Oct 202011
 

Comment bien choisir un matelas de randonnée ?Si vous vous êtes déjà retrouvés devant le rayon des matelas de randonnée dans un magasin, vous avez dû vous étonner du nombre de formes, couleurs, matières et prix différents. Mais quelle est la différence entre le matelas à 5 euros et celui à 129 euros ? Quelle est la différence entre le petit épais et le grand tout fin ?

Pour commencer, un matelas de randonnée à quoi ça sert concrètement ? Voici ses deux fonctions principales :

La première est assez évidente pour un peu que vous ayez déjà dormi par terre : le confort. Rares sont les emplacements de bivouac sans cailloux, branches, racines, bosses, trous, etc. Le matelas sert donc à améliorer le confort de couchage pour essayer de récupérer du mieux possible des efforts de la journée.

La seconde est l’isolation thermique. C’est sûrement la raison la plus importante. Si c’était uniquement une histoire de confort, on verrait souvent des randonneurs sans matelas. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, il ne suffit pas d’avoir un bon sac de couchage pour ne pas avoir froid la nuit. La partie du sac de couchage qui est écrasée sous notre corps isole peu du froid provenant du sol car il n’y a que très peu d’air emprisonné. C’est pourquoi il est indispensable d’avoir un matelas de randonnée pour assurer une bonne isolation thermique.

En plus de ces deux utilisations principales, le matelas protège également le sac de couchage de l’humidité, peut servir de renfort dans certains sacs à dos ultralégers et à d’autres utilisations annexes.

Donc, ne négligez pas le choix de votre matelas de randonnée et ne pensez pas qu’un vulgaire bout de mousse ou qu’un matelas gonflable de piscine peut faire l’affaire.

Lire la suite »