Jan 092013
 

Pourquoi randonnez-vous ?Combien sommes-nous à rentrer d’une randonnée et à se dire : « c’était génial, j’avais oublié à quel point j’aime randonner, j’avais oublié à quel point cela me fait du bien, je devrais faire cela plus souvent ! ».

Ensuite, le quotidien reprend le dessus, on se laisse déborder, on pense que l’on n’a pas le temps, on repousse à plus tard et on se trouve des (fausses) excuses. Tout ça nous fait lentement oublier à quel point on aime randonner…

Le début de l’année est soi-disant le bon moment pour prendre de bonnes résolutions. Alors, j’en profite pour vous rappeler de garder un peu de temps pour randonner. Faites-le dès maintenant en réservant des « créneaux » pour randonner, autour desquels vous organiserez le reste. Commencez à chercher où vous aimeriez aller et commencez à préparer vos randonnées pour leur donner une dimension réelle avant que le quotidien ne vienne tout effacer.

Honnêtement, le bienfait que vous apporteront ces randonnées compensera plus que largement le temps « perdu » ou les sacrifices que vous ferez.

Pour booster votre motivation et vous (re)donner l’envie de sortir vos chaussures de randonnée, je vais vous poser une seule question : Pourquoi randonnez-vous ?

Certaines personnes vous ont déjà probablement posé la question – celles qui ne comprennent pas pourquoi vous faites autant d’efforts, parfois sous le mauvais temps, parfois avec un sac lourd, pourquoi vous dormez dans une tente, avez des ampoules, vous faites manger par les moustiques, etc. Et surtout, pourquoi après tout ça, vous rentrez toujours avec le sourire ! Ceux qui ne vous posent pas la question doivent simplement penser que vous n’avez pas toute votre tête. 😉

Voici quelques raisons qui font que nous randonnons – et surtout que nous aimons cela. Il y en a d’autres, je vous laisse les commentaires pour partager les vôtres.

8 raisons pour lesquelles nous randonnons

  • Pour profiter de la nature, des paysages, de la faune et la flore d’une manière privilégiée. L’odeur de la forêt, le rafraîchissement d’une brise de montagne, la sensation des chemins sous les pieds, la beauté d’une mer de nuage, la contemplation d’un animal qui mange… Tout ce qui nous donne l’envie d’aller voir ce qui se cache après le virage d’un sentier.
  • Pour accéder à des endroits inaccessibles autrement qu’à pied. Quel bonheur de se dire, que la seule manière d’aller à un endroit est de faire l’effort de marcher jusqu’à celui-ci. Il prend tout de suite beaucoup plus de valeur qu’un endroit qui est également accessible en voiture. On a l’impression de mériter l’endroit.
  • Pour se dépasser physiquement et mentalement en sortant de notre « zone de confort » habituelle. Même si c’est parfois difficile, c’est extrêmement gratifiant une fois le dépassement accompli. Et c’est vraiment personnel, peu importe que ce soit arriver en haut d’une montée, marcher 10 km, ou traverser l’Himalaya à pied.
  • Pour se recentrer sur des choses simples : manger, boire, dormir, se déplacer, etc. Et, se débarrasser temporairement de toutes les choses matérielles que le monde moderne nous a apportées. Randonner permet de se concentrer sur une chose simple à la fois et de le faire dans le calme – sans être sans cesse interrompu par des sonneries ou des objets qui accaparent notre attention. Plus besoin de s’occuper d’une multitude de choses en même temps.
  • Pour rencontrer des personnes partageant la même passion. Il n’y a rien de plus chaleureux qu’une discussion autour du feu dans un refuge ou dehors sous les étoiles. Randonner est également un excellent moment privilégié à partager avec les personnes qui vous sont chères. Rien que le seul fait de raconter nos souvenirs de randonnée nous donne le sourire et l’envie d’y retourner !
  • Pour se vider la tête, ne penser à rien d’autre et seulement au moment présent. Pour se débarrasser de ses soucis (qu’ils soient réels ou irrationnels) et sortir de la routine quotidienne. Arrivez-vous à faire cela dans la vie de tous les jours ? Ou, pensez-vous toujours à des tas de choses en même temps ?
  • Pour se sentir bien physiquement. Comme après toute activité physique, on se sent bien physiquement, en partie grâce aux hormones libérées. Cela permet d’être plus détendu et plus relâché (malgré quelques raideurs et courbatures parfois – pensez aux étirements ;-)). En plus, la randonnée a un effet très bénéfique sur la santé.
  • Pour se sentir bien moralement – se ressourcer comme certains disent. Toutes les raisons mentionnées ci-dessus permettent de se sentir beaucoup mieux moralement avec toutes les conséquences positives que cela entraîne.

A vous de jouer !

Il n’est pas vraiment facile de savoir exactement pourquoi nous randonnons, car c’est lié à nos émotions. Peu importe les raisons, j’espère vous avoir donné la motivation de trouver du temps à consacrer à cette activité que vous aimez (sinon, j’imagine que vous ne liriez pas le blog ;-))

Nous sommes tous très occupés, mais nous occupons une grande partie de notre temps de manière futile aux dépens d’activités que nous aimons vraiment, comme la randonnée. Ce début d’année est donc le moment idéal pour réserver du temps pour vos randonnées. Alors, faites-le !

Et vous, pourquoi randonnez-vous ?

Note : Merci beaucoup à vous qui me soutenez et soutenez le blog. Sans vous, ce blog n’existerait pas !

Cet article vous a plu ?
Si c'est le cas, rejoignez plus de 80000 personnes qui reçoivent la newsletter et recevez gratuitement le guide "Comment bien choisir ses chaussures de randonnée" et la liste du matériel à emporter en randonnée. Entrez simplement votre prénom et votre adresse email ci-dessous :

  118 commentaires à “Pourquoi randonnez-vous ?”

Commentaires (117) Pingbacks (1)
  1. Pour faire de belles photos de cette merveilleuse nature qui nous entoure.

  2. Je randonne pour toutes les bonnes raisons évoquées dans ce blog. Mais surtout pour la très grande satisfaction que j’éprouve à la fin de chaque Rando. Et l’attente de la suivante car randonné c’est un pur bonheur pour moi en étant seul ou en groupe.

  3. Salut … Je suis entierement d’accord avec cet article. J’essaye de faire de la rando chaque week-end. Cela me permet de m’aérer et de ne plus penser au travail.

  4. je randonne avec un ami ,on échange beaucoup et on refait le monde….je randonne aussi pour être proche de la nature ,de la vraie nature de l’être humain,faire des rencontres et prendre mon temps et profiter des choses simples de la vie
    voilà,sans doute encore plein de choses à dire là dessus….pour un prochain commentaire!
    bonne année 2013 à vous tous sur les chemins de la liberté

  5. En dehors des raisons exposées dans l’article et dont j’ adhère à plusieurs, je randonne pour faire une activité commune avec mon mari, nos autres activités étant différentes , il est bien aussi de pouvoir se retrouver dans une même occupation

  6. La randonnée pédestre en solitaire est une marche vers soi-même.Ce qui nous pousse à cheminer à ciel ouvert,un pied devant l’autre,à accepter les aléas et les rencontres insolites,notamment celle,redoutées, que l’on fait avec soi-même. La beauté de la nature invite au silence, est indicible. Elle suscite en nous l’humilité, un état méditatif et le respect de ce tout dont nous faisons partie…

  7. Chaque semaine une rando différente entre 10 et 20 km, j’ai la chance d’habiter en Aquitaine où les circuits sont nombreux et variés. Les bonnes raisons sont nombreuses, adepte du cyclisme sur route j’avais déjà beaucoup de plaisir à rouler et observer le paysage, j’ai découvert, il y à deux ans, la rando lors de mon premier voyage en Corse et me suis rendu compte que la contemplation était beaucoup plus facile (et plus complète) à pied qu’à vélo. Photos, arrêts pour admirer les sites, rencontres etc tout est un plus lorsque l’on randonne, plus le bénéfice physique (j’ai 63 ans) et prépare le GR20 pour juin de cette année. Conclusion : marchez encore et encore vous n’en tirerez que des bénéfices. Bravo pour ce site plein de conseils avisés et bonne année 2013 à vous et tous les randonneurs.
    Joël

  8. J’aime la randonnée,c’est comme une drogue,plus on en fait, et plus on a envie d’en faire !!!
    C’est toujours du plaisir d’être en groupe et de passer des moments inoubliables, en compagnie de Dame Nature…;

  9. Bonjour
    Je ne me pose pas la question : je marche
    je marche 5 jours par semaine principalement en forêt de Fontainebleau
    sinon je serais en manque !

    • Bonjour,
      Pareil pour moi sauf que c’est du côté de Versailles… Par tous les temps… Certains au boulot doivent me prendre pour une folle, et me souhaitent bon courage quand ils me voient partir. Comment peut-on avoir besoin de courage pour aller s’aérer la tête dans la verdure au lieu de rester enfermé au boulot pendant la pause de midi ?

  10. Oui tout ce que vous dites est vrai la randonnée est un moment idéal pour se ressourcer physiquement et mentalement d’ailleurs j’ai décidé cette année en mai plus exactement de parcourir une partie du chemin de Compostelle et j’espère y rencontrer des gens aussi motivés que je le suis
    Alors n’hésitez pas une seconde de plus, partez randonner vous n’en tirerez que des bénéfices
    Bonne année à tous

  11. Je randonne pendant mes vacances afin de visiter calmement de jolis coins pas toujours accessibles en voiture , pour le gout de l’effort et aussi pour etre proche de la nature ; le reste de l’année je fais régulièrement 2 fois par semaine du jogging dans la campagne afin de garder une bonne condition physique et psychique .

  12. Bonjour,

    J’ai commencé la rando en 2006. Je ne faisais aucun sport. Ma compagne m’a poussé, poussé… De mauvaise grâce j’y suis allée,… et depuis, c’est que du bonheur.
    Je marche pour toutes les raisons citées dans le blog. Je marche pour être en communion avec la nature, loin du bruit et de la pollution. Je marche pour découvrir des paysages qu’en voiture on ne pourrait même pas apercevoir, je marche pour faire de magnifiques photos et ainsi garder des souvenirs de ses sentiers escarpés que j’ai foulés, je marche pour être bien et heureuse, tout simplement…

  13. Je randonne pour être avec la nature, pour changer d’air de Paris, pour prendre des photos/vidéos. J’ai une préférence pour les montagnes, être en hauteur pour contempler le panorama, il y a encore tellement de coins à explorer (enfin pour moi ^^) rien qu’en France, cette année, ce sera le Queyras et les Ecrins.

  14. je randonne pour plusieurs de ces bonnes raisons, même si je ne part pas beaucoup en vacances et me limite le plus souvent à découvrir et redécouvrir les merveilles de ma région. Un lièvre apeuré, la rivière gelée, un milan qui assombrit le ciel dans une trouée des arbres, je repense à ces moments avec toujours le même bonheur.

  15. Bravo François

    C’est exactement ma pensée et ma motivation .
    Une semaine sans aller faire un tour en montagne et je suis en manque.
    Surtout que nous dans la Drome nous sommes gatés pour les sites:
    le Vercors, le Diois, La Chartreuse, le Belledone, l’Ardèche, etc………
    Je transmet de blog à tout mon Groupe Rando Montagne

  16. Bonjour François,
    Tous mes meilleurs vœux également pour cette nouvelle année à toi et aux randonneurs (euses).
    Je randonne seul ou en groupe car j’aime le contact avec la nature, loin des foules et du stress qu’engendre la vie citadine.
    Dimanche dernier j’ai randonné en ski dans le Vercors et je me suis hissé au-dessus de la mer de nuages qui n’a pas laissé filtrer un seul rayon de soleil sur Lyon. J’ai retrouvé mon épouse le soir, un peu déprimée alors que moi (au prix de quelques efforts quand même) j’ai rechargé mes batteries pour la semaine.
    Au plaisir de vous saluer au détour d’un chemin !

    • pour vider ma tête, voir des paysages qu’ on ne voit pas en voiture, respirer l air pur, pour moi ce ne sont que de belles choses!
      Après un divorce une amie m a appris cette belle activité et je lui serai toujours reconnaissante.
      Marie pascale

  17. Bien sûr, je randonne pour toutes les raisons citées dans l’article. Lorsque je travaillais encore, c’était pour me vider la tête aprés la semaine de boulot, et là souvent seule pour pouvoir profiter de ces moments privilégies. Maintenant, je randonne pour bouger, voir la faune dans les forets même si je me suis fait quelques frayeurs ! Je ne fais que des randos à la journée mais j’apprécie énormément.
    Continuez votre blog, il est vraiment très vivant et intéressant.

  18. Bonjour François

    Je te remercie pour tes voeux et à mon tour je te souhaite une excellente année 2013, avec bcp de réussite notamment dans ce grand projet !

    Je randonne pour toutes les bonnes raisons énumérées ci-dessus !

    Quand je randonne moins ( de novembre à janvier inclus ), eh bien je cours maintenant, grâce à ton pote Nicolas !

    A quand un grand évènement  » outdoor  » mêlant randonnée et course, organisé par vous deux ?

    Bien cordialement
    Mireille

  19. Pour revenir à l’essentiel? Et puis, toutes ces sensations qui génèrent tant d’émotions puis de belles pensées…!

  20. le sport c’est une grande partie de ma vie. Le vtt pour la liberté de partir quand on veut seule ou à plusieurs… sur de grandes distances et… un jour on m’a proposé la rando pour changer.
    Je pouvais pédaler des jours entiers le week end + un peu tous les soirs de la semaine à la sortie du bureau (une drogue) ; je me suis dit que marcher cela devait être facile !!!
    j’ai découvert les randos du Calvados (50km cabourg) et celles de la Manche (43k Mont St Michel, etc…) et tous les ans j’en faisais 5 ou 6 en plus du vtt.
    D’abord je me suis rendue compte que je ne faisais pas fonctionner les mêmes muscles et pour la première, Cabourg, je n’ai pu faire que 30… (vraiment tout est dans la tête !).
    Les années suivantes je n’en ai pas raté une et j’améliorais mes performances.
    Je peux vous dire que le vtt et la marche m’ont aidé à sortir d’une grosse dépression et que non seulement j’ai une super forme physique, mais mentalement c’est le top !!
    Mes vacances je les pense soit vélo, soit à pied mais avec la tente pour avoir le nez dans les étoiles et ce n’est que du bonheur !!!!

  21. j’ai 62 ans a la retraite , j’ai suivi un stage d animateur rando et rando raquettes , ainsi je peux encadrer un groupe (en général nous sommes 3 minimum) pour faire de la marche sachant que la limite d’age est au moins de 50 ans , cette association fait partie de la ffrs ( fédération française de la retraite sportive ) qui est reconnue d’utilitée publique . donc toutes les semaines en général le jeudi nous partons marcher a la montagne , dans une superbe ambiance ( les rabajoie sont exclus) le but c’est de garder la forme et de passer une belle journée ensemble , la journée se termine devant un verre et chacun rentre chez soi . voila chers amis randonneurs , vive le sport et la retraite.

  22. Moi aussi je randonne pour toutes ces raisons évoquées dans ce témoignage.Mais également pour se retrouver ensemble mon mari et nos deux enfants,on prend le temps de parler et d’admirer les paysages.Nous préparons le GR20 Corse que l’on va faire en intégralité en août 2013.

  23. La randonnée pédestre sur plusieurs jours c’est le calme, le dépaysement, l’effort physique, la convivialité et ce n’est pas le démarchage au téléphone, la TV braillarde, l’ordinateur qui énerve….enfin bref c’est le bonheur, la méditation et une bonne santé

  24. Meilleures voeux a tous.
    La pratique de la randonnée que du bonheur seul ou en groupe.Un détachement complet et faire le vide dans la tete.On oublis tout les soucis et les tracats de la vie.Une seule envie repartir le lendemain ou le dimanche suivant.Et surtout le plaisir de faire des rencontres surprises,amicales ou intéressantes.
    Découvrir des lieux magiques,amirables,des criques sauvages,.

  25. Je randonne parce que je ne peux pas rester en place et que je n’arrive pas à rester enfermer alors j’en ai fait mon métier.
    Je suis animatrice de randonnée depuis 20 ans et j’encadre trois groupes en semaine et mes amis pendant les vacances.
    Comme cela je partage ma passion !

  26. Voici mes raisons d’aimer la randonnée
    tout d’abord, mon activité professionnelle étant à mon domicile, cela me permet de sortir de chez moi et de rencontrer d’autres personnes qui aiment cette activité
    Ensuite randonner me permet de vider la tête et de découvrir ce que la nature veut bien nous offrir. et il y en a comme les paysages pyrénéens dont j’ai le coup de foudre (chaque département a son charme, le coté sauvage comme l’Ariège…!!
    C’est aussi un défi et un dépassement de soi-même
    Quand j’ai décidé de randonner c’était pour m’aider à supporter mon activité professionnelle et puis cela a déclenché toutes les raisons dites précédemment

  27. la rando est un bonheur dans chaque pas, partage et amour de la nature. La beauté des 4 saisons, etc …

  28. Pouquoi je randonne ? Parce que J’aime marcher dans la nature ….(je m’y sens bien ) pour le bien être ressenti après la marche… c’est devenu indispensable pour moi . Je pratique aussi la marche nordique .
    En 2011 avec une amie, nous avons fait le chemin de Compostelle en partant de Vezelay . Nous avons mis 82 jours jusque Cap Fisterra .
    Cette année nous préparons notre départ pour Rome ( Via Francigena )

  29. Bonne année 2013 à tous les adeptes de la randonnée !
    Toutes les bonnes raisons de randonner invoquées dans le blog sont miennes mais je crois par-dessus tout que cela permet de se retrouver face à soi-même, de réintégrer notre place dans la nature avec laquelle nous sommes censés ne faire qu’un et par conséquent de la respecter… randonner en forêt, en montagne, sur le littoral… c’est en quelque sorte rendre hommage à notre « mère » nature dont les hommes se sont tant éloignés malheureusement !!!

  30. Meilleures randonnées à toutes et à tous
    Je me reconnais bien dans ces motivations:
    – la beauté des paysages (même en plaine)
    – la photo, de ces paysages, bien sûr, mais aussi des détails à la limite de l’abstraction, de la lumière
    – la sensation de vivre
    – le partage avec le groupe
    – l’effort nécessaire (mais surtout pas la performance !), qui en demande de moins en moins avec l’entraînement
    – la sérénité au retour
    J’ai 62 ans. J’habite dans le Grand Lyon. Je randonne avec un club pour structurer la semaine et ne pas céder aux occupations prétendument indispensables.
    – les mardis, à la journée dans les Monts du Lyonnais, le Pilat ou le sud du Beaujolais.
    – les vendredis, en montagne (à raquettes en saison) dans les massifs alpins à moins de 2 heures de route: Ain, Savoie, Haute-Savoie, Isere et Drôme, et le massif central: Ardèche, Haute-Loire, Loire
    Il y a de quoi faire !
    Portez-vous bien !

  31. pourquoi je randonne ? ça fait 25 ans que j’use mes chaussures sur tous les GR de France et d’ailleurs, et mon envie n’a jamais cessé de croitre. Au début, j’aimais additionner les km parcourus et les dénivelés…. aujourd’hui, je suis moins dans la recherche de la performance.
    Je me reconnais dans toutes les raisons invoquées et j’ajouterais aussi :
    – les possibilités qu’offre une randonnée pour faire de belles photos (même si il faut trimballer le matériel !)
    – l’occasion de se retrouver seule face à soi même (même si on randonne à plusieurs) et de réfléchir, de se poser : le cheminement n’est pas que physique !

  32. Avant les gosses, il y avait un peu de rando, entre plus ( et oui c’est dur de marcher) maintenant qu’ils volent de leurs propres ailes, il y en à beaucoup plus. Nous randonnons ma femme et moi, de une à trois fois par mois, nous sommes toujours en activité, des marches de 12-15 km ( l’ hiver) jusqu’à 20- 25 km ( l’ été), dans notre belle province du Bourbonnais ou au gré de nos vacances, bien souvent en montagne.
    Beaucoup de photos, un petit lien; http://www.festival-photosynthese.net/Accueil.2.html
    Bonne année

  33. Alors la randonnée est certe la plus belle chose que je puisse faire, j’aime la rando en solitaire ou en couple, le silence me sentir discrète dans cette merveilleuse nature. Comme un sentiment de mes origines profondes retrouvées. Les odeurs, le silence, les animaux… une méditation simple et accessible !

  34. Merci encore une fois pour tous les renseignements utiles que fournit ce blog et pour ce bel article ! Je souhaite une très belle et bonne année à tous !
    Oui, randonner est une source inépuisable de bonheur et de bien-être. Tous les arguments fournis dans cette liste me paraissent excellents et il est vrai que je ressens tout cela à la fois. Je privilégie toujours la convivialité lors des balades de groupe que j’organise. Mais pour moi, chrétien, c’est aussi une occasion de contempler la Création et de louer Dieu pour toutes ses merveilles…

    Tu parlais de projets, François ? Je réserve une journée par mois pour la randonnée avec des amis. Si d’autres opportunités se présentent, j’en profite, bien sûr. En ce moment ce sont les balades à raquettes, bien évidemment. Dans le courant de l’été nous avons le projet de « faire » la Cime du Diable, départ de nuit et arrivée au sommet pour assister à la naissance du jour…

    Bonne continuation…

  35. Bonjour François, une belle année 2013 à toi et ton ami Nicolas;

    Pourquoi je randonne,parce que…. le calme,la nature, les difficultés ,sentir son corps et les belles rencontres. Habitant non loin des Vosges donc, la belle saison nous y voit toutes les semaines et, en cette période, les chemins de campagne autour de notre village. Parfois nous avons la joie d’admirer la chaine des Alpes Suisse!! Sinon ,personnellement une fois par an une grande randonnée de plusieurs semaines: Gr7 du Ballon d’Alsace à Ax les Thermes, Gr 40 etc… Cette année comme déjà évoqué: Gr3 de la source de la Loire jusqu’ à son embouchure. Ces grandes randonnées ,je les fais seule!
    Magnifiques voyages à la vitesse de mes pieds!!!
    Bonne soréeà toi. Lina

  36. Je randonne pour toutes les raisons évoquées par François et aussi parce que la simplicité de ce monde de déplacement me plait. Un sac à dos, quelques affaires et c’est parti. Aujourd’hui 20kms, demain peut-être 30 ou au contraire 15. Et au bout d’une semaine, d’un mois ou plus je m’aperçois que j’ai fait du chemin par mes propres moyens, à un rythme lent mais humain. Je trouve cela très gratifiant.
    Le printemps dernier du Puy en Velay à Compostelle et Fisterra.
    Le printemps à venir du nord des Vosges au sud du Jura en zigzags.

  37. Je randonne parce que c’est le seul endroit où s’apaisent mon corps et ma tête, où je ne me sens pas « étrange ». Mon exact place c’est Là.

  38. Pour le plaisir à chaque fois renouvelé de découvrir les beautés de la nature, les paysages, les animaux…
    Le bonheur de marcher, se vider la tête des soucis, du stress, la rencontre avec des gens passionnés et passionnants à côté de qui on ne serait jamais passés sans la rando.
    Parce que…. parce que

  39. j’aime marcher tout simplement mais je ne sais pas pourquoi! Certes j’aime la nature mais j’aime aussi la ville,j’aime la solitude mais aussi les rencontres et puis j’aime ressentir la
    fatigue et le repos qui suit..

  40. Belle année 2013

    Évoquer la randonnée , qui plus est en montagne, me ravit.
    La nature se dévoile, elle m’offre de magnifiques paysages et m’apporte un enrichissement personnel.
    Quelle ivresse d’atteindre pas à pas son but
    Quelle exaltation de planter la tente dans un écrin de lacs et de torrents.
    Quelles sensations inoubliables de nuits insolites dans des lieux vierges de présence humaine où des bruits inconnus bercent mon sommeil
    Et au petit matin quel ravissement d’observer les montagnes éclairées par le soleil levant et de surprendre miraculeusement les animaux sauvages qui viennent s’abreuver aux bords des lacs embrumés.
    C’est un enchantement, une détente exquise, une harmonie retrouvée avec la nature, loin de la vie trépidante, c’est une quête vers la simplicité, l’authenticité et la sérénité.

  41. je fais de la maeche avec un groupe, mais ce que j’adore c’est marcher tout seul.Découvrir la nature le matin vers 6h ou les animaux s’ébattent sans crainte d’un chasseur ou d’un prédateur.Mon rêve:partir d’ANGY dans l’oise,rattraper Senlis,Fontainebleau,Vezelay,Le puy en Velais et ensuite le GR65 jusque Saint Jacques de Compostelle.Un rêve fou qui j’espère va se réaliser bientôt.

  42. Arrivé dans la region alpes côte d ‘azur, nous avons comencer les petites randonner pour que notre chien prenne l’air car habiter en appartement pour le chien c’est pas facile!! apres cette premiere rando nous sommes tomber amoureux du paysage magnifiqe que peux nous offrir la france!!! j’adore arriver au sommet et voir le paysage qui nous entour (entre mer et montagne) c’est magnifique! c’est donc sa la vie! profiter et découvrir!!
    Merci François pour ton site qui nous à bien aider pour des randonneurs débutant! et bonne année à toi!!!
    cintia,steve et notre chien funcky.

  43. ça se résume en un seul mot qui est… plaisir 🙂

  44. Salut à touts et bonne année.
    toutes ces raisons sont bonnes, mais la vraie pour moi, est de fuir la civilisation et ne pas voir un seul être humain pendant plusieurs jours, que c’est reposant….
    Je ne suis pas un sauvage et je randonne parfois à plusieurs pour refaire le monde, mais couper du monde, me rend plus calme et plus serein.
    A bientot, peut être dans des coins paumés.

  45. Je randonne pour toutes les raisons que tu as évoquées mais avant tout pour me recentrer et retrouver mon chemin.
    J’aime les longues randos, avoir « ma vie » dans un sac. Du coup j’ai du mal à me lancer dans des balades à la journée alors qu’une fois faites je me dis que c’est sympa aussi. Différent bien sûr quant à l’aspect méditatif de la marche associée à la solitude (pour ma part) mais sympa et bienfaiteur pour le bol d’air, les paysages (même si j’ai la chance d’être entourée de paysages magnifiques au quotidien, visibles depuis ma ville).
    Peut-être que ton message va m’aider à être plus rigoureuse dans mes randos à l’année. Trouver la « motivation » de sortir du quotidien sans être en vacances pour le faire. 🙂

  46. Pourquoi randonner?
    Je me permets de reprendre les si beaux mots de Yves Duteil (Sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle): « À l’opposé de la vie courante, la vie marchante prend le temps de réfléchir à ce qu’elle traverse. On peut même fermer les yeux en avançant pour regarder le ciel du dedans. »

  47. Visiter un pays ou une région autrement , faire des rencontres qu’on n’oublie jamais ( avec une louve et ses louveteaux , ou l’ours pyrénéen , ou notre petite maman péruvienne ou celle de La Réunion qui avait installé notre tente sur une DZ ! ou la dame qui commençait son GR 20 en jupe bleu marine , tennis et 3 ou 4 gourdes métalliques attachées autour de la taille ( dling dling dling…)
    Et au retour avoir cette sensation de manque sur le dos et n’avoir qu’une envie : repartir

    Bonnes randos à tous et toutes

  48. Bonjour et bravo pour toute l’énergie mise dans ce blog bien fait et enrichissant !

    Pour ma part, je randonne principalement par appel de la nature, les plantes, les animaux, les paysages, je trouve que l’on découvre mieux la nature à pied, la vitesse n’est pas très grande et l’effort est juste dosé pour permettre d’apprécier (encore) là où l’on se trouve même en montagne.

    Pour le moment j’ai 2 projets pour 2013 : une traversée de l’Auvergne (chaine des Puys et Massif du Sancy) en 3-4 jours et marche en Corse de quelques jours.

  49. Parce que ça me fait sentir libre, parce que j’aime entendre les bruits de la nature, les odeurs, voir le jour se lever. Parce que j’aime la vie de baroudeuse, être loin de mon confort habituel et pleins d’autres choses encore mais il faudrait écrire un livre pour tout dire des bienfaits que m’apporte la randonnée. C’est malin maintenant avec ton article j’ai juste envie de partir ! 🙂

  50. Mais tout simplement pour le plaisir d’être avec des amis et dans la nature !
    n’est-ce pas suffisant ?

  51. Bonne année à tous.

    J’adhère aussi à toutes les raisons évoquées dans l’article.

    Personnellement, je pense et rêve beaucoup en marchant.Je pense d’ailleurs souvent aux « rêveries d’un promeneur solitaire » de Jean-Jacques Rousseau.

    Il m’arrive aussi en randonnée de constater que nous sommes très petits devant la Nature (spécialement lorsque les éléments sont déchaînés).

    Dans ces moments, je pense au cosmos et à l’Univers. Oui, la randonnée amène parfois à philosopher…(sans trop se prendre trop au sérieux toutefois).

  52. Bonjour à vous, et à vous tous moi aussi j’adore les randonnées pédestre, je suis du Canada au Québec, présentement nous sommes dans la neige et la raquettes est à son plus fort, je vous suis le le net et tout vos bon conseil me guide j’adore vous lire.
    Cette été je me suis payé une très belle rando le chemin de Compostelle dans votre pays la France
    Du Puy en Vellay jusqu’à Cahor j’ai adoré j’espère pourvoir y retourner en 2014.
    Merci encore pour vos bon conseils je vous aprécie beaucoup.

  53. Meilleurs voeux pour toi, François, et surtout, continue à nous conseiller et à nous rassembler dans la famille des « randonneurs malins ».
    J’aime randonner pour toutes les raisons que tu as citées, mais j’ y ajoute la préparation sur carte, avec les: que va t on voir, qui va-t-on rencontrer,quelle chose va nous surprendre etc??? Et aussi : vais-je y arriver ( j’ai 67 ans et fait 1800km par an).Par cette démarche, je veux prouver aux miens qu’il faut toujours oser et ne jamais renoncer… Pour moi, la rando est encore une école de la vie.

    • Wowww M. Yves j’ai 46 ans j’ai commencer à faire de la Rando il y a à peut-près 6 ans je veux être comme vous et en faire très très longtemps vous êtes un bel exemple à suivre.Merci aussi à vous et bonne rando

  54. Meilleurs vœux François, c’est vrai, la randonnée apporte tout ce qui décrit dans le Blog. En route vers mes 66 ans, je fais partie d’un club de rando (en majorité des retraités). Ambiance assurée, Sortie chaque semaine à la journée. Moyenne des randos sur l’année 16 km 800m dénivelée cumulée positive. Nous sortons surtout sur la Drôme, l’Isère, l’Ardèche. Beaucoup de photos prises par nos randonneurs. À l’ère du numérique, nous organisons une séance diaporama sur toute la saison de randonnée, laquelle séance se tient à l’occasion de la galette des Rois. Prochaine séance dans quelques jours;
    L’hiver nous faisons des sorties raquettes et ski de fond.
    Bonne année à toi François et à tous les abonnés à la Newsletter

  55. Bonjour François et tous mes voeux pour 2013. Je randonne pour les raisons déjà longuement évoquées précédemment donc inutile de les énumérer. Ca fait du bien de se prendre très simplement en charge sous différents aspects ( physique, mental), seul ou en compagnie, de retrouver un environnement « simple », même s’il est parfois éprouvant voire hostile et/ou sans concession, de découvrir la nature.
    Merci pour ce site qui est vraiment très sympathique.

  56. Salut et bonne année.
    Je randonne parce que, un jour, il y a fort longtemps, je m’étais fait une promesse de retourner dans les montagnes, revoir les Alpes là où je me sentais si bien. Bien entendu, les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait dans la vie même si j’ai toujours été amoureux de la nature en général. Et ce n’est que récemment qu’un petit truc, un détail, à été un véritable déclic et m’a rappelé cette promesse faite autrefois.
    Cette envie se faisant de plus en plus pressante, presque une obsession, je me suis mis en « condition » pendant 8 mois (marches ADEPS, parcours nature réguliers, etc…) avant, en juin dernier, d’aller enfin là où je voulais aller (en Haute-Engadine, pour la petite histoire) et là, j’ai pu faire de superbes randonnées de moyenne montagne, quasi tous les jours, sac à dos et… en solitaire!
    A 46 ans, un autre monde et une autre façon de voir les choses s’était (ré)ouvert à mes yeux. Depuis, je sais que j’y retournerai encore, partout, n’importe où… tant que la santé suit!
    En même temps, je me dis aussi que si j’avais su, j’aurais commencé quelques années plus tôt.
    Bonnes randonnées 2013 à tous ! 😉

  57. Bonne année à tous.

    Je randonne aussi à toutes les raisons évoquées dans l’article et comme certain d’entre vous en compagnie de mon appareil photo.
    j’avoue qu’avant de randonner, je prends plaisir dans la préparation : choix de l’itinéraire, la collecte d’infos … bref l’organisation que ça demande avec un grand O.

  58. Bonjour François .Meilleurs vœux aussi pour vous et tous les randonneurs qui aiment s’évader dans la nature .Je ne fais de la randonnée que depuis deux ans .La première fois que j’ai mis le pied sur un chemin ,c’est avec mon ami Fred qui lui connait la montagne .Il m’a fait découvrir cet univers magique,toute cette beauté à nous couper le souffle,son décor grandiose ,la richesse de sa faune et de sa flore ,de ces difficultés à gravir les sommets ainsi que tous les dangers que l’on peut malheureusement rencontrer ,de toutes les sensations et odeurs que nous pouvons ressentir pendant la marche et j’en suis tomber amoureuse .Je me suis inscrite au club de ma ville ,où nous sortons en bus tous les quinze jours et dés que Fred est disponible,nous allons faire les sommets des Alpes-Maritimes. J’ai encore beaucoup à apprendre et vos conseil ,vos explications sur l’orientation les courbes de niveau ,le choix du matériels sont vraiment une aide précieuse pour une novice comme moi .Je commence aussi la géologie pour apprendre à lire le paysage, connaitre la formation d’une montagne et des roches, pour savoir sur quoi je marche .C’est vraiment très enrichissant de lire aussi sur le blog de Maurice moine et Gilbert voly « Géologue randonneur.fr de cagnes sur Mer . J’ai plein de projets et je crois que je n’aurais pas assez d’une vie pour tout faire .Mais,en février la fête de la raquette à Valberg .Le Gélas si les conditions le permettent ,module de base à Sospel pour être animatrice et examen en avril , plus toutes les randonnées que je pourrais faire de 0 à 3000 mètres , le canyon du verdon et en septembre si tout va bien le GR 20

  59. Merci François pour tes messages .
    Bien entendu j’adore randonner pour les raisons énumérées ,personnellement,j’ai 62 ans ,j’ai eu une
    attirance …irrésistible( j’ai été aimanté !),il y a plusieurs années pour les montagnes ariégeoises .
    Alors,dès la retraite ,,je me suis fait un pied à terre au bord d’une rivière,à quelques dizaines
    de m. du GR 10. Ainsi je peux arpenter nos belles montagnes en partant de chez moi
    pédibus gimbus .. un régal ,et je partage les sensations de tes lecteurs ..

  60. bonjour, pourquoi randonner??
    Adepte des grandes randos ou treckings depuis bien longtemps, je me suis aperçu que le monde se découvrait à pieds.. l’occasion de voir et de vivre énormément de choses que je n’aurais jamais vues ou vécues autrement qu’a pieds ( à vélo peut être… ). Paysages, nature, personnes rencontrées, bonheur de la réussite après l’effort, parfois aussi de la fatigue et de la lassitude, mais toujours récompensées et vite oubliées…J’espère randonner encore longtemps.
    bonnes années à toutes et a tous, et à toi François.

  61. Voilà qui est bien résumé; je m’y retrouve tout à fait!
    Merci, cette petite piqûre de rappel fait du bien quand la météo est maussade et donne juste envie de rester chez soi…

  62. Je marche (je préfère un peu ce terme) parce que j’aime ça tout simplement, j’ai aimé ça depuis la première fois que j’ai pratiqué (je devais avoir 12 ans).

    mais c’est vrai qu’il y a plein de chose très satisfaisantes même si aucune pour moi ne me semble indispensable

    -le plaisir de pouvoir profiter de son environnement que l’on perçoit au mieux à pied
    -le plaisir de l’effort,et la réalisation d’objectif difficile
    -le plaisir de pouvoir regarder la carte toute les minutes
    -le plaisir de piqueniquer et de boire du vin rouge dans la nature
    -le plaisir de préparer son sac, son trajet, de trouver meilleur matériel prix/simplicité/poids/efficacité

    Mais le mieux c’est de réaliser des trajets à pieds que ce soit sur une heure où sur plusieurs semaines, parce que c’est que la marche qui nous permet de ressentir un espace par rapport à notre dimension humaine.

    Voilà et bonne année à tout les marcheurs, randonneurs et treckeurs

  63. Bonjour,
    D’abord mes voeux les meilleurs à vous François pour cette nouvelle année
    Quelle vous apporte les choses les meilleurs pour vous et les vôtres
    Merci encore pour ce site super
    Pq je randonne ?
    Pour me vider la tête des soucis quotidiens
    Pour apprécier cette merveilleuse nature et la respecter
    Pour avoir et prendre le temps de la découvrir
    Pour comprendre petit à petit combien nous aimons les personnes qui nous sont chers lorsque nous sommes séparés d’eux pendant plusieurs jours
    Pour découvrir et apprécier les personnes que nous rencontrons animées de cette même passion

    Meilleurs souhaits et voeux à tous,

  64. Salut François,

    Ton article reprend en effet l’ensemble des bonnes raisons pour randonner … Comme d’hab tu n’as rien oublié ;-)).
    En ce qui me concerne je randonne pour rester en forme et surtout afin de partager un bon moment en famille à la découverte de notre beau pays.

    Meilleurs voeux 2013 et plein de super articles

  65. Bonjour à tous,

    Merci pour tous vos commentaires. J’y ai senti beaucoup de passion. 😉

    Bonne randonnées à vous et à très bientôt,
    François

  66. Bonjour et bonne Année 2013,
    Comme pour pas mal de monde ( pour les raisons évoquées ), mais aussi pour retrouver la nature, la liberté et pour la photographie. Randonnant seul j’aime le soir ce retouver avec les différents animaux les surprendent dans leur habitat naturel et la beauté des couchants et levé de soleil sur les massifs.
    Etc………..

    Merci pour ce blog

    Eric

  67. Pourquoi je randonne ?

    Une réponse en images provenant de ma dernière randonnée dans le massif du Pilat 🙂

    http://youtu.be/eqAJsD3xmdw

  68. Bonsoir,

    Je randonne pour être proche de la nature que la terre a bien voulu nous donner et que nous devons préserver. Cependant, la randonnée m’apporte l’apaisement nous n’avons plus dans ce monde de « fou ».
    J’adore me retrouver en phase avec la nature et cela me permet aussi de faire de belles photos. Que de souvenirs !! ma première et plus belle rando a été lorsque pour la première fois j’ai gravi le « mont perdu ». Ce que j’ai pu éprouver tout au long du parcours mais surtout en haut du sommet que je pensais ne pas pouvoir franchir. Quelle fierté lorsque je me suis retrouvée sur le 3ème sommet des Pyrénées !!! le bonheur intense………

  69. Vous avez énumérez toutes les raisons pour lesquel je rendonne. Il y à 3 ans, j’étais sur le GR5, mais avec mon GSM professionel (pas toujours facile) et subitement après 5 jours, je n’arrivais plus à répondre, je venais de comprendre, que je pouvais faire partie des gens non indispensable sur terre. Le 10ème jour et premier jour de boulot, j’introduisais ma demande de retraite. J-M.

  70. Bonjour à tous, je randonne pour avoir un moment à moi, faire la séparation du travail et la maison: décompressée, déculpabilisée car je suis gourmande et j’ai une fille pâtissière quand elle ramène des mille-feuilles je ne peux résister, je fais des rando avec trois groupes différents et quand il n’y a rien d’organisé je marche toute seule avec ma musique et mes battons, au final j’adore ça.

  71. Pourquoi marcher ?

    Pour être seul, pour parler à des amis, pour compenser cette vie assise dans un siège les mains sur un clavier, avec un regard distrait vers l’extérieur. Pour lire le monde d’une autre façon, et tenter de respirer avec lui. Pour m’émerveiller de tous ces coins parfois à deux pas de chez soi, ces maisons, ces sentiers, ces recoins, même s’ils ne sont pas beaux. Aussi un peu pour me défier.

  72. Bonjour,

    Merci pour votre site,
    J’ai randonné un peu dans ma jeunesse, et m’y suis remise il y a 3 ans avec mon mari et mes enfants. Nous randonnons avec un âne. Et cette année, nous avons prévu des bivouacs.
    Je randonne parce que cela me vide immédiatement et intégralement la tête, et, en plus des raisons citées dans votre article, parce que se déplacer soi-même, en emportant le minimum et en respectant la nature est pour moi une sensation aussi exaltante que faire pousser mes légumes et mes fruits. Tenir compte de l’âne, de son caractère et de ses besoins est également passionnant !

  73. Bravo pour ce billet et pour ce blog en général. J’apprécie vos conseils déjà lus et sans aucun doute tous ceux qui me restent à découvrir. J’aime votre mesure et je partage la modestie dont vous faites état dans vos billets, en particulier ceux qui ont un caractère technique ou physiologique.
    Pour celui-ci, le champ est large puisqu’il s’agit d’émotions, de sentiments et de transcription pour les autres, et pour soi. Je partage complètement les raisons que vous donnez. J’ajoute simplement l’imaginaire qui, me semble-t-il, tient toujours une grande part dans le plaisir de randonner, en tous cas pour moi.
    Merci de votre beau travail et a très bientôt.
    Michel

  74. je randonne pour la notion de voyage , c’est un art de vivre , une philosophie.des moments de partage, de solidarité, et un bon moyen pour garder la forme morale et physique! la rando c’est le pied!….
    merci pour votre blog et félicitations

  75. Bonjour François,
    C’est exactement les mêmes choses quand je joue de la guitare.
    Évasion, plaisir, ressource, bien entendu il n’y a pas le côté physique.
    Bonne continuation à votre site.
    Gérald

  76. Bonjour à tous,

    Je pratique et j’apprécie les diverses formes de randonnée pédestre pour toutes les bonnes raisons déjà abondamment présentées dans les billets précédents.

    Ce qui m’apporte également des satisfactions:
    . Pouvoir sortir sans appréhension des sentiers balisés grâce à la maîtrise de la navigation avec carte et boussole. Maintenant je dispose en plus d’un GPS 12 sans cartographie qui me permet notamment de lever le doute en cas de manque de repères sur le terrain.

    . Randonner en autonomie totale sur plusieurs jours:
    Être 24h/24 au contact de la nature me procure une sensation très différente de celle que je ressens lorsqu’à la fin d’une journée de randonnée je regagne un hébergement traditionnel. Dans un tel cas je perçois très nettement l’interruption de l’activité. Cette rupture d’ambiance n’existe pas en autonomie, le bivouac fait partie intégrante de la randonnée, c’est un continuum.
    Être libre de m’arrêter où je veux, quand je veux, sans contrainte d’horaire, d’obligation de rejoindre un refuge ou un village pour m’alimenter et/ou dormir. Dans certains cas il est même possible de randonner plusieurs jours de suite en restant au-dessus des villages, sans devoir redescendre dans une vallée.
    Être en contact visuel le soir venu avec les animaux, notamment les plus sauvages qui profitent du départ des visiteurs pour s’approcher des points d’eau… et de la tente. Certaines nuits peuvent en être un peu perturbées, parfois c’est même « too much », mais c’est aussi ce qui donne du piment à l’activité et qui forge des souvenirs.
    Dormir sous la tente en pleine nature avec un confort certes spartiate, mais avec sérénité pour affronter les intempéries. Par exemple, un orage violent alors que je suis bien à l’abri dans mon duvet, ce qui implique bien sûr d’avoir sélectionné un équipement parfaitement adapté et choisi un lieux d’implantation approprié.
    Être en totale adéquation avec la situation d’isolement, accepter de ne pouvoir compter que sur moi-même en cas de problème, être entièrement responsable de mes actes, assumer mes prises de risque.

    Ce que j’aimerais pouvoir faire en plus:
    Prélever ma nourriture dans la nature comme je le fais pour l’eau. Mais là, c’est plutôt chasse et cueillette, voire survie. En effet, il me faut absorber un minimum de 2000 K cal/jour pour pouvoir randonner. Je n’ai pas cette compétence, mais même pour des experts, cela me parait difficile d’assurer cet approvisionnement de nourriture tout en suivant un parcours de randonnée nécessitant un minimum de 4h de marche/jour. Donc à défaut, en plus d’être obligé de randonner impérativement dans des lieux où l’on peut à coup sûr se procurer de l’eau, je dois me limiter à 15 jours maximum de vivres dans le sac à dos pour ne pas excéder le poids du portage que je me suis fixé à 20 kg. Ces contraintes limitent ma liberté d’action mais elles font aussi partie du jeu.

    Cordialement,
    Bernard77400

  77. Bonjour.. Suis adepte de rando seule ou en club
    -2 trek au Maroc dans le haut atlas
    – Prévisions : Les chemins de Compostelle en 2015
    Je viens de découvrir votre site.. un enchantement
    -Bon pour mon futur voyage sur le chemins de Compostelle
    -Je dois renouveler mon matériel
    -Ici, j ai trouvé ce dont j avais besoin
    Votre aide me sera précieuse pour partir dans de bonnes condition

    Merci Merci

  78. Bonjour,
    Nouvel inscrit depuis peu je viens mettre « ma pierre au cairn » étant atteint d’une « maladie » rare (handicap) très peu connu c’est l’un des seuls sports ou je prend un réel plaisir et qui me permet de me dépassé au quotidien et qui m’est surtout utile dans la vie…

    Je suis Dyspraxie (née sans la faculté de crée ou retenir les automatismes) pour vous dire au collège et lycée ma moyenne en sport atteignait les 7 sur 20 !
    Beaucoup de gens m’ont dis que je ne ferais jamais rien à cause de mes troubles hors aujourd’hui j’ai une capacité pulmonaire de 118% (contre 96% la moyenne nationale)

    La rando me permet de dépassé mes limites que ce soit sur l’équilibre, la posture et tout ce qui incombe à ma pathologie, car une fois en montagne ou en plaine à 35-50km d’aucune civilisation il faut savoir se débrouiller seul, de plus ma cadence de marche en plaine atteint les 8km/h ce qui est bien au dessus de la moyenne encore donc oui la Rando permet de se dépasser et surtout d’être en bonne santé !

    Merci pour ce petit blog fort sympathique.

  79. Bonjour,

    Pour moi, pourquoi j’aime la randonnée?

    Bref. Dans un passé pas si lointain, j’étais un obèse de classe 3. Une personne qui depuis plusieurs années étais prise dans un corps trop lourd pour faire quelque activité qui sois.
    Depuis 2 ans, je me suis repris en main et maintenant que je suis passé d’une classification, obèse de classe 3 à une classification, poids normal.

    Donc, en plus des 8 raisons mentionnées dans votre texte je rajouterais pour ma part un sentiment que maintenant il n’y a plus de limites pour moi.

  80. Rien de ce qui est dit ne s’applique à moi. Les petites marches que vous faites sont de la rigolade par rapport à ce que je fais dans mon métier. Vous ne savez même pas ce que c’est que dépasser ses limites. Vaincre la peur, la mort et la souffrance. Mais amusez vous bien c’est l’essentiel.

    • J’ai toujours apprécié les remarques constructives…. La randonnée rend humble.

    • Bonjour, Lionel.

      A la lecture, ton texte peut paraître un tantinet persifleur, ce que je comprends. En effet, je pense que tu dis vrai!

      La plupart d’entre nous, qui lisons et commentons ce blogue pour randonneurs débutants, il s’agit, avant tout, d’une activité de loisir, et non pas professionnelle. Dans ces conditions, même ceux qui se prennent pour des champions devraient donc effectivement relativiser.

      J’ai eu l’occasion de voir, dans des pays pauvres, les performances physiques des autochtones pourtant équipés de façon dérisoire. Eux ne marchent pas par plaisir, mais par nécessité. De quoi donner des complexes avec tous nos équipements ultra sophistiqués.

      Que dire aussi des migrants qui voyagent dans les conditions relatées par nos médias. Les distances qu’ils couvrent en marche à pied ne produisent certainement pas beaucoup de plaisir, mais probablement des souffrances.

      Dommage que tu ne précises pas quelle est ta profession, mais à te lire, cela me fait penser à ce que doivent connaître les soldats dans un environnement hostile. Il y a effectivement des situations à haut risque que les randonneurs de ce blogue préfèrent probablement, ne pas avoir à affronter. A ce propos, il me vient une question: comme pour les sportifs, l’endorphine, hormone du plaisir et anti-stress naturel, procure-t-elle le même effet sur les militaires en action?

      Cordialement.

      Bernard77400

      • Bien vu Bernard. L’endorphine ne fonctionne que pendant les entrainements. En réel c’est l’adrénaline qui fait tenir. Nous on ne joue pas quand on part en montagne, et tous les ans nous avons des morts. Encore un cette semaine. Alors amusez-vous, restez humbles, ne parlez pas de depassement de soi, et surtout restez prudents. Laissez les pros prendre les risques.

        • Bonjour Lionel,

          Je respecte votre métier quel qu’il soit, mais vous devriez appliquer un minimum vos conseils d’humilité.

          Le dépassement de soi ne se fait pas nécessairement dans un milieu dangereux et il est très relatif, ça ne se compare pas d’une personne à une autre.

          Après, je suis d’accord que la notion est très différente entre le dépassement de soi simplement sportif (on peut arrêter à tout moment) et le dépassement de soi qui est vital.

          Bonne journée,
          François

  81. J’aime aussi l' »avant » et l' »après » randonnée. Trouver le parcours, le préparer, étudier la carte, surveiller d’un oeil inquiet la météo… Et en rentrant : regarder la trace effectuée par rapport à la trace initiale, décharger les photos, les commenter en recherchant le nom des arbres, des plantes, des papillons, faire un album… Nettoyer les chaussures, vider le sac et le préparer en pensant à la prochaine fois…

  82. Pour me sentir vivante et à ma place, tout simplement !

  83. Evidemment toutes les raisons évoquées sont valables. J’ai commencé à randonner en 2012 (avant c’était très occasionnel) et depuis j’en suis un mordu ! A tel point qu’en plus des bienfaits évoqués j’ai pu également mettre en avant mes qualités d’organisateur en en programmant une de tant en tant pour un groupe ! Vive la rando !

  84. Pour « reprendre pied sur terre », vraiment. Je ressens que le contact avec la nature, au plus près, nous rend plus humains, pas seulement physiquement (s’adapter aux éléments, aux dénivelés etc ) mais aussi mentalement, je trouve qu’on est plus patient, plus tolérant, plus curieux, plus ouvert aux autres en randonnées que dans nos milieux professionnels surmenés mais je ne sais pas bien pourquoi. C’est presque magique pour moi.

  85. Pour voir des paysages fantastiques comme les calanques ou les gorges du Verdon, respirer la nature, faire des « bouffes » avec les pôtes, suer sang et eau pour gravir des gravières et se retrouver dans des coins où la main de l’homme n’a jamais mis le pied (n’exagérons pas non plus puisque c’est des GR, en Provence en plus!), en gros toutes les raisons citées plus haut. Voire même le dépassement de soi car j’ai rencontré deux personnes faisant une randonnée au vieux chaillol (une avait la sclérose en plaque et avait 65 ans l’autre avait 76 ans et 2 prothèses aux genoux) qui n’ont rien à envier à personne question depassement de soi.
    Merçi pour ce blog et longue vie à vous tous.
    Jean-Mi

  86. Je randonne pour me surpasser, avancer et aller plus loin.
    Je me vide la tête et je me dis chaque fois qu’elle chance j’ai de pouvoir être là …..
    Après une longue et grave maladie, ceci m’a aidé à avancer.
    J’ai débuté par deux kms et puis j’avance … 8, 10 15 18 kms plusieurs fois par semaine.
    Me ressourcer avec de magnifiques paysages, et la découverte d’endroits que l on ne verrait pas en voiture.
    Grande sportive auparavant, la marche m’a permis de reprendre confiance en moi, pourtant je souffre de problèmes au pieds dûs au traitement mais je me suis bien équipée et selon moi il faut combattre le mal par le mal !!! et en tenant bon !! je m’épate à voir comment en deux ans j’ai avancé !!
    La vie est belle profitons de ces belles randonnée !!
    bonne marche à tous !
    Merci pour vos conseils !

  87. J’ai commencé à randonner à ma retraite. Avant je marchais un peu, mais plutôt en ville, mais cela a son charme aussi. Maintenant je suis animatrice bénévole et j’ai découvert les moments de reconnaissance des itinéraires avant d’emmener un petit groupe. La découverte alors est magnifique, seul ou à deux. Le gibier nous part devant les pieds, le silence est peuplé des bruits de la nature, on cherche le raccourci d’un chemin qui serait trop long, on interroge les riverains. La sensation, au sommet d’une colline avec parfois au fond la découpe des Pyrénées qui ne s’offrent pas quotidiennement, que la nature nous appartient, avec parfois pas loin, un paysan sur son tracteur à qui on se sent uni par le même sentiment.
    Mais j’aime aussi marcher dans ma ville un appareil photo à la main, pour capter dans la lumière de ce jour-là, les rues, les monuments qui ne sont pas tout à fait pareils qu’hier.
    Bonnes randonnées à tous, et merci pour ce blog
    Monique

  88. bonjour
    pour moi la randonner , c’est d’abord me permettre de m’évader , et regarder la nature qui et très jolie
    je suis dans un dans un groupe , ou nous avons la chance de faire une rando 1 fois par mois , c’est très agréable , de pouvoir partager notre journée avant de rentrer chacun chez soi ,
    je suis heureuse d’être arriver sur votre site
    bonne journée
    Marcelle

  89. Merci François pour votre blog, très instructif, positif et stimulant.
    Pour moi, randonner c’est retrouver calme et sérénité. Choisir des endroits où la qualité du silence retrouve son sens est très important. En montagne, percevoir le sommet à atteindre et voir le prochain tournant qui nous donne l’impression qu’on approche du but alors qu’il reste encore maints virages avant d’y arriver et, enfin, cette joie d’atteindre le but fixé et même, parfois, de le dépasser par défi et curiosité, finalement apaisé, récompensé par le paysage et les horizons qui s’offrent à nos yeux, satisfait par l’effort fourni.
    Entendre le bruit du vent, écouter le chant des oiseaux, la vue de la faune qui peuple tous ces espaces parcourus, le calme de la pluie tranquille, l’odeur des terres mouillées, la beauté des nuages, des ciels gris ou ensoleillés, le froid qui pique, la douceur d’une brise légère, bref avoir tous ses sens en éveil à tous les éléments dont la nature nous gratifient. Retrouver toutes ces vraies valeurs, simples, essentielles et gratuites et qui font qu’on se sent exister ; l’attente du pique-nique, le goût du pain, de la barre de chocolat après l’effort fourni et vibrer à l’unisson avec la nature. Heureux d’être vivant et communiant avec cette nature par la randonnée, vivre enfin cet instant magique sans le tumulte, la pollution et l’agressivité dont nous sommes malheureusement coutumiers quand nous vivons dans les villes. Se rappeler de tout cela quand le cafard nous prend, quand les mauvaises nouvelles dont nous gratifient trop souvent les médias et les Cassandre de tout poil. C’est alors que l’on s’aperçoit combien la randonnée et la nature nous sauvent et nous rappellent l’essentiel : l’accueil au gratuit et à la simplicité.
    Pierre-Maurice

  90. Bonjour François,
    Je randonne pour les huit raisons que vous avez citées précédemment.
    Félicitations pour votre blog et tout ce que vous faites pour partager votre expérience et communiquer votre plaisir à randonner.
    Cordialement
    Martine

  91. Bonjour François,

    c’est toujours un régal de lire tes articles, si près de la nature, si près des gens.
    Un jour viendra ou le riche qui se moque de tout sauf de lui-même s’apercevra que la nature ne s’achète pas et que l’argent ne se mange pas!
    En attendant essayons de conserver le plus longtemps notre patrimoine et n’oublions surtout pas que nous en somme que l’usufruit.
    Bien Cordialement
    Henri

  92. je suis venu a randonnée,car j’ai toujours pratiquer du sport un peu toutes les disciplines ,la quarantaine je me suis mis a la course a pied sur semi et marathon ,maintenant pour la retraite a 68 printemps je pratique duathlon en club tri,2 fois pars semaine des rando en dordogne ou je réside ,plus régions mont-dore -vosges -paca ,plus la pratique du geocaching un peu partout en europe ,merci pour votre site ou j’ai une grande connaissance de la pratique boussole ,carte ign par vos stage vidéo —-restons humble et toujour de bonne humeur—— cordialement

  93. Dans ma jeunesse, militaire je marchais parce qu’il fallait marcher. Puis ayant quitté l’armée j’ai arrêté de marcher. Il y a 4 ans pas dans une grande forme physique j’ai recommencé à marcher dans un petit groupe 4 puis 5 et 6 et 10, progressivement j’ai allongé le pas et la distance.

    Maintenant je fais régulièrement entre 20 et 40 km. Je viens de finir Paris Bordeaux en 23 jours par le chemin de Compostelle.

    Je ne sais pas pourquoi je marche, mais je sais que si je ne marche plus je suis mal. J’ai besoin de ce calme. Je marche souvent seul et parfois comme aujourd’hui en groupe.

    Seul ça me permet de ne penser à rien, d’avoir mon cerveaux qui s’oxygène, de laisser mon inconscient vivre sa vie, de réfléchir sans y penser.

    En groupe ça me permet d’échanger avec d’autre, de marcher plus lentement en découvrant d’autre secteur.

    La France est très belle profitons en!!!!

  94. Je randonne pour toutes ces raisons mais aussi parce que j’achève mes études infirmières et qu’il s’agit d’un métier très prenant dans lequel il peut arriver de s’oublier!
    Merci pour cet article 🙂

  95. La randonnée pour moi revêt différentes qualites.
    C’est de pouvoir s’ évader plusieurs heures en faisant un effort sportif en redécouvrant les bienfaits de se reconnecter aux choses essentielles de la nature tout en oubliant les soucis quotidien et sillonner la beauté des paysages de notre belle France.
    Mais aussi faire des rencontres et retrouver un contact humain et se remettre à sa place dans ce monde.

  96. Bonjour,
    J’ai découvert la randonnée il y a 3 – 4 ans maintenant. En effet, arrivée à un âge plutôt mur, je ne pouvais plus faire du step et de la gym intensive comme auparavant. J’ai découvert un sport extraordinaire. C’est le sport qui me procure le plus de bien-être. Je pars très souvent seule. Je me parle et remets les pendules à l’heure avec moi-même. Quand j’ai des soucis, comme tout un chacun, la randonnée seule me permet de relativiser et très souvent de trouver des solutions. J’amène un petit carnet où je prends le temps de les noter. En tout cas merci pour vos conseils.

  97. Randonner c’est magique et merveilleux .
    Sortir à la nature, en solitaire ou en groupe peu importe, c’est comme aller à la rencontre de quelqu’un qu’on admire , qu’on aime .Chaque sortie a son charme particulier et ne ressemble jamais aux autres ; mère nature est fascinante et grande séductrice .
    Avec le temps , j’ai compris que randonner épouse, épaule et stimule toujours mes points d’intérêt culturels et mes connaissances acquises au point de croire que cette passion possède une entité et vie propre à part .C’est comme un être indépendant qui réclame ses droits quand il remarque un certain relâchement ou négligence de notre part . Les huit raisons que vous avez évoquées ne sont-elles pas qu’un simple appât malicieusement préparé pour nous attirer par maîtresse randonnée ?
    Merci François pour ce moment de refléxion et de détente car parler de randonnée est à lui seul source de joie .

  98. Je randonne pour être en harmonie avec la nature, découvrir de nouveaux paysages, de nouveaux horizons et pour me sentir simplement bien après une bonne journée de marche. J’espère pouvoir me lancer sur le chemin de Compostelle d’ici quelques mois. Un grand merci pour ce site et pour tous les conseils qui s’y trouvent.
    Cordialement

  99. Rebonjour ,
    A force de lire et de relire tous les commentaires instructifs et riches de signification , il m’est venu à l’esprit cette pensée : La vie est une longue (lassante) randonnée dont on ne contrôle ni le commencement ni la fin , mais randonner permet de créer un laps d’existence et de vie contrôlable . Cela explique pourquoi randonner a le goût d’une petite revanche humaine sur le destin .
    Cordialement .

  100. Merci de tout.
    Quel Bonheur de randonnée après un pose de plusieurs décennies.
    Amicalement à tous le randonneurs.
    Sergio

  101. merci François d’avoir créé et animé ce blog qui permet aux randonneurs et promeneurs de tous horizons de se retrouver dans cette activité enrichissante dès lors qu’on se donne la peine de regarder autour de soi.
    Ayant la chance de vivre dans un département nature (le 87) randonner est un plaisir sans cesse renouvelé sans qu’il soit besoin d’aller bien loin, et le dépaysement est total dès qu’on s’éloigne des sentiers battus, comme vous incitez à le faire.
    Merci aussi d’entretenir notre motivation.

  102. Bonjour François.

    Je randonne pour me sentir libre sans bruit et découvrir le calme de la nature ,
    et le plaisir de voir ,lapin ,chevreuil ou un chamois que du bonheur.
    Malheureusement l’homme l’abime beaucoup.
    Vivement la fin aout pour faire le tour du mont Blanc avec mon fils.

    Franchement votre site et super.

  103. En fait, si je randonne, c’est juste parce que ma femme aime ca, et ca me permet d’etre avec elle. C’est vraiment la seule et unique raison, tout le reste n’est que littérature.

  104. Bonjour,
    Pourquoi pratiquer la randonnée ?
    Ce sport est facile à mettre en oeuvre: pas besoin de réserver un terrain, un court.La météo est favorable ? On peut partir dans l’heure s’aérer sur un circuit déjà reconnu ou improvisé.
    A l’effort physique s’ajoute le plaisir intellectuel de préparer l’itinéraire sur une carte, de rendre vivant et concret en faisant appel à l’ imagination ce qui n’est qu’une représentation sur papier de signes cabalistiques !
    La rusticité de ce sport est une nécessité à l’heure où on ne parle que de connexions.Il n’est pas nécessaire de prendre l’avion ou un bateau de croisière pour voyager et ressentir l’éloignement: le déplacement à pied procure beaucoup de plaisir et la satisfaction d’accumuler distance et dénivelée est bien réelle.
    A cela, il faut ajouter le plaisir du repas tiré du sac face à un panorama grandiose après des heures d’effort….
    Enfin, quel meilleur sport pour lutter contre la sédentarité ! La rando apporte tous les bienfaits nécessaires pour une vie équilibrée, y compris les endomorphines qui font qu’aussitôt rentré, on a déjà envie de repartir !

  105. bonjour ,françois
    j’adore la rando et j’ai la chance d’avoir un mari qui aime autant que moi ,nous randonnons 3 à 4 fois par semaine et tout les dimanches .nous sommes dans le département 86 donc pas loin de la brenne qui est magique ,de la haute vienne superbe et de la creuse magnifique et nous avons le gr 48 qui passe chez nous nous l’avons pris jusqu’à la limite de département .il y a tant à voir dans la nature ,de monuments à visités sur nos passages .et tant que nous pourrons le faire ,nous le ferons .
    merci pour le blog ,toujours un plaisir de lire les articles
    cordialement
    danièle

  106. Je randonne pour découvrir des paysage nouveaux, revenir à une vie simple pendant plusieurs jours, rencontrer des personnes sympatriques et qui partagent les même s valeurs que moi.
    Bien amicalement et bravo pour ce site.

  107. Je randonne pour toutes les bonnes raisons évoquées dans ce blog mais aussi pour:
    – construire mon propre parcours à la recherche d’itinéraires de découvertes des beautés de la nature et des réalisations des hommes,
    – rencontrer par hasard des personnes qui habitent et rendent vivants les territoires traversés,
    – réaliser la connexion entre représentation d’un paysage, la carte et la réalité du paysage en lui même. Je peux avoir des surprises et à chaque rando j’apprend, je découvre la richesse de la représentation des beautés parcourues. Pratiquant aussi la course d’orientation, on peut s’apercevoir que les cartes différent. En course d’orientation, la carte a comme objectif d’indiquer la facilité à se déplacer. Les légendes diffèrent donc par rapport aux cartes IGN.
    Bonnes découvertes,
    Frédéric

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)