Mar 272017
 

Critique de la série “Le sommet des Dieux”

Cette critique a été rédigée par Irene Villa, qui m’assiste pour différentes tâches sur le blog et avec qui vous avez peut-être déjà eu la chance d’échanger par email. Elle nous livre dans cet article un aperçu et une critique de la série de mangas “Le Sommet des Dieux”. Pour avoir dévoré la série, je partage tout à fait son point de vue. Clignement d'œil

Place à Irene…

Le Sommet des Dieux, c’est une sidérante et bouleversante métaphore, une mise en scène hypnotique de ce que doit être la vie si elle veut avoir quelque sens : une constante aspiration à l’accomplissement de ses rêves, un refus obstiné et héroïque d’y renoncer et de se satisfaire de l’insatisfaisant, un acte de foi envers ce qui élève et à quoi l’on s’efforce de participer, de tout son être et de tout son cœur.

Stéphane et Muriel Barbery

A quelques semaines de la mort de l’immense Jirō Taniguchi, un des plus grands mangakas japonais, j’ai ressenti l’envie de partager avec les lecteurs de Randonner Malin l’histoire ‘Le Sommet des Dieux’, qui dresse le portrait absolument extraordinaire d’un alpiniste extrême, ainsi que la quête de sens d’un photographe perdu dans sa vie, sur le fond majestueux des montagnes du toit du monde.

Lire la suite »

Août 252011
 

Comment_chier_dans_les_bois_pour_une_approche_environnementale_d_un_art_perduJ’imagine que beaucoup d’entre vous se demandent de quoi il s’agit ? Oui, le titre de cet article est un peu différent de ceux de mes articles habituels. 😉

Et bien le titre de cet article est le titre d’un excellent livre que je vais vous présenter. Je l’avais déjà mentionné dans un de mes articles sur la purification de l’eau.

Comment chier dans les bois : Pour une approche environnementale d’un art perdu est une traduction du livre original « How to Shit in the Woods: An Environmentally Sound Approach to a Lost Art » de Kathleen Meyer. Ce livre est paru en 2002, comporte 146 pages et a été traduit par Jean-Marc Porte.

Un ami m’avait offert la version française de ce livre il y a quelque temps. Je n’en avais pas entendu parler auparavant et j’avoue avoir été vraiment surpris par le titre. Je ne savais pas exactement à quoi m’attendre. J’imagine que vous non plus !

C’est un livre beaucoup plus sérieux qu’il en a l’air si l’on s’arrête uniquement à son titre provocateur. Le sujet est traité intelligemment, sans tabous et avec beaucoup d’humour. Je suis sûr que cet ouvrage bénéficierait à beaucoup de randonneurs. Il lie l’utile à l’agréable en nous apprenant beaucoup tout en nous faisant sourire. Et c’est sûrement ce qui fait son succès international.

Voici un aperçu du livre avec un résumé succinct, chapitre par chapitre.

Lire la suite »