Jan 252012
 

Poncho pluieSavez-vous ce qu’est un poncho de pluie ? Un poncho de pluie (ou cape de pluie) est un vêtement généralement sans manche, avec un trou pour passer la tête, et une capuche. Une pèlerine est un vêtement assez similaire, mais avec des manches. Les ponchos et pèlerines s’enfilent par-dessus le randonneur et son sac à dos, et ont pour but de les protéger des intempéries.

Comme le titre l’indique, je n’aime pas les ponchos. Mais d’où me vient ce mépris pour les ponchos ? J’y viens tout de suite.

Pour ma première grande randonnée, j’étais allé au Décathlon le plus proche de chez moi afin de m’équiper. Je m’étais rendu dans le rayon « randonnée » et j’étais tombé sur un poncho de pluie coûtant quelques euros. Je me souvenais avoir déjà vu des randonneurs avec ce genre de capes et je m’étais rapidement convaincu que c’était le meilleur choix pour me protéger des intempéries.

J’ai ensuite pu tester ce poncho de pluie très rapidement, le premier jour de randonnée pour être exact. Première impression : pas facile à enfiler. Deuxième impression : effet sauna. Troisième impression : ne protège pas du vent. Je vous passe les autres impressions…

Pour tout vous dire, à ce moment-là je n’étais pas sûr que j’aimerais la randonnée – c’était mon premier jour, j’étais mouillé, j’avais un sac très lourd et je ne voyais pas à plus de 20 mètres. C’est uniquement le lendemain matin au lever, une fois la vue dégagée, que j’ai compris que j’aimais la randonnée.

Alors voici quelques raisons pour lesquelles je n’utilise jamais de poncho.

Les raisons pour lesquelles je n’utilise jamais de poncho de pluie en randonnée

  • Poncho randonnéePénible quand il y a du vent. Le poncho a tendance à s’envoler dès qu’il y a du vent et ne reste pas bien en place. La pluie arrive même parfois à atteindre le randonneur ou son sac à dos. Il est possible d’utiliser un cordon en ceinture pour limiter cela – mais il y a quand même des morceaux de tissus qui prennent toujours le vent.
  • Ne coupe pas du vent. Le vent s’engouffre dans le poncho facilement créant un courant d’air. S’il fait chaud, c’est assez bénéfique car cela évacue la transpiration. Mais s’il ne fait pas chaud, vous aurez probablement froid, car cela ne vous coupe pas du tout du vent. Pour en savoir plus sur le vent et son effet, lisez cet article.
  • Pénible à enfiler. Les ponchos ne sont pas très faciles à enfiler et à enlever, et requièrent parfois l’aide d’une autre personne. Certains s’enfilent plus facilement, car ils ont des fermetures éclair, des boutons pressions et des cordons de serrage par exemple.
  • On ne voit pas bien ses pieds – voire pas du tout. C’est vraiment quelque chose que je trouve assez dangereux sur terrain difficile. Il est cependant possible de pallier à cela en utilisant un cordon comme ceinture.
  • Inconfortable. Je trouve que les ponchos ne sont pas confortables car ils restreignent les mouvements. Quand on a un poncho par-dessus le sac à dos, on a l’impression de ne pas pouvoir bouger librement.
  • Peut s’accrocher. Les ponchos sont généralement assez lâches et peuvent s’accrocher facilement dans ce qu’il y a autour (branches, ronces, etc.). Avec des trous, ils sont beaucoup moins imperméables ! 😉
  • Pas pratique pour marcher avec des bâtons. Le poncho de pluie protège mal pour marcher avec des bâtons de randonnée car les bras « sortent » du poncho. Les pèlerines pallient en partie à cet inconvénient.
  • Certains ponchos sont étanches et non-respirants (comme celui dont je parle au début de cet article). L’effet sauna est dans ce cas garanti et vous serez mouillé par votre propre transpiration. Si vous suivez ce blog régulièrement, vous devez déjà avoir lu l’article sur l’imperméabilité et sur la respirabilité, où j’aborde le problème de la non-respirabilité de certains ponchos et vestes de type k-way.
  • Il n’est pas possible d’utiliser son poncho de pluie pour d’autres activités de plein air. Imaginez faire du VTT, du kayak ou de l’escalade avec un poncho… A l’inverse, vous pouvez avoir une veste imperméable et respirante qui vous serve pour plusieurs activités.

Malgré tous ces inconvénients, beaucoup de randonneurs utilisent les ponchos. Pourquoi ? Car ils ont des avantages certains. C’est pourquoi, même si je ne suis pas un fan du poncho, je vais vous présenter certains de ces avantages.

Les avantages d’utiliser un poncho de pluie en randonnée

Voici quelques avantages des ponchos :

  • PonchoTarpPonchoTarpIls peuvent être utilisés comme abri « tarp ». Un « tarp » signifie bâche en anglais et est utilisé comme abri pour la randonnée ultralégère. Certains ponchos peuvent servir à la fois de protection pour les intempéries pendant la marche et d’abri pour dormir le soir. Cela a l’avantage d’alléger significativement le randonneur.
  • Le prix. Ils sont souvent beaucoup moins chers que des vestes de randonnée.
  • Ils protègent à la fois le randonneur et son sac à dos. L’eau ne coule pas entre le randonneur et le sac. Avec une veste par exemple, le dos du sac à dos et ses bretelles sont mouillés – voire même plus.
  • Ils peuvent être utilisés comme abri de fortune. Vous pouvez vous abriter dessous temporairement, en attendant qu’un orage passe, ou pourquoi pas même y déjeuner.
  • Ils protègent le haut des jambes. La plupart des ponchos de pluie descendent assez bas et protègent le haut des jambes – ce qui n’est pas le cas avec une veste.
  • Certains ponchos sont imperméables et respirants. Ils vous permettent donc d’évacuer une partie de votre transpiration. Ils sont par contre souvent moins performants que des vestes de randonnée.

Le mot de la fin

Vous avez maintenant un bon aperçu des avantages et inconvénients des ponchos. Il y a vraiment deux partis : les randonneurs qui adorent les ponchos et ceux qui les détestent.

Je ne pense pas qu’il y ait un choix meilleur qu’un autre, cela dépend de vos besoins et de vos contraintes. Quoi qu’il en soit, si vous choisissez un poncho pour randonner, évitez vraiment les ponchos de base et prenez un poncho respirant.

Personnellement, j’utilise une veste imperméable et respirante pour me protéger des intempéries. Pour protéger le contenu de mon sac à dos j’utilise soit une housse de pluie autour du sac à dos, soit un sac imperméable que je glisse dans mon sac à dos. dans lequel je mets les affaires qui doivent rester sèches.

Après avoir lu cet article, vous savez ce que je pense du poncho. Et vous, avez-vous déjà utilisé un poncho de pluie ? Qu’en pensez-vous ?

Cet article vous a plu ?
Si c'est le cas, rejoignez plus de 100000 personnes qui reçoivent la newsletter et recevez gratuitement le guide "Comment bien choisir ses chaussures de randonnée" et la liste du matériel à emporter en randonnée. Entrez simplement votre prénom et votre adresse email ci-dessous :

  172 commentaires à “Pourquoi je n’utilise jamais de poncho de pluie en randonnée”

Commentaires (170) Pingbacks (2)
  1. […] de quoi réparer une veste de pluie, cela vous évite d’avoir une solution de secours comme un poncho si vous avez peur de déchirer votre […]

  2. […] Pourquoi je n’utilise jamais de poncho de pluie en randonnée […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)