Avr 282012
 

Semoule en randonnéeC’est souvent un casse-tête de choisir sa nourriture pour des randonnées de plusieurs jours – car elle doit être légère, pleine d’énergie et agréable à manger – et beaucoup d’aliments ne rentrent pas dans ces critères.

Dans l’article « Faut-il vraiment manger des féculents matin, midi et soir en randonnée ? », j’ai déjà mentionné l’importance des féculents et leurs qualités pour la randonnée. Quand je dis « féculents », la plupart des randonneurs pensent aux pâtes en premier voire au riz mais pas forcément à la semoule. Et pourtant, nous allons voir que c’est un excellent choix.

Tellement bon, que pendant une randonnée d’une semaine j’en avais mangé plusieurs fois par jour pour finalement me rendre compte que mes repas manquaient vraiment de diversité et que je ne mangeais plus par plaisir.

Note : Je ne parle ici que de la semoule de blé dur qui est la semoule la plus couramment utilisée.

Mode de cuisson de la semoule façon randonnée

Un petit rappel pour ceux qui ont oublié comment faire cuire de la semoule – qui vous permettra de suivre plus facilement le reste de l’article. Voici la méthode simplifiée pour faire cuire de la semoule :

  1. Porter à ébullition un certain volume d’eau.
  2. Une fois l’eau à ébullition, ajouter un même volume de semoule dans l’eau bouillante, retirer du feu et couvrir.
  3. Attendre quelques minutes que la semoule gonfle et soit prête.

Voici maintenant 7 avantages de la semoule en tant que nourriture pour la randonnée.

Energétique pour son poids et son encombrement

La semoule a des rapports énergie/poids et énergie/encombrement élevés. C’est-à-dire que la semoule est un aliment léger et peu encombrant par rapport à l’énergie qu’elle vous apporte. 100 g de semoule a une énergie d’environ 350 kcals ou 1465 kJ.

Emporter de la semoule vous permet donc de diminuer le poids et le volume de nourriture à porter.

Facile à préparer

N’importe quelle personne, aussi mauvaise soit-elle en cuisine, est capable de préparer de la semoule. Si vous n’êtes pas convaincu, lisez le mode de cuisson deux paragraphes plus haut. Il n’y a vraiment rien de compliqué !

En plus, préparer de la semoule ne demande pas beaucoup d’ustensiles : un récipient pour faire chauffer l’eau, un couvercle et un réchaud – du matériel que l’on a typiquement pour des randonnées de plusieurs jours.

Rapide à préparer

La semoule est assez rapide à faire cuire, ce qui signifie que vous pouvez manger rapidement et que vous n’avez pas besoin d’utiliser beaucoup de combustible.

La rapidité de la cuisson est très agréable après une grosse journée de marche ou s’il faut cuisiner dehors et que les conditions météo sont mauvaises. Le plus vite vous avez mangé, le plus vite vous êtes au lit. 😉

En utilisant peu de combustible, vous allégez votre sac à dos et réduisez le volume.

Nécessite peu d’eau

La semoule ne nécessite pas beaucoup d’eau pour cuire. Il suffit d’avoir environ le même volume d’eau que le volume de semoule. Cela a deux avantages.

Premièrement, si vous ne pouvez pas vous ravitailler en eau là où vous passez la nuit, vous n’aurez pas besoin de porter trop d’eau pour les repas durant la journée. Deuxièmement, cela permet d’économiser du combustible (car le volume d’eau à faire bouillir est faible) et donc du poids et du volume dans le sac à dos.

Peut se préparer sans réchaud

La semoule n’a pas forcément besoin d’être cuite – elle peut se préparer à l’eau froide. C’est un gros avantage car cela permet de manger sans réchaud – que ce soit un choix ou non.

Cela peut être un choix pour économiser du poids en ne prenant pas de réchaud et pas de combustible. Ou cela peut être le résultat d’une mauvaise estimation (lisez cet article pour avoir une idée de combien de cartouches de gaz il faut emporter en randonnée). Si jamais vous êtes un peu juste au niveau combustible, gardez des repas à base de semoule pour la fin de la randonnée. Si vous tombez en panne de combustible, vous pourrez toujours manger correctement.

La semoule gonflée à l’eau froide est moins bonne et plus longue à préparer que la semoule cuite mais cela reste très correct par rapport à des pâtes gonflées à l’eau froide par exemple.

Peut se manger à tous les repas

J’en vois déjà qui font la grimace. De la semoule au petit déjeuner ? Et oui ! Pour le petit déjeuner, la semoule fine est une bonne option. Vous pouvez par exemple la mélanger avec de l’eau, du sucre et du lait en poudre ou simplement avec du lait concentré pour en faire une sorte de « semoule au lait ».

Contient beaucoup de glucides et des protéines

La semoule contient une grande proportion de glucides (environ 70 g pour 100 g de semoule), ce qui en fait un bon féculent pour la randonnée. En plus de cela, la semoule contient un petit pourcentage de protéines – 10 à 12 g environ pour 100 g de semoule – qui sont nécessaires au bon fonctionnement du corps humain.

Vraiment parfaite ?

Bien évidemment, rien n’est parfait et la semoule n’est pas une exception. Un des principaux inconvénients de la semoule en tant que féculent est qu’elle a un indice glycémique assez élevé – environ 60. Cela veut dire que l’énergie est libérée assez rapidement après avoir mangé de la semoule. Il est préférable d’utiliser de la semoule complète qui a un indice glycémique d’environ 45. Cependant, cela n’empêche pas la semoule « classique » d’être un excellent aliment pour la randonnée.

Un autre inconvénient (comme beaucoup de féculents), est que la semoule sans rien d’autre, ce n’est pas le top – il est plus agréable d’avoir un accompagnement. Cela peut aller d’un bouillon cube dans l’eau de cuisson à quelque chose de plus sophistiqué. Cela dépend du compromis que vous êtes prêt à faire entre le poids de la nourriture et la gastronomie des repas. Dans tous les cas, n’oubliez pas de varier les repas pour les longues randonnées ! C’est bon pour le corps et pour le moral. 😉

Est-ce que la semoule faisait déjà partie de vos repas de randonnée ? Est-ce qu’elle va en faire partie maintenant ? Dites-le dans les commentaires.

  56 commentaires à “Semoule : le féculent parfait pour la randonnée ?”

Commentaires (52) Pingbacks (4)
  1. […] Semoule : le féculent parfait pour la randonnée ?www.randonner-malin.com/semoule-le-feculent-parfait-pour-la-… par RandonnerMalin il y a quelques secondes […]

  2. […] la densité. C’est-à-dire au poids de l’objet par rapport à son volume. Un sachet rempli de semoule est peut-être plus léger que votre doudoune, mais il est plus dense – à moins que vous ne […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)

118 Partages
Partagez111
Tweetez7
Email