ceux qui ne sont pas dégoutés à vie) cherchent un moyen de se préparer physiquement pour la prochaine randonnée afin ne pas souffrir autant qu’à la précédente.

Voici 3 avantages de faire une préparation physique avant une randonnée.

1 – Eviter les blessures

C’est sûrement pour moi le point le plus important, car personne n’a envie d’être blessé – que ce soit une blessure accidentelle ou une blessure chronique.

En randonnée, c’est la même chose que pour les sports d’hiver. Il y a énormément d’accidents parce que les gens n’ont pas une bonne condition physique et ne se sont pas préparés. Au ski, la blessure classique, l’entorse du genou, pourrait être évitée dans beaucoup de cas si les personnes concernées avaient fait une préparation physique.

En étant préparé physiquement, votre corps est capable (entre autres) « d’encaisser » et de réparer des microtraumatismes plus facilement, d’avoir des réflexes pour protéger vos structures des lésions et d’endurer la fatigue. En gros, la préparation physique limite les risques de blessures (si elle est faite correctement).

2 – Récupérer plus facilement, être moins fatigué et moins souffrir

Ce point-là est en partie lié au précédent. On entend que les blessures arrivent souvent à la descente. Il y a plusieurs raisons à cela. Une d’entre elles est la fatigue. La fatigue entraîne un manque de concentration et un manque de réactivité de la part de votre corps. Avec une préparation physique, et en améliorant votre endurance, vous serez capable de repousser la fatigue physique et de limiter les blessures.

Un autre avantage de la préparation physique est que vous vous sentirez plus « frais » et vous apprécierez beaucoup plus. A partir d’un certain seuil de fatigue physique, on commence souvent à se demander ce que l’on fait là, quand est-ce que l’on arrive, et ça gâche le plaisir. La préparation physique peut vous permettre de profiter des paysages plutôt que d’en baver en regardant vos pieds.

Avec une préparation physique, votre corps s’habitue à faire de l’exercice et apprend à récupérer rapidement. Souvenez-vous la dernière fois que vous avez refait du sport après une longue période d’inactivité ! Souvenez-vous des courbatures le lendemain et le surlendemain… Si vous vous préparez correctement, vous éviterez cela.

3 – Atteindre ses objectifs et ne pas abandonner

Malheureusement, une partie des randonneurs qui débutent une grande randonnée ne la finissent pas – ou plutôt, ils ne la finissent pas là où ils avaient prévu de la finir. La première étape du GR20 (dans le sens Nord-Sud) est par exemple réputée pour le nombre de randonneurs épuisés et souvent dégoûtés qui abandonnent et font demi-tour. Leur condition physique n’est pas l’unique chose à remettre en cause, souvent le poids du sac l’est aussi.

En tout cas, une bonne préparation physique aiderait certains randonneurs à aller plus loin, à ne pas abandonner et à atteindre leur objectif. Abandonner est toujours frustrant, ça se fait souvent après une période de souffrance physique et notre ego en prend un coup.

Donc, préparez-vous physiquement avant une randonnée afin de vous donner tous les moyens de la réussir et de profiter au maximum.

Qui doit se préparer et pour quelles randonnées ?

Est-ce que vous devez faire une préparation physique avant votre prochaine randonnée ? Vous êtes votre seul juge, mais voici quelques éléments pour vous auto-juger.

  • La préparation physique est bien évidemment importante pour des randonnées de plusieurs jours. Mais ça l’est aussi pour les personnes qui souhaitent faire une randonnée à la journée exigeante ou plusieurs randonnées à la journée pendant un séjour. C’est d’autant plus important que vous partez longtemps, sur des itinéraires avec beaucoup de dénivelé et sur des terrains difficiles.
  • Honnêtement, si vous n’êtes pas sûrs s’il faut vous préparer, préparez-vous ! Ca ne peut pas vous faire de mal d’améliorer votre condition physique. 😉
  • Si vous vous engagez dans une randonnée que vous considérez exigeante pour votre niveau, préparez-vous. Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir, ne pas vous blesser et prendre du plaisir.
  • Ne surestimez pas votre condition physique, c’est généralement ce que font beaucoup de randonneurs qui abandonnent par la suite.
  • Si vous ne faites pas d’activité physique régulièrement, que vous n’en avez pas fait depuis longtemps, ou que votre condition physique est médiocre, il y a de grandes chances qu’une préparation physique soit nécessaire.
  • Si vous êtes d’un âge sage, la préparation physique pour la randonnée est d’autant plus importante, car le corps « encaisse » moins bien à partir d’un certain âge.
  • Si vous avez une bonne condition physique qui est compatible avec la randonnée : musculature du bas du corps suffisante (et du haut du corps dans une moindre mesure), endurance musculaire suffisante, bonnes capacités respiratoires, vous n’avez pas forcément besoin de vous préparer sauf si vous souhaitez faire une randonnée difficile pour votre condition.
  • Si vous souhaitez faire une randonnée sportive ou vous lancer un défi sportif, j’imagine que je n’ai pas besoin de vous dire de vous préparer, vous le savez sûrement tout aussi bien que moi. En tout cas, je l’espère. 😉

A savoir : La randonnée en soi est une très bonne préparation physique et un excellent exercice à condition de s’engager sur des randonnées faciles pour son niveau – en termes de distance, dénivelé, difficulté du terrain (plat, accidenté, etc.), poids du sac, nombre de jours, etc. C’est également un excellent moyen de se rendre compte où on en est par rapport à son objectif, de connaître ses capacités et d’avoir une première idée de sa vitesse de marche.

Ne comptez pas sur les premiers jours d’une randonnée d’une semaine pour vous préparer physiquement – c’est trop tard. Le corps humain met du temps à s’adapter à l’effort, à se muscler et à développer de l’endurance.

Attention : Une bonne préparation physique ne s’improvise pas. Faites cela correctement, avec l’aide de personnes compétentes si possible pour éviter de quelconques blessures (surtout si vous n’avez pas fait d’activité physique depuis un moment). Allez-y progressivement et variez. Ce serait par exemple dommage de vous abîmer un genou en faisant de la course à pied alors que vous préparez une randonnée.

Pour finir…

Nous verrons dans de prochains articles comment se préparer physiquement pour la randonnée pédestre, combien de temps à l’avance et de quelles manières. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous faire un programme de torture incluant des pompes tous les matins et de la course à pied tous les soirs. 😉

La préparation physique n’est pas la seule préparation à considérer en randonnée. Vous pouvez être extrêmement « affutés », si le reste est mal préparé, ça ne servira pas à grand-chose. A ce sujet, avez-vous lu cet article sur comment préparer une randonnée ?

Vous est-il arrivé de regretter de ne pas vous être préparés physiquement avant une randonnée ? Racontez-nous vos anecdotes dans les commentaires !

  34 commentaires à “Connaissez-vous ces 3 bienfaits de la préparation physique en randonnée ?”

Commentaires (32) Pingbacks (2)
  1. […] de perfectionner mes connaissances dans ce domaine, optimiser ma préparation (pas uniquement physique) et partager l’ensemble avec vous sur ce blog. La préparation et les résultats de ce défi […]

  2. […] article « Connaissez-vous ces 3 bienfaits de la préparation physique en randonnée ? » avait suscité un grand intérêt et beaucoup d’entre vous voulaient savoir comment se […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)

317 Partages
Partagez317
Tweetez
Email