Sep 222011
 

Entretien et lavage d'un sac de couchage Au moment où vous lisez cet article, où est votre sac de couchage ? Dans un grenier en train de se faire grignoter par des souris ? Toujours dans votre sac de randonnée avec quelques barres de céréales périmées ?

Et dans quel état est-il ? Sale et odorant à tel point que vous ne le sortez pas de son sac de compression ? Toujours humide de votre dernière nuit dedans ?

Il est peut-être temps de vous occuper de ce sac de couchage sur lequel vous comptez tellement pendant les nuits froides entre deux journées de randonnée. Il est peut-être même temps de le laver.

Même si vous avez acheté un excellent sac de couchage, il ne restera pas excellent longtemps si vous n’en faites pas un bon entretien !

Pourquoi entretenir son sac de couchage ?

Entretenir son sac de couchage, pour quoi faire ? On a déjà assez à faire avec la maison et la voiture… Voici les 2 raisons principales :

  • Pour que votre sac de couchage garde ses performances.
  • Pour qu’il ait une plus grande durée de vie.

Un bon entretien dépend d’un bon stockage et parfois aussi d’un bon lavage.

Comment stocker correctement un sac de couchage ?

Que le garnissage soit du duvet ou du synthétique, les recommandations sont les mêmes.

En randonnée

Voici la meilleure méthode pour stocker son sac de couchage dans le petit sac de compression fourni. Elle ne requiert non pas finesse et pliage soigneux, mais plutôt force et bourrage.

Si systématiquement vous pliez votre sac de couchage et le roulez avant de le mettre dans son sac de compression, le garnissage se détériorera aux pliures.

Le meilleur moyen est donc d’ouvrir votre sac de couchage, de desserrer tous les serrages et de bourrer avec votre poing votre sac de couchage en vrac dans le sac de compression. De cette manière, les pliures ne se feront jamais au même endroit et votre sac de couchage n’aura pas de points froids grâce à un garnissage bien réparti.

Chez vous

Pour revenir à la première question de cet article : est-ce que votre sac de couchage est en ce moment même « rangé » dans son sac de compression ? Si c’est le cas, il est temps de le sortir de là, parce que cela abîme son garnissage et réduit son gonflant (et donc sa chaleur).

Avant de stocker votre sac de couchage, aérez-le après chaque randonnée pour vous débarrasser de l’humidité qui est emprisonnée dedans. Vous pouvez même prendre le temps de repartir le garnissage pour éviter la formation de points froids.

L’idéal est de stocker votre sac de couchage à plat (sans rien dessus) mais ce n’est pas très pratique car prend beaucoup de place. Il ne faut pas le pendre car le garnissage se tasserait et ne serait plus bien réparti. Le meilleur compromis est de le mettre dans un grand sac en filet ou un grand sac aéré – qui est souvent fourni avec le sac de couchage quand vous l’achetez.

Comment laver un sac de couchage ?

Entretien et lavage d'un sac de couchage Si votre sac de couchage est gras ou qu’il sent mauvais, il est peut-être temps de le laver. Essayez d’abord d’aérer votre sac de couchage pendant une journée dehors pour lui redonner un peu de fraîcheur. Parfois cela suffit. Mais parfois pas. 🙁

Attention à ne pas laver votre sac de couchage trop fréquemment – ce qui use les tissus et fait perdre le gonflant des garnissages en fibres synthétiques. Pour les sacs de couchage en duvet, un bon lavage peut par contre redonner du gonflant au duvet et donc lui faire regagner ses capacités thermiques en plus de le nettoyer. J’ai longtemps fait partie des gens qui pensaient qu’il ne fallait absolument jamais laver un sac de couchage – j’ai tenu 7 ans…

Il est possible de nettoyer uniquement une certaine zone de votre sac de couchage. Cela évite de trop user le reste. C’est fréquent avec le col et la capuche qui sont plus sales car constamment en contact avec le gras de nos cheveux et de notre visage.

La procédure de lavage dépend si le garnissage est en duvet ou en fibres synthétiques. Cette procédure est beaucoup plus facile avec les garnissages en fibres synthétiques.

Garnissage en duvet

Laver un sac de couchage en duvet est délicat et ne doit pas être fait n’importe comment si vous voulez éviter que votre sac de couchage ne devienne inutilisable. Si vous avez peur de le faire vous-même, il est possible de faire faire cela par des professionnels.

Lavage

Lisez d’abord l’étiquette pour vérifier si un lavage en machine est possible.

Avec un lave-linge
  • Si le duvet est très sale, il est possible de le faire tremper dans de l’eau tiède (20-30°C) avec un peu de lessive spéciale pendant quelques heures. Vous pouvez même brosser délicatement les parties les plus sales.
  • Pour un lavage en machine, retournez votre sac de couchage et lavez-le à 30°C en utilisant le programme « délicat ».
  • Ajoutez des balles de tennis dans la machine pour que le duvet ne fasse pas trop d’agglomérats.
  • Utilisez une lessive spéciale duvet tant que possible ou une lessive non agressive.
  • Ne pas essorer dans le lave-linge. Arrêtez le lave-linge après le(s) rinçage(s).
A la main
  • Mettez le duvet à tremper dans de l’eau tiède (20-30°C) avec un peu de lessive spéciale pendant quelques heures. Vous pouvez même brosser délicatement les parties les plus sales.
  • Faites pénétrer l’eau de lavage dans le duvet en appuyant dessus avec la paume de vos mains.
  • Utilisez une lessive spéciale duvet tant que possible ou une lessive non agressive.

Rinçage

  • Rincez bien le duvet – au moins deux fois jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de produit de lavage dans le duvet.

Séchage

C’est l’étape la plus critique et qui doit être réalisée soigneusement.

Avec un sèche-linge
  • Faites sécher le duvet à basse température (programme « laine » par exemple) avec des balles de tennis.
  • Finissez le séchage à plat et à l’air libre (dehors si possible).
  • Retournez le sac de couchage de temps en temps pour faire sécher les deux côtés.
  • Essorez et désagrégez de temps en temps les agglomérats de duvet au cours du séchage.
A l’air libre
  • Faites sécher le sac de couchage ouvert à plat et à l’air libre (dehors si possible).
  • Retournez le sac de couchage de temps en temps pour faire sécher les deux côtés.
  • Essorez et désagrégez de temps en temps les paquets de duvet au cours du séchage

Attention : le séchage peut être très long (1-2 jours). Assurez-vous que votre sac de couchage soit bien sec avant de le stocker.

Garnissage en fibres synthétiques

Suivez la même procédure que pour un garnissage en duvet. Il est parfois possible de les laver à une température plus haute (40°C) – à vérifier sur l’étiquette. Le séchage est beaucoup plus rapide et les fibres synthétiques ne forment pas de paquets. Généralement, il n’est donc pas nécessaire de désagréger les paquets comme pour du duvet. Il peut être par contre nécessaire de le rincer bien plus que 2 fois.

Quelques astuces supplémentaires pour finir

  • Le meilleur entretien est la prévention : évitez de salir et de mouiller votre sac de couchage en randonnée. Cela vous épargnera un lavage et entretien fastidieux, prolongera sa durée de vie et sa chaleur.
  • Il est possible d’utiliser un sac à viande pour moins salir votre sac de couchage avec votre crasse et la saleté environnante. Vous pouvez autrement toujours vous coucher dedans avec des affaires propres. Personnellement, j’ai vraiment des difficultés à faire cela. 😉
  • Aérez votre sac de couchage pendant votre randonnée dès que possible. Non, pas en accrochant votre sac de couchage à votre sac à dos pendant la marche. Mais si vous avez le temps pendant le petit déjeuner ou avant de vous coucher, faites-le. Evitez cependant de le laisser trop longtemps exposé au soleil. Les UV peuvent dégrader le tissu.
  • Le tissu extérieur de certains sacs de couchage est déperlant. Il est possible de réimperméabiliser celui-ci avec des produits spécialisés.
  • Pour les sacs de couchage en duvet, il est normal de perdre les plumules les plus petites, car le tissu se doit d’être respirant. Vérifiez qu’il n’y a pas de trou si le sac de couchage en perd beaucoup. Si vous repérez un trou dans le tissu extérieur pendant la randonnée, réparez-le temporairement avec un morceau de ruban adhésif (de type duct tape).

Je suis curieux, dites-moi dans les commentaires comment vous stockez votre sac de couchage après une randonnée.

  33 commentaires à “Entretien et lavage d’un sac de couchage”

Commentaires (31) Pingbacks (2)
  1. Hello François, encore un article intéressant, merci.

    Je rajouterai que le sac à viande est fortement conseillé pour un sac de couchage en duvet.
    Ainsi, tu laves QUE ton sac à viande (moins d’une heure à sécher au soleil) autant de fois que tu veux même pendant un long trek, tu gagnes jusqu’à 5 degrés avec les sacs à viande en soie et du coup dans les pays chauds, tu peux même dormir uniquement dans ton sac à viande ou si tu dors chez un amis 😉
    Sinon, saches qu’on estime à 5 lavages la durée de vie d’un sac de couchage en duvet.
    Tu l’auras compris je suis fan du sac à viande (ou « drap de sac » pour ceux qui ne connaissent pas le terme).
    A bientôt

    • Bonjour,

      Si tu avais lu un peu plus attentivement, le sac à viande est déjà mentionné à la fin de l’article. 😉
      Effectivement, ils peuvent faire gagner quelques degrés. Souvent beaucoup moins en réalité par rapport à ce qui est écrit sur l’étiquette.

      Pour ce qui est du nombre de lavages d’un sac de couchage en duvet, cela dépend fortement de la qualité de celui-ci et de l’utilisation qu’il en a été faite. Honnêtement, il y en a que je n’oserais pas laver 5 fois…

      A bientôt
      François

      • Si si j’ai bien lus tout ton article ne t’inquiet pas 😉
        J’ai juste dit qu’un sac de couchage en duvet particulièrement nécessitait (presque obligé si tu préfères et non une simple possibilité) un sac à viande, c’est tellement important et pratique qu’il ne faut pas s’en passer.
        Tu as quoi comme sac de couchage ? Tu conseils certaines marques particulièrement ?

  2. Bonjour,

    J’ai actuellement un sac de couchage en fibres synthétiques que je vais bientôt abandonner pour un en duvet.

    Pour les marques, cela dépend de ce que tu recherches. Cela dépend par exemple de ton budget, du type de garnissage, de quelle utilisation, de quelles températures, etc. Donc je ne peux pas vraiment te conseiller de marques sans en connaître plus.

    A bientôt
    François

  3. Salut Francois,

    Je viens de recevoir mon premier sac de couchage en duvet, Marmot Atom (il est tout doux, j’ai hate de dormir dedans!). Il n’y avait pas d’etiquettes pour le soin du sac dedans, et il n’y a pas de conseils sur le site de Marmot non plus. Alors je me suis dit: est-ce que Francois a deja fait un article sur Randonner Malin pour l’entretien des sacs? et oui! Merci Francois, encore un article utile. 🙂

  4. Bonsoir
    Vos articles sont intéressants et pleins de bons conseils à glaner.
    pour moi j’ai un sac de type sarcophage en duvet, acheté il y a +/- 20 ans chez le Vieux Campeur toujours en bon état, et que je range dans une housse. Il n’a qu’un défaut comparé aux sacs actuels, il est un peu plus encombrant lorsqu’il est bourré à coup de poings (comme aurait dit Claude Nougaro) dans le sac de transport.
    ha j’oubliais je suis aussi un adepte du sac à viande (sûrement un souvenir des camps d’ado de mon enfance) celà participe au meilleur entretien du sac en duvet
    Cordialement.

    • Bonjour j ai le même sac que vous
      Mais après un nettoyage en machine (comme d habitude 40• essorage même lessive etc) la partie dé perlante du dessous est Toute blanchie
      Avez vous déjà eu cet effet et comment faire pour revenir au kaki
      Merci beaucoup pour votre réponse

  5. Bonjour,
    J’aurai une question pr connaisseur de sdc.
    Actuellement en tour d’Europe sans limite de retour,je rencontre des difficulte avc mon sdc synthétique defense4.je dors en hammac tarp avec sursac et tapis isolant au fond du hammac.le pied d éléphant est trempé tous les matin je ne croi pas que ce soit ni transpi ni condensation,je m’interroge….sachant quil gele tous les matins ou presque dans les Vosges et quil faut economiser la lumière du jour,cest compliqué de faire secher le sac.quelques conseil?au fait le sursac goretex et meme sans leffet se réitère

    • Bonjour Marie,

      Comme ça, j’aurais tendance à penser à la condensation. Mais c’est effectivement bizarre que ça le fasse également sans le sursac. Est-ce qu’il est mouillé plutôt à l’intérieur ou à l’extérieur ?

      A bientôt,
      François

  6. Bonjour,

    Merci pour toutes ces bonnes informations. Je profite de vos connaissances pour vous demandez conseil. Ce week-end j’ai bivouaqué dans la neige et au réveil, mon sac de couchage en plume était très mouillé. Je l’ai fait sécher un petit moment au soleil « pendu » à mes ski en le retournant régulièrement et en changeant le point d’appui (comme il ne fallait pas qu’il touche par terre il était plié en deux puis posé sur la pointe des ski). Puis je l’ai compacté (mais pas trop serré) pour 2-3h de transport. Et je l’ai étalé dès l’arrivée à la voiture. Voilà maintenant 4 jours qu’il est étalé chez moi en le retournant parfois. Je me pose la question suivante: Est-ce que j’en reste ainsi en me disant qu’il ne devrait pas avoir trop perdu de capacité thermique ou est-ce qu’il vaut mieux le laver pour le resécher afin qu’il retrouve une bonne capacité thermique mais au risque qu’il vieillisse plus vite… qu’en pensez-vous?
    Mille mercis !
    Valentine

    • Bonjour Valentine,

      Selon moi, il vaut mieux le laisser comme ça. S’il y a des agrégats de plumes, essayez de les désagréger. Est-ce qu’il est toujours bien « gonflé » ?

      A bientôt,
      François

      • Merci François pour ta réponse.
        C’est toujours difficile de savoir s’il est aussi gonflé qu’avant. Mais je pense pas. En tout cas il y a des zones sans plume. N’arrivant pas à bien les répartir, entre temps, je m’étais renseignée pour le lavage. Le magasin de montagne m’a déconseillé de le faire moi-même car la machine individuelle est trop petite, mais m’a conseillé un presssing qui a d’excellent résultat pour les sacs de couchage. J’ai essayé, mais ça n’a pas résolu le problème. En résumé si je secoue un peu le sac toutes les plumes vont d’un côté et il y a plus rien de l’autre. Je crois qu’il est foutu 🙁
        Je vais me renseigner maintenant pour un sac plus résistant si c’est possible… je suis preneuse de conseils.

        Merci

        • Bonjour Valentine,

          C’est étonnant, car il y a normalement un cloisonnement qui permet au duvet d’être bien réparti. Et je ne vois pas comment l’humidité aurait pu jouer la dessus.

          Peut-être la vieillesse ?

          A bientôt,
          François

          • Bonjour François,

            Le cloisonnement est bien là, mais ça fait des bandes dans le sens de la largeur. Et à l’intérieur de se cloisonnement elles se déplacent, ce qui fait que j’en ai sur toute la longueur, mais pas tout autour de moi.
            Le sac de couchage est récent… moins de 2 ans, peut-être une vingtaine de nuit dedans. J’avais choisi un modèle avec une sorte de plumes d’oies particulièrement légères (bien pour la randonnée) … peut-être aussi plus fragile?

            Salutations et merci
            Valentine

  7. Bonjour Valentine,

    Quelle est la marque et le modèle de ton sac de couchage ?

    A bientôt,
    François

  8. Coucou je suis scoute depuis.. pfiouuu 9ans presque 10 ! Après le passage d’un chaton malade sur mon duvet je me suis vu dans l’obligation de le laver et tes conseils vont être très utiles !! 😀
    Soit dit en passant, 7ans c’est un score de petit joueur, j’ai mon duvet depuis que je suis aux scouts.. Ce sera son premier décrassage ! 😉
    Bises ! 🙂

  9. Bonjour François,

    une petite astuce de Décathlon pour les sacs de couchage en duvet : mettre au minimum 3 balles de tennis dans la machine à laver et laver tout cela à 30°C! Cela permettrait d’éviter les tassements contre le tambour.
    Pour les sacs synthétiques pas besoin de balle de tennis mais simplement un lavage sur programme synthétique à 30°C et un séchage à plat comme le duvet.
    A bientot

  10. durée de vie de 5 lavages ? source please ?

    • Pour moi, ça dépend vraiment du sac de couchage et de ce qu’on fait avec. Certains n’en supporteront pas 5, d’autres en supporteront bien plus. 😉

  11. Bonjour
    J’ai acheté un super duvet en plumes d oie que j’ai utilisé quelques jours sur le gr 20 dont une nuit en refuge. Assez pour être mangée par les punaises de lit. Je ne veux pas le laver alors que j’ai utilisé un sac à viande. J’ai lu qu un séjour au congélateur à moins 18 degrés pendant 3 j peut tuer les punaises. Je mettrai aussi un insecticide sur le duvet avant le congélateur pour les affaiblir. Pensez-vous que le séjour au congélateur va abîmer le duvet? Je ne suis pas sûre d avoir des punaises dans le sac mais j’ai pas envie de prendre le risque !

    • Bonjour Isabelle,

      J’avoue que je ne sais pas trop. A priori, je ne pense pas que ce soit un problème du moment que le sac de couchage ne prenne pas l’humidité (l’enfermer dans un sac hermétique ?).

      A bientôt,
      François

  12. salut,

    suite à de la moisissure sur mon super duvet en plumes, j´ai lu ton article et ai décidé de le laver « les yeux fermés » comme indiqué…. résultat, des boules de plumes toutes mouillés à l´intérieur des compartiments, le tissu extérieur est sec évidemment, mais il est étendu par-terre depuis 3 jours comme ça et les boules de plumes n´ont vraiment pas l´air de vouloir sécher…Bien entendu le duvet a perdu tout son gonflant (sauf la partie pieds que j´ai lavée plus vite) il ressemble plus à rien. J´ai bien peur de l´avoir bousillé !

    Si c´était à refaire, j´aurais simplement lavé le tissu externe avec une éponge et du savon, puis de l´eau. En évitant un maximum de faire pénétrer l´eau à l´intérieur du duvet, c´est à dire sans l´aplatir entre la paume des mains.

    Je sais pas, tu sais pourquoi ça n´a pas marché…un conseil pour faire sécher ces boules de plumes très difficiles à défaire…???

    merci

    • Bonjour Rachel,

      Est-ce que tu l’as lavé avec des balles de tennis ou équivalent ? De quelle manière l’as-tu séché ?
      Est-ce que tu as essayé de désagréger les boules de duvet pendant le séchage ?

      A bientôt,
      François

  13. Bonjour,
    J’ai un sac en couchage de marque Polar. L’extérieur est en nylon (fini de Schuss, imperméabilisé), avec doublure 100% de flanelle. L,entre doublur est en polyester, Dacron Hollofil.

    Le fabricant a indiqué: nettoyage à sec seulement. pourquoi? Est-il tout de meme possible de le laver à la machine ou a la main?

    Il faudra alors probablement que je le re-imperméabilise. Vous mentionnez dans votre texte que l’on peut les ré-imperméabiliser. Quels sont les produits, les marques ou composant que je peux utiliser?
    Est-ce que ce sont des produits vendus uniquement dans les magasins de sport ou en existe-t-il de plus répandus?

    Merci

    • Bonjour Isabelle,

      Je ne sais pas exactement pourquoi le nettoyage doit être fait à sec, mais à mon avis c’est « risqué » de le nettoyer autrement.

      Pour le ré-imperméabiliser ou plutôt le rendre à nouveau déperlant, les produits Nikwax fonctionnent plutôt bien et se trouvent assez facilement.

      A bientôt,
      François

  14. Bonjour,

    Je peux témoigner du fait qu’un sac de couchage de qualité vieillit très bien :

    Mon premier sac de qualité j’ai fini par le donner car dépassé (trop lourd)…il avait au moins vingt ans ! Le Seul problème c’est qu,avec ma barbe il s’était usé au niveau du cordon de serrage. Le duvet avait conservé un bon gonflant. Je prenais les prècautions
    Recomandées : séchage a chaque occasion en rando, et remisage dans un gros sac filet. J’avoue l’avoir très peu lavé sauf au niveau du visage qui a tendance á graisser le tissu enveloppe.

  15. Comment dénouer un sac de couchage militaire après lavage en machine ?

  16. Je n’y croyais pas trop, mais j’ai fini par laver mon sac en duvet « sea to summit », car j’avais l’impression de dormir avec un animal sauvage et ma copine me faisait des remarques de plus en plus fréquentes.
    Je l’ai laissé 5 ou 6 heures dans ma baignoire sabot, en le brassant 6 ou 7 fois. J’ai rempli d’eau a la température d’un bain, et attendu. J’ai mis une dose de lessive Mir en poudre pour laine. Il faut attendre attendre longtemps et forcer beaucoup pour que le sac se vide d’air et finisse par etre entièrement dans l’eau, cela prend déja 3 heures car le tissu est deperlant. Ensuite, le duvet est entierement agglomé mais il ne faut pas céder a la déprime, cela se récupère. Je l’ai rincé en le comprimant le plus fort possible a la main, en l’ecrasant mais sans le trordre. Donc 5 ou 6 rinçage avec la douche froide, et essorage par ecrasement entre chaque douche de rinçage de 2-3 minutes. Puis 2 heures au lavomatique en séchoir (1€ les 10 minutes) en mode « doux », soit environ 45°, avec des boules en caoutchouc et des balles de tennis, dans le sac de lavage de protection en toile. Comme les cycles durent 10 minutes, il faut périodiquement en profiter pour ouvrir le sechoir, sortir le sac et recasser les boules de duvet qui sechent peu a peu. Ensuite, c’etait quasi sec et deux jours en plein soleil ont fait le reste. Sinon il faut faire 1 ou 2 heures de plus au séchoir. Résultat, apres le lavage et mon sac trempé, je pensai le voire finir a la poubelle. Le lendemain, pour 12€ de lavomatique, j’avais un sac neuf et le duvet avait même regonflé ! Donc j’hesiterai pas a le refaire, mais plutot en été pour faciliter la fin de sechage en extérieur.
    Par contre, il est illusoire de vouloir se passer de la phase séchage au lavomatique, le séchage naturel n’est pas assez répade et ne brasse pas.

  17. Après une randonnée (toujours sur plusieurs jours en autonomie): Lavage du sac de couchage (synthétique) retourné en machine, quelques jours de séchage et d’aération (idem pour la tente que je lave à la main)… Et retour dans le sac de compression, mais ça, j’arrête grâce à toi

    J’aime bien mettre un sachet de lavande dans le sac quand je le stocke 😉

  18. Bonsoir François
    Help j ai besoin d aide
    Mon fils a fait un bivouac
    Il a eu un sac de couchage type militaire
    À prêter par un ami
    Le sac a été nettoyé au retour
    Comme avant le départ
    En machine avec ariel et à 40•
    Mais le dessous du sac en toile kaki étanche est devenu tout blanc comme tout pigmenté
    Comment je peux faire car je dois le rendre en état impeccable
    Merci beaucoup pour votre aide

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)

47 Partages
Partagez40
Tweetez5
+12