Jan 092013
 

Pourquoi faire de la randonnée ?Combien sommes-nous à rentrer d’une randonnée et à se dire : « c’était génial, j’avais oublié à quel point j’aime randonner, j’avais oublié à quel point cela me fait du bien, je devrais faire cela plus souvent ! ». Ensuite, le quotidien reprend le dessus, on se laisse déborder, on pense que l’on n’a pas le temps, on repousse à plus tard et on se trouve des (fausses) excuses. Tout ça nous fait lentement oublier à quel point on aime randonner… Le début de l’année est soi-disant le bon moment pour prendre de bonnes résolutions. Alors, j’en profite pour vous rappeler de garder un peu de temps pour randonner. Faites-le dès maintenant en réservant des « créneaux » pour randonner, autour desquels vous organiserez le reste. Commencez à chercher où vous aimeriez aller et commencez à préparer vos randonnées pour leur donner une dimension réelle avant que le quotidien ne vienne tout effacer. Honnêtement, le bienfait que vous apporteront ces randonnées compensera plus que largement le temps « perdu » ou les sacrifices que vous ferez. Pour booster votre motivation et vous (re)donner l’envie de sortir vos chaussures de randonnée, je vais vous poser une seule question : pourquoi faire de la randonnée ?

Pourquoi randonner ? Une question, de nombreuses réponses

Certaines personnes vous ont déjà probablement posé la question – celles qui ne comprennent pas pourquoi vous faites autant d’efforts, parfois sous le mauvais temps, parfois avec un sac lourd, pourquoi vous dormez dans une tente, avez des ampoules, vous faites manger par les moustiques, etc. Et surtout, pourquoi après tout ça, vous rentrez toujours avec le sourire ! Ceux qui ne vous posent pas la question et qui ne comprennent pas toujours le plaisir de randonner doivent simplement penser que vous n’avez pas toute votre tête. 😉

Voici quelques raisons qui font que nous randonnons – et surtout que nous aimons cela. Il y en a d’autres, je vous laisse les commentaires pour partager les vôtres.

Lire la suite »

Déc 302011
 

Refuge d'UscioluAujourd’hui, rien de technique, rien de pratique, j’ai juste envie de partager avec vous quelques vidéos pour le plaisir des yeux. 😉 J’ai découvert ce reportage il y a peu de temps. C’est un beau reportage au fil des étapes du GR20 qui a été diffusé sur une grande chaîne nationale française et qui a été récompensé pour son authenticité.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le GR20, j’en parle au début de cet article qui explique le défi que je me suis lancé sur celui-ci.

C’est le genre d’images qui peut vous redonner un peu de motivation pour vos prochaines randonnées. Cette motivation qui vous fait défaut parfois pour trouver le temps dont vous manquez pour faire votre prochaine randonnée ou pour vous donner l’envie d’enfin soigner cette blessure que vous traînez.

Si votre motivation est déjà au top, ces images peuvent vous faire rêver en attendant votre prochaine randonnée. 🙂

Le reportage est en cinq épisodes. Il y a des publicités à la fin de chaque épisode. Elles sont intégrées aux vidéos, et je n’ai pas pu m’en débarrasser. J’espère que cela ne vous dérangera pas trop. Bon visionnage !

Lire la suite »

Août 252011
 

Comment_chier_dans_les_bois_pour_une_approche_environnementale_d_un_art_perduJ’imagine que beaucoup d’entre vous se demandent de quoi il s’agit ? Oui, le titre de cet article est un peu différent de ceux de mes articles habituels. 😉

Et bien le titre de cet article est le titre d’un excellent livre que je vais vous présenter. Je l’avais déjà mentionné dans un de mes articles sur la purification de l’eau.

Comment chier dans les bois : Pour une approche environnementale d’un art perdu est une traduction du livre original « How to Shit in the Woods: An Environmentally Sound Approach to a Lost Art » de Kathleen Meyer. Ce livre est paru en 2002, comporte 146 pages et a été traduit par Jean-Marc Porte.

Un ami m’avait offert la version française de ce livre il y a quelque temps. Je n’en avais pas entendu parler auparavant et j’avoue avoir été vraiment surpris par le titre. Je ne savais pas exactement à quoi m’attendre. J’imagine que vous non plus !

C’est un livre beaucoup plus sérieux qu’il en a l’air si l’on s’arrête uniquement à son titre provocateur. Le sujet est traité intelligemment, sans tabous et avec beaucoup d’humour. Je suis sûr que cet ouvrage bénéficierait à beaucoup de randonneurs. Il lie l’utile à l’agréable en nous apprenant beaucoup tout en nous faisant sourire. Et c’est sûrement ce qui fait son succès international.

Voici un aperçu du livre avec un résumé succinct, chapitre par chapitre.

Lire la suite »

Août 042011
 

Stéphane Rouge, accompagnateur en montagnePour écouter ce podcast, appuyez simplement sur le bouton “Play” du lecteur ci-dessus. Vous pouvez aussi télécharger le fichier MP3 en faisant un clic droit sur “Télécharger” et en sélectionnant “Enregistrer la cible sous”.

Le podcast est également disponible sur iTunes, où vous pouvez le télécharger gratuitement ici (nécessite iTunes installé sur votre ordinateur).

 

Dans cette interview, Stéphane Rouge qui est accompagnateur en montagne indépendant, nous donne un aperçu de son métier – et en particulier du côté « pédagogie et découverte » de celui-ci que beaucoup de personnes ignorent.

Transcription texte de l’interview

François Jourjon : Bonjour et bienvenue pour cette première interview du blog Randonner Malin. Je suis avec Stéphane Rouge qui est un accompagnateur en montagne. Bonjour Stéphane

Stéphane : Bonjour

Lire la suite »

Juin 242011
 

Quel est l'âge idéal pour randonner ? Vous pensez être trop vieux pour randonner ? Vous pensez que vos enfants sont trop jeunes pour vous accompagner ? Alors cet article est fait pour vous. Sur les chemins de randonnée, vous pouvez croiser des personnes de tout âge. Mais y a-t-il un âge idéal pour pratiquer la randonnée pédestre ? Et peut-on randonner toute sa vie ? Ces questions d’âge sont courantes pour toutes les activités que nous pratiquons. Les expressions « ce n’est plus de mon âge » pour dire que l’on est trop vieux pour une certaine activité ou « ce n’est pas de ton âge » pour dire à une personne qu’elle est trop jeune pour une autre en sont quelques exemples. Beaucoup d’activités et sports sont inaccessibles si on ne commence pas assez jeune alors que d’autres ne sont pas accessibles aux plus jeunes. Qu’en est-il pour la randonnée ?

L’âge idéal pour randonner : premier élément de réponse

Dans le Parc National de la Vanoise, lors d’une de mes premières grandes randonnées, nous avons rencontré un couple de retraités Hollandais. Ils étaient assis sur des rochers au bas d’une grande montée et faisaient une pause pour grignoter. Nous avons discuté un peu et nous nous sommes rendus compte qu’ils avaient un itinéraire similaire au notre – on allait donc se revoir dans les prochains jours. Nous sommes partis avant eux et avons attaqué la montée. Bien qu’étant partis longtemps après nous, ils nous ont doublés tranquillement dans la montée. C’est la dernière fois que nous les avons vus… Et c’est la première fois que je me suis dit que l’âge compte peu ou pas en randonnée.

La bonne nouvelle est donc qu’il n’y a pas d’âge idéal pour randonner. Il s’agit d’une activité sportive accessible à tous et se pratiquant de manières différentes. La suite de cet article devrait répondre à la plupart des doutes liés à l’âge en randonnée.

Lire la suite »