Juin 022011
 

Poche à eau Camelbak Omega Plus Une poche à eau – pour ceux qui ne le savent pas – est un réservoir souple pouvant contenir de l’eau et équipé d’un tuyau (ou pipette) au bout duquel se trouve une tétine. La plupart des sacs à dos sont maintenant conçus pour pouvoir contenir des poches à eau. Un trou annoté H2O permet de faire sortir le tuyau du sac fermé et un système maintient le tuyau sur les bretelles. Avec une poche à eau, vous pouvez vous réhydrater en marchant. Plus besoin d’attendre d’avoir très soif pour vous arrêter, sortir votre gourde de votre sac à dos et boire la moitié de celle-ci. Une bonne hydratation se fait de manière régulière, par petites quantités et sans attendre la sensation de soif.

Les poches à eau de marque Camelbak sont probablement les plus connues et les premières à être apparues sur le marché. C’est pourquoi beaucoup de personnes utilisent le mot « camelbak » pour désigner une poche à eau.

J’utilise la poche à eau Camelbak Omega Plus depuis plus de 3 ans et j’en suis extrêmement satisfait. J’ai pu la tester pendant des petites et grandes randonnées que ce soit en montagne, au bord de la mer ou dans le désert. Je m’en suis également servi pour des grandes voies en escalade, du VTT, des raids et des courses d’orientation. Pour toutes ces utilisations je l’ai trouvée très pratique et très solide.

 Les principales qualités de cette poche à eau sont qu’elle est extrêmement résistante et durable. Et c’est ce que je recherche en premier quand j’achète une poche à eau – je ne peux pas me permettre d’avoir un produit qui risque de fuir. Elle est tellement robuste qu’elle est garantie à vie.

Elle est en plus très pratique grâce à sa large ouverture qui permet de la remplir et de la nettoyer facilement. Cette ouverture à vis est extrêmement fiable et robuste. Cette poche à eau est aussi dotée d’un accessoire indispensable : le robinet qui – une fois fermé – empêche l’eau de s’écouler du réservoir. Croyez-moi, cela arrive souvent de presser la tétine par inadvertance – comme quand vous posez votre sac par terre et que votre tétine se jette dessous. Cela fait désordre de se retrouver sans eau et avec un sac mouillé.

L’utilisation de cette poche à eau est agréable. Il est facile de boire – il suffit de mordre la tétine et d’aspirer. Vous pouvez même attraper la pipette et ouvrir le robinet d’une seule main. De plus, la tétine ne fuit pas, même après 3 ans d’utilisation pour moi. Le goût de plastique à la première utilisation est très léger et ne m’a pas dérangé. Il disparaît de toute manière après quelques utilisations.

La poche à eau Camelbak Omega Plus est équipée d’une protection antimicrobienne. En pratique, cela signifie qu’en 3 ans je n’ai pas nettoyé ma poche à eau et n’ai jamais eu de moisissures ni de mauvaises odeurs. Je l’ai simplement rincée et fait sécher (en enlevant la tétine) après chaque utilisation. Ceci est loin d’être le cas avec d’autres marques. Il est cependant recommandé de nettoyer sa poche à eau avec des pastilles désinfectantes, du produit vaisselle ou autres – surtout si vous la remplissez avec une boisson autre que de l’eau.

Au niveau de l’hygiène, on pourrait lui reprocher de ne pas avoir de capuchon de protection de la tétine pour éviter de salir celle-ci. Pour rester dans les points faibles, c’est une poche à eau plus lourde et plus chère que la moyenne. Mais c’est en contrepartie d’une qualité et une résistance exceptionnelles.

Camelbak a récemment intégré un système pour déconnecter la pipette du réservoir plus facilement. Le tuyau peut être enlevé sans que l’eau ne s’écoule. Ceci est pratique pour installer la poche à eau dans un sac à dos ou la ressortir. Je n’ai pas eu la chance de tester cet ajout car j’ai acheté la mienne avant cette amélioration.

Quelques détails supplémentaires : l’avantage de la marque Camelbak est que vous pouvez acheter une multitude d’accessoires compatibles avec la poche à eau Omega Plus, comme des sacs à dos, des protections isothermes, des kits de nettoyage, des accessoires de rechange, etc. Un autre détail que j’apprécie aussi : les graduations sur la poche à eau qui indiquent la quantité d’eau se trouvant dans le réservoir. Ce n’est pas très précis, mais c’est quand même pratique.

Pour résumer ce test, la poche à eau Camelbak Omega Plus est un produit de qualité que je vous recommande fortement. Même si son prix est plus élevé que la moyenne, c’est un bon investissement en qui vous pourrez avoir confiance. En plus, sur le long terme c’est sûrement une solution économique car vous êtes sûrs de pouvoir la garder longtemps.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, téléchargez sur ce blog le guide gratuit « Comment bien choisir ses chaussures de randonnée ?».

Caractéristiques :

  • Contenance : 2 ou 3 Litres.
  • Poids : 195 g en 2 Litres et 218 g en 3 Litres.
  • Matière du réservoir : polyuréthane renforcé.
  • Prix : 33,9 € en 2 Litres et 37,9 € en 3 Litres.
Points forts
Points faibles
  • Très solide
  • Durable
  • Garantie à vie
  • Ouverture à vis large et fiable
  • Robinet
  • Pas de goût
  • Protection antimicrobienne
  • Tétine pratique et agréable
  • Tétine et pipette amovibles
  • Graduée
  • Prix élevé
  • Poids supérieur à la moyenne
  • Pas de capuchon de protection de la tétine

  Acheter ce produit sur Amazon : 

Note : tous les liens de cet article pointant vers Amazon sont des liens affiliés. Si vous achetez un produit chez eux en suivant un de ces liens, je toucherai une petite commission sans que cela n’augmente le prix que vous payez. Cela me permet de continuer à vous proposer du contenu gratuit chaque semaine. Merci à vous !

  19 commentaires à “Test poche à eau : Camelbak Omega Plus”

Commentaires (18) Pingbacks (1)
  1. Pour stopper la prolifération des bactéries à l’intérieur il suffit de la stocker entre deux utilisations dans le congélateur. Au préalable je la glisse dans un sac plastic pour éviter que celle ci ne s’imprègne des odeurs des autres aliments du congélo.
    Cordialement.

    • Bonjour,

      Oui c’est effectivement une très bonne astuce. Je sais que beaucoup de gens l’utilisent. Par contre je ne sais pas si cela a un impact sur la durée de vie des matériaux de la poche à eau.
      C’est pratique pour les personnes qui n’ont pas une poche à eau avec un traitement antimicrobien ou celles qui utilisent d’autres boissons que de l’eau (surtout des boissons sucrées).

      A bientôt

      François

  2. Personnellement j’ai opté pour le widepac 2 ou 3L de source qui s’ouvre entièrement pour remplissage et nettoyage.
    Nettoyage avec un peu de vinaigre blanc et eau.

  3. Bonjour,

    Même poche à eau que toi… Effectivement le manque de capuchon de tétine est un défaut !
    Pour ma part j’ai récupéré un bout de tissu et je le fais tenir avec un élastique…
    Je change le tissu selon les randos et cela fait toujours parler les gens !
    Je suis devenue un phénomène de mode… de poche à eau !

  4. Oups désolé c’est sur cette page que le lien vers Amazon ne fonctionne plus (j’ai mis un commentaire dans l’article « est ce la mort de la gourde de randonnée) =)

  5. Bonjour François

    Je souhaite acheter la même poche à eau que toi, peux-tu donner les références exactes car j’ai vu différents modèles de Camelback Omega plus, certains avec hydrotitanium, d’autres pas, je cherche une 2L, avec le lien sur Amazon il y a plusieurs modèles de 2L.
    Merci
    Cordialement
    Nathalie

  6. Bonsoir François et merci pour ce site très intéressant et utile !
    En Belgique, il me semble que je ne trouve pas le modèle « Omega » que tu suggères et seulement le modèle « Antidote » (http://www.asadventure.com/befr/camelbak-sac-hydratation-antidote-2l-2131c10002?id_colour=5806). S’agit de la même chose ?

    • Bonjour
      je laisse sécher au grand air plusieurs jours, et une fois par mois je fais tremper le tuyau dans de l’eau un peu javellisée, et j’en mets un peu aussi dans la poche. Je ne trouve pas que cela donne un goût particulier (il suffit de bien doser la Javel). Par contre je ne mets que de l’eau dans ma poche, pas de boisson sucrée.

    • Bonjour Christian,

      Il semble être assez similaire. La différence est au niveau de la jonction entre le tuyau et la poche. Dans le cas de l’Antidote, le tuyau est amovible avec un « clip ».

      A bientôt,
      François

  7. Bonjour à tous,
    je suis passé de camelbak à source ,ouverture complette de la poche pour sèchage, tuyau déclipsable de la poche et il me semble que source a apporté ses améliorations avant les autres, j’utilise une poche de 3l, de l’eau tout le temps à dispo en montée ou descente ou en regardant le paysage, je n’aime que l’eau donc une poche sans gout mais ma première poche était dégeu inutilisable.
    pour le nettoyage de l’eau et du bicarbonate de soude.
    voila voilou.
    bonnes randos à tous

  8. Bonjour,

    Je me pose une question concernant l’adéquation « poche à eau – sac à dos de randonnée » :
    Est-ce que la poche à eau doit être complètement suspendue ? Ou est-ce qu’elle doit quand même reposer un peu au fond du sac ?

    Je viens de m’acheter une poche de 3L mais celle-ci appuie sur le fond de la poche intérieure du sac à dos. Du coup, elle se plie un peu. Cela ne risque-t-il pas de l’abîmer ?

    • Bonjour Teddy,

      C’est pas mal de la suspendre un peu mais ce n’est pas grave si ça repose un peu au fond. La plupart des poches à eau sont assez solides, donc pas de problème à ce niveau là normalement.

      Bonne journée
      François

  9. bonjour moi j ai un sac a eau mais j ai toujours une bouteille avec moi car j ai eu une mauvaise expérience avec mon sac qui a percer et la plus d eau et mon équipement mouiller

  10. Bonjour à tous et à toutes,

    Concernant le défaut « pas de capuchon de protection de la tétine », il existe un kit « Thermal Control Kit » chez CAMELBAK (23 euros 50 chez Amazon), qui outre un système de protection de la tétine isotherme, comprend un tuyau recouvert d’une protection tubulaire néoprène amovible (après avoir été mouillée à l’eau savonneuse (eau tiède + produit vaisselle »)… elle glisse facilement).
    Personnellement, plutôt que d’ôter l’ancien tube sur ma poche, j’y a juste rajouté la protection thermique (été/hiver) et le protège tétine… J’ai ainsi un tube neuf d’avance… au cas où !

    J’utilise la marque CAMELBAK depuis sa commercialisation en FRANCE en 1990 (VTT, rando, boulot) et honnêtement elle surpasse très très largement les autres en terme de qualité, solidité et d’ ingéniosité, de fonctionnalité de la tétine qui goutte peu ou pas.

    Concernant son nettoyage, je la rince abondamment, surtout si j’y ai mis des boissons isotoniques sucrées, la laisse remplie (tube compris (après aspiration)) à plat une journée, avant de la laisser sécher (après l’avoir vidée !!!) sur un étendoir à linge deux ou trois jours, tétine enlevée du tube, ouverture de remplissage vers le bas avec du papier absorbant (type Sopalin) généreusement inséré dedans et ressortant que je change plusieurs fois en fonction de son humidification, qui fait fonction de drain.
    Pour que le parois de la poche ne restent pas l’une contre l’autre, je pose sur chacune d’elle une épingle à linge à mi-hauteur…. Ainsi, finis les problème de moisissure !!!

    Pour le grand nettoyage, j’utilise des cachets de stérilisation à froid pour biberon vendus en pharmacie (Milton) que je mets dans la poche remplie d’eau (ne pas oublier d’aspirer le mélange après dissolution pour que le tuyau profite du traitement anti-microbien). Après 24 heures, un bon rinçage, puis un bon séchage et votre poche à eau « nickel ».

    Mon réservoir actuel a été acheté en 2004, est utilisée régulièrement, est comme neuf et ne présente aucun goût désagréable.
    .

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)

15 Partages
Partagez8
Tweetez6
+11