Nov 112011
 

Pâtes en randonnéeLa plupart d’entre vous ont sûrement déjà entendu qu’il faut manger des pâtes avant une grosse journée d’effort pour avoir de l’énergie. Mythe ou réalité ? Et si on mange du riz ou de la semoule, ça marche aussi ? Vous en saurez un peu plus en lisant cet article.

L’alimentation en randonnée est très importante et ne s’applique pas uniquement aux longues randonnées de plusieurs jours. C’est aussi valable pour des courtes randonnées à la journée. Sans carburant, une voiture ne fonctionne pas. Si vous mettez le mauvais carburant, elle ne fonctionne pas non plus, ou pas bien. C’est la même chose pour votre corps. Vous avez besoin d’énergie, mais pas n’importe quelle énergie. Et cette énergie provient de la transformation de nourriture par votre corps.

Toutes les formes d’énergie ne sont pas équivalentes. Pour le même nombre de calories, si vous mangez des bonbons, des pâtes ou du beurre, vos performances pendant la randonnée seront vraiment très différentes.

La nutrition est un domaine complexe et qui évolue avec la recherche. C’est pourquoi j’ai essayé de simplifier au maximum pour que ce soit plus facile à lire et comprendre. Mais il faut quand même que je définisse quelques termes qui pourront vous servir dans la suite de cet article.

La première chose à savoir, est que la notion de sucres lents/sucres rapides n’est plus d’actualité. Elle a été remplacée pas l’indice glycémique.

L’indice glycémique : c’est un indice qui classe les aliments contenant des glucides (sucres) en fonction de leur effet sur la glycémie (taux de glucose dans le sang) pendant les 2 heures suivant leur ingestion. L’indice glycémique peut varier avec l’état physique de l’aliment (solide, liquide), son mode de cuisson, son origine, sa maturité, etc.
A retenir : les aliments avec un indice glycémique faible (pâtes, pain complet, etc.) permettent de faire le plein d’énergie et de la libérer progressivement (sous forme de glucose) lors d’un long effort. A l’inverse, les aliments avec un indice glycémique élevé (confiseries, fruits secs, etc.) sont rapidement absorbés et libèrent rapidement leur énergie.

Tant que l’on est dans les définitions, un petit rappel sur ce que sont les féculents : c’est une catégorie d’aliments d’origine végétale ayant une grande proportion de glucides complexes (comme l’amidon).

Je pense que vous vous en doutez déjà, les féculents sont essentiels à une bonne alimentation en randonnée. Je n’écrirais pas un article sur les féculents pour vous dire à la fin qu’ils sont absolument inutiles pour la randonnée. Mais cet article ne parle pas uniquement de féculents, je n’ai pas pu m’empêcher d’y glisser quelques conseils utiles concernant l’alimentation en randonnée.

Lire la suite »

Avr 212011
 

Note : ceci est la seconde partie de l’article. La première partie se trouve ici.

Comment préparer une randonnée ? Avez-vous déjà attendu pendant une demi-journée que la boulangerie d’un petit village alpin ouvre pour faire votre ravitaillement ? Moi oui. Et j’ai dû rattraper le temps perdu en marchant deux fois plus le lendemain.

Cette deuxième partie de l’article « Comment préparer une randonnée » vous aidera à vous poser les bonnes questions pour éviter ce genre de mésaventure.
Lire la suite »