Avr 022015
 

[Test] Lampe frontale Black Diamond SpotSi vous ne voyez pas quelle peut être l’utilité d’une lampe frontale pour des randonnées, et surtout pour des randonnées à la journée, je vous invite à d’abord lire cet article.

J’avais déjà publié un rapport de test il y a quelques années (eh oui déjà !) pour des lampes frontales d’une autre marque, Petzl (voir le test ici) et j’ai cette fois-ci testé une lampe frontale de la marque Black Diamond.

Ce n’est pas nécessairement une marque très connue des randonneurs, mais elle l’est beaucoup plus des grimpeurs et des alpinistes. Pour la randonnée, elle est surtout connue pour ses bâtons et ses lampes frontales et un peu pour ses tentes et sacs à dos. C’est une marque qui a été et qui est très présente sur le marché des lampes frontales.

Contrairement aux lampes Petzl que j’avais testées précédemment, la lampe Black Diamond Spot n’est pas une lampe d’entrée de gamme, c’est plutôt une lampe de milieu de gamme.

Voilà pour les présentations, voyons tout de suite ce qu’elle donne une fois sur le terrain. 😉

Déroulement du test

J’ai principalement testé cette lampe frontale pour de petites marches dans la nuit. La plupart du temps, ça a été lors de retours (très) tardifs après une journée d’escalade.

Je l’ai également testé pour des utilisations plus proches comme pour chercher quelque chose dans mon sac à dos.

Elle est également restée pas mal de temps dans mon sac à dos au cas où, lors de journées de randonnée ou d’escalade. Je ne le pensais pas, mais ça a eu son importance pour le test (vous verrez pourquoi).

Caractéristiques

  • Puissance maximale d’éclairage : 130 lumens
  • Nombre de LEDs : 5 (1 blanche triple puissance, 2 blanches simple puissance, 2 rouges simple puissance)
  • Portée maximale : 75 m (LED triple puissance) et 10 m (LEDs simple puissance)
  • Portée minimale : 8 m (LED triple puissance) et 2 m (LEDs simple puissance)
  • Evolution de la portée en fonction de l’état des piles : voir schéma ci-dessous
  • Autonomie maximale : 200 h (LED triple puissance) et 80 h (LEDs simple puissance)
  • Modes d’éclairage : 5 (plus de détails dans la section suivante)
  • Poids : 90 g avec les piles (donnée fabricant vérifiée sur ma balance)
  • Degré de résistance à l’eau : IP X4
  • Piles : 3 piles AAA (fournies)
  • Prix : environ 40 euros

Caractéristiques Black Diamond Spot

Résultats du test de la Black Diamond Spot

Poids

Par rapport aux performances de la lampe, le poids est très correct. Elle ne fait pas partie des lampes frontales les plus légères du marché, mais pas non plus des plus lourdes.

Black Diamond Spot 130 lumensConfort

Au niveau du maintien, cette lampe frontale est assez classique avec un élastique large et réglable. Elle tient bien sur la tête et est relativement confortable.

Modes d’éclairage

Sans lire la notice ou sans expérimenter un peu (pour ceux qui sont allergiques aux notices), il est assez difficile de s’y retrouver dans les modes d’éclairage et de passer facilement de l’un à l’autre.

La lampe frontale Black Diamond Spot a 5 modes d’éclairage distincts :

  • Un faisceau assez étroit et puissantréglable en puissance (utilisant la LED blanche triple puissance).
  • Un faisceau plus large et moins puissantréglable en puissance (utilisant les 2 LEDs blanches simple puissance).
  • Un mode clignotant (utilisant les 2 LEDs blanches simple puissance).
  • Un mode d’éclairage rouge – réglable en puissance (utilisant les 2 LEDs rouges simple puissance).
  • Un mode clignotant rouge (utilisant les 2 LEDs rouges simple puissance).

Pour passer d’un mode à un autre et régler la puissance, il n’y a qu’un seul bouton. Il faut donc alterner entre appui bref et long. Je préfère cela, car ce qui est simple a moins de chance de dysfonctionner, mais cela nécessite un petit peu d’habitude pour jongler entre les modes d’éclairage. Une fois l’habitude prise, on n’y pense plus vraiment.

Le faisceau étroit et puissant est très pratique pour éclairer loin et c’est celui que j’ai principalement utilisé en marchant. Celui-ci permet de voir suffisamment loin pour anticiper les obstacles. Etant donné la portée de ce faisceau, la lampe peut être utilisée sans problème pour des activités plus rapides. Cela dit, il ne faut pas non plus que les piles soient trop fatiguées, car la portée du faisceau est bien moindre dans ces conditions (pas vraiment gênant pour marcher par contre).

Pour des activités de proximité, il est possible d’utiliser le faisceau puissant avec une petite intensité ou d’utiliser le mode d’éclairage plus diffus. Quand on est autour d’autres personnes (au bivouac par exemple), le mode diffus est d’ailleurs préférable pour ne pas trop les éblouir.

J’ai bien apprécié la complémentarité de ces 2 modes d’éclairage et le réglable de la puissance est appréciable. Il n’est cependant pas très rapide – notamment comparé à des positions prédéfinies que l’on peut trouver sur certaines lampes frontales – car il faut laisser le bouton appuyé. En contrepartie, le réglage est très graduel et permet d’adapter exactement la puissance à son utilisation, tout en économisant au maximum les piles. Le réglage de la puissance est d’ailleurs très bien fait avec un petit clignotement quand la puissance minimale ou la puissance maximale ont été atteintes.

Pour pallier à ce problème de réglage de puissance pas extrêmement rapide, Black Diamond a introduit une partie tactile sur le côté de la lampe et un simple tapotement du doigt à cet endroit permet de passer à la puissance maximale. Un second tapotement permet de revenir à la puissance précédente. Ce concept a été nommé PowerTap. L’idée est très bonne, mais encore une fois, cela demande un peu d’habitude à l’utilisation. Il n’est pas forcément évident d’appuyer au bon endroit quand on a la frontale sur la tête.

Le mode rouge est pratique pour lire (une carte par exemple) sans perdre sa vision nocturne – qui est déjà suffisamment mauvaise chez les humains. 😉

Les modes clignotants sont quant à eux, pratiques pour se faire voir, notamment en bord de route.

Je ne suis pas fan des gadgets et préfère généralement la simplicité, j’étais donc un peu sceptique au départ avec tous ces modes d’éclairage, mais ils s’avèrent très pratiques à l’utilisation et permettent de bien s’adapter aux différentes situations que l’on rencontre lors d’une activité de plein air et de prolonger facilement l’autonomie de la lampe frontale.

Réglage de la hauteur

Il est également possible de régler la direction du faisceau en hauteur à l’aide de crans, pour incliner plus ou moins la frontale par rapport à son front. Cela permet d’éclairer plus ou moins proche de soi, ce qui est pratique pour s’adapter aux différents profils du terrain (plats, descentes, montées).

Ce réglage se fait bien et facilement, mais si je voulais chipoter, je dirais que le réglage ne permet pas d’éclairer suffisamment vers le haut – notamment lors de montées raides. Mais, ça reste du détail, car il suffit de remonter un peu la lampe sur le haut de son front.

Verrouillage

Comme la sélection des modes d’éclairage et l’allumage se font par une pression sur un bouton, il est nécessaire d’avoir un système de verrouillage pour éviter d’éclairer par inadvertance l’intérieur de son sac à dos.

Celui-ci se fait en appuyant pendant 3 secondes sur le bouton. Une lumière bleue clignote sur le côté pour indiquer que la lampe est verrouillée.

Ce système de verrouillage ne permet pas d’allumer sa lampe très rapidement, contrairement à un bouton glissière, car il faut ensuite appuyer 3 secondes pour déverrouiller sa lampe.

Avec ce système, il ne faut pas oublier de verrouiller sa lampe avant de la ranger. Quand on est plutôt habitué à avoir un bouton glissière, il faut en prendre l’habitude, car même quand la lampe est éteinte, elle n’est pas nécessairement verrouillée. Je me suis fait avoir dès la première utilisation et la lampe est restée allumée 3 jours dans le sac.

Je n’étais pas très convaincu au départ, mais maintenant que j’en ai pris l’habitude, je trouve ce système plutôt pratique et bien fait.

Autonomie

Je n’ai pas fait de « vrai » test d’autonomie précis, mais j’ai pu remarquer que la lampe a une bonne autonomie. Le test s’est surtout fait quand la lampe est restée allumée pendant 3 jours dans mon sac. Au bout de 3 jours non-stop, elle éclairait toujours – même si moins fortement qu’avec des piles neuves. Pour information, elle était restée sur le faisceau étroit avec une puissance moyenne.

Même si la puissance est bien diminuée en fin de vie des piles, j’ai trouvé qu’elle restait tout à fait correcte pour marcher. Ce serait par contre plus problématique pour des activités plus rapides où il faudrait probablement changer les piles plus souvent.

Quand la lampe est allumée, il y a un petit indicateur lumineux sur le côté pour connaître l’état de piles. L’indicateur est vert s’il reste plus de 50% de vie aux piles, orange s’il reste entre 25 et 50% et rouge s’il reste moins de 25%. C’est une indication très pratique pour vérifier avant de partir si l’autonomie restante est suffisante.

Solidité et étanchéité

C’est toujours difficile de tester la solidité sans détruire l’objet. J’ai eu une utilisation assez classique de la lampe, elle n’a pas été « maltraitée » volontairement, mais elle n’a pas nécessairement été épargnée non plus.

Jusqu’à présent, elle fonctionne toujours aussi bien qu’au premier jour et elle ne présente pas de dommages. D’après les autres retours que j’ai pu lire et entendre, ça semble être un modèle assez fiable.

En ce qui concerne l’étanchéité, je ne vous conseille pas de prendre un bain avec, mais randonner sous la pluie ne devrait pas être un problème.

Conclusion

Au final, j’ai trouvé que la lampe frontale Black Diamond Spot était un excellent produit, notamment par rapport à son prix. C’est une lampe très polyvalente, que je recommande pour les randonneurs – et surtout ceux qui sont susceptibles de marcher de nuit. C’est également une lampe qui est utilisable pour d’autres activités de plein air – même des activités assez rapides grâce à sa puissance.

Pour une utilisation uniquement d’appoint, pour lire ou éclairer dans sa tente par exemple, un modèle moins puissant pourrait faire l’affaire.

Vous pouvez retrouver cette lampe frontale chez Barrabes, qui m’a fourni celle que j’ai utilisée pour le test.

Si vous avez des questions par rapport à ce test, n’hésitez pas à me les poser en commentaires.

Note : Ce test, ainsi que tous les autres tests sur le blog sont réalisés de manière indépendante. Je suis libre de dire ce que je pense sur chaque produit et je ne reçois pas de contribution financière ou d’autre nature pour effectuer le test.

  8 commentaires à “[Test] Lampe frontale Black Diamond Spot 130 lumens”

Commentaires (8)
  1. Bonjour,
    Pouvez vous m’indiquer comment changer les piles
    Merci

  2. bonjour comment fait on pour ouvrir la lampe pour mettre les piles? faut il appuyé quelque part?

  3. Bonjour,
    J’ai le même problème que les autres utilisateurs plus haut. Impossible d’ouvrir le boîtier à piles et aucune languette n’est présente sur ma frontale, j’ai bien vérifié… Merci d’avance pour votre aide !

    • La « languette » ne dépasse pas, elle est en plastique et il y a une petite encoche derrière pour la soulever. Elle délimite le changement de couleur entre l’avant et l’arrière de la lampe.

      A bientôt,
      François

  4. Bonsoir,
    j’avais il y a quelques semaines laissé un commentaire relatant mes difficultés avec la Black Diamond Spot. Je regrette profondément qu’il n’apparaisse pas.
    Il est toujours possible de demander aux personnes qui acceptent de passer quelques minutes à faire part de leurs expériences un complément d’information plutôt que par défaut considérer leurs commentaires comme non objectifs.
    Bien cordialement.

    • Bonjour Jean-François,

      Pour commencer, sachez que je ne suis lié à aucune marque, ce qui me permet de dire tout ce que je veux sur chaque produit et service.

      J’ai cherché votre commentaire (car certains sont filtrés par mon plugin de spams) et je ne l’ai pas trouvé. A moins que vous ne l’ayez posté avec une adresse email différente que celle que vous avez utilisé pour celui-ci, il n’a pas dû être posté correctement ou il y a du avoir un souci technique.

      Sachez également que je ne censure pas de commentaires et qu’ils sont postés directement sur le site par défaut, ils n’ont pas besoin d’être acceptés au préalable.

      Je modère seulement ceux qui appellent à la violence (aussi bizarre que cela puisse paraître, je suis en partie responsable des commentaires que les autres personnes postent).

      Bonne journée,
      François

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)

40 Partages
Partagez36
Tweetez3
+11