Oct 312020
 
Enlever les mauvaises odeurs dans une gourde ou une poche à eau

Comme tout le monde, il vous est peut-être déjà arrivé de boire dans une gourde qui ne sent pas très bon ou qui a un goût qui laisse à désirer. La rincer ne suffit pas toujours à faire partir les odeurs désagréables. Dans ce cas, un bon nettoyage s’impose ! Dans cet article, j’ai répertorié un certain nombre de techniques pour enlever les mauvaises odeurs dans une gourde ou une poche à eau. Souvent, elles permettent de faire d’une pierre deux coups et de se débarrasser des goûts dérangeants. Vous verrez qu’il n’y a pas toujours besoin de beaucoup de produits ou de matériel de lavage. Bien souvent, l’huile de coude est votre meilleure alliée. Vous trouverez aussi en fin d’article des astuces pour bien entretenir votre gourde ou poche à eau et éviter que ces désagréments ne reviennent trop souvent à la charge.

À quoi sont dues les mauvaises odeurs dans les gourdes et poches à eau ?

Quelle que soit la matière dont est composée votre gourde, il y a de fortes chances que vous soyez un jour ou l’autre confronté à des odeurs désagréables émanant de celle-ci, ou que votre gourde altère le goût de l’eau. Pourquoi ? Il y a deux raisons principales à cela.

L’odeur et le goût dans une gourde ou poche à eau neuve…

La première, c’est parce que votre gourde ou poche à eau est neuve. Oui, cela peut sembler paradoxal, mais elles sentent souvent mauvais et peuvent donner un goût à l’eau. Ceci est en grande partie dû :

  • au matériau utilisé pour leur conception (l’odeur du plastique neuf peut être très désagréable par exemple, tandis que les gourdes métalliques peuvent donner un mauvais goût à votre eau) ;
  • ou au fait qu’elles soient stockées fermées et dégagent donc une odeur de renfermé.

… Et dans une gourde ou poche à eau moins neuve

Si votre gourde ou votre poche à eau n’est pas neuve, mais qu’elle pue (oui, disons les choses clairement 😆 ), vous pouvez dire merci aux bactéries ou même moisissures qui y ont élu domicile. Eh oui, elles ne sont pas à l’abri des microbes, loin de là ! Leur prolifération est liée :

  • aux multiples manipulations (notamment ouvrir et refermer la gourde ou ouvrir et fermer la valve de la pipette de la poche à eau), que nous faisons avec des mains sales, ou tout du moins pas très propres ;
  • et aux contacts avec nos bouches qui contiennent aussi un certain nombre de bactéries.

Les bactéries s’accumulent ainsi autour des entrées et s’installent petit à petit à l’intérieur des gourdes réutilisables et des poches à eau.

Il faut dire qu’elles adorent tout particulièrement les endroits sombres et humides. Dans le réservoir de nos gourdes, elles sont servies ! L’année dernière, le site Treadmill Reviews avait d’ailleurs réalisé une étude sur les gourdes des sportifs. En moyenne, ces dernières contenaient plus de germes au centimètre carré qu’un jouet pour chien (de très loin). 🤢

Si, de plus, vous avez l’habitude de remplir votre gourde de boissons diverses (thé, café, jus de fruits, boissons énergisantes, etc.), cela a tendance à donner par la suite un goût étrange à votre eau.

Je vous rassure tout de suite, il n’est pas nécessaire de jeter votre gourde ou votre poche à eau à la poubelle si celle-ci sent mauvais. Il existe en effet plusieurs méthodes pour débarrasser sa gourde randonnée ou sa poche à eau des odeurs, des goûts et accessoirement des bactéries.

Enlever l’odeur d’une gourde ou poche à eau neuve

L’odeur « du neuf » est généralement plus forte pour les contenants en plastique comme les poches à eau et les gourdes en plastique souple ou rigide. Seul le temps permettra de s’en défaire complètement, mais il existe tout de même quelques méthodes pour l’atténuer.

La première chose à faire lorsque vous achetez une poche à eau ou gourde de randonnée est de la rincer abondamment, à l’intérieur bien sûr, mais aussi à l’extérieur. Cela vous permettra dans un premier temps de vous débarrasser des poussières et des petites impuretés qui s’y sont déposées. N’oubliez pas d’égoutter et de sécher convenablement votre matériel sans le refermer. En le laissant à l’air libre pendant un jour ou deux, vous devriez pouvoir en atténuer l’odeur.

Si cela n’est pas suffisant et que vous êtes toujours gêné par les effluves que dégage votre contenant neuf, vous pouvez le remplir en partie avec du vinaigre blanc (de 1/5 à 1/3 de sa contenance environ) et compléter avec de l’eau chaude. Laissez agir pendant toute une nuit, rincez consciencieusement puis séchez-le. En séchant, le vinaigre a la particularité de faire disparaître les odeurs (y compris la sienne).

nettoyer sa gourde de randonnée
Une gourde sans odeur, c’est plus agréable pour s’hydrater en randonnée !

Supprimer les mauvaises odeurs d’une gourde ou poche à eau de randonnée : 3 techniques économiques

1. L’eau chaude et le liquide vaisselle

Quel que soit le matériau de votre gourde ou poche à eau, la méthode la plus sûre pour essayer de faire partir les mauvaises odeurs reste l’eau savonneuse.

Pour faire simple, il vous suffit de :

  • mettre quelques goutes de liquide vaisselle dans la gourde ou la poche à eau ;
  • la remplir d’eau chaude (dans le cas d’une poche à eau, penser à remplir le tube et la pipette en surélevant la poche et en pinçant la pipette pour faire couler un peu d’eau) ;
  • la refermer et l’agiter énergiquement dans tous les sens ;
  • laisser agir quelques heures ;
  • ouvrir et rincer, sans oublier tout ce qui est contact avec l’eau (bouchon, pipette…).

Si des impuretés sont incrustées à l’intérieur et qu’elles laissent un goût à votre eau, il faudra utiliser une méthode « mécanique » en complément. Pour cela, avant de rincer, frottez tout simplement l’intérieur de la gourde ou la poche à eau à l’aide d’un goupillon. En théorie, elle devrait être débarrassée des bactéries et de tout le reste. Si vous n’avez pas de goupillon, vous pouvez mettre une poignée de grains de riz dans votre gourde et bien secouer (s’il n’y a pas de risque que les grains viennent se coincer dans des endroits inaccessibles). Ces derniers vont frotter la paroi intérieure du réservoir pour éliminer les dépôts de saleté.

✔️ Note : le lave-vaisselle est également une bonne option si votre gourde est compatible !

2. Le vinaigre blanc… Encore et toujours !

Si la technique précédente n’est pas suffisante, il faudra sortir « l’artillerie lourde » !

Je vous ai déjà parlé un peu plus haut des « miracles » réalisés par le vinaigre d’alcool. Vous pouvez donc employer cette méthode de lavage même sur une gourde ou poche à eau qui n’est pas neuve. Si l’odeur ou le goût est vraiment tenace, vous pouvez allez jusqu’à moitié-moitié pour les proportions eau-vinaigre.

3. Laver sa gourde ou sa poche à eau au bicarbonate de sodium

Si vous n’avez pas de vinaigre, sans doute avez-vous dans vos placards un peu de bicarbonate de sodium ? Si c’est le cas, mettez-en de une à quelques cuillères à soupe dans le fond de la gourde ou la poche à eau et remplissez-la ensuite d’eau chaude. Agitez (fermée, bien évidemment), puis laissez agir plusieurs heures. Il ne reste plus qu’à rincer à l’eau claire pour évacuer les grains de bicarbonate.

Le bicarbonate a une double fonction : il est à la fois antibactérien (il supprime donc les odeurs) et est abrasif (ce qui permet de décoller les saletés). Faites bien attention d’utiliser du bicarbonate alimentaire, disponible dans n’importe quelle grande surface.

Quelques techniques complémentaires à tester… (ou pas) !

Certaines personnes utilisent d’autres méthodes que je n’ai pas testées. L’une d’elles consiste à mettre une petite cuillère d’eau de Javel dans le réservoir et de compléter avec de l’eau froide ; puis de laisser reposer quelques heures et rincer abondamment. Ça a l’air d’être utilisé pour « rattraper » certaines situations critiques, mais peut apparemment laisser une odeur de chlore.

Une autre technique est de mettre des pastilles pour dentier dans votre gourde ou poche à eau remplie d’eau chaude. Apparemment, l’effet effervescent de ces pastilles permettrait un nettoyage en profondeur, et donc de faire partir les mauvaises odeurs.

Si vous avez déjà utilisé une de ces méthodes, je suis preneur de retour en commentaires !

Spécificités de la poche à eau

Il est parfois un peu plus compliqué de faire partir les odeurs d’une poche à eau que d’une gourde. En effet, sa conception rend le nettoyage plus difficile. Bien souvent, les mauvaises odeurs s’installent, car la moisissure fait son apparition à l’intérieur de la poche et du tube.

Pour un nettoyage intensif, il est d’ailleurs conseillé de démonter les différents éléments (tube, pipette, valve…) pour bien les nettoyer.

Une autre remarque : évitez d’utiliser de l’eau bouillante, ce n’est pas recommandé.

👉 Rappel : vous vous interrogez sur les avantages et inconvénients de la poche à eau par rapport à la gourde ? L’article « Est-ce la mort de la gourde de randonnée ? » est à lire ici.

Les kits de nettoyage pour poches à eau

Pour bien nettoyer la poche à eau, le mieux reste d’investir dans un kit spécifique. Celui-ci se compose généralement :

  • de brosses adaptées pour se faufiler dans le sac et dans le tube,
  • d’un « cintre » qui permet de faire sécher correctement la poche ;
  • et parfois de pastilles nettoyantes.

Pour vous débarrasser des odeurs désagréables, lavez l’extérieur comme l’intérieur du réservoir et du tube avec de l’eau savonneuse et les différents éléments du kit. Un bon séchage de la poche (en position ouverte sans que les parois ne se touchent, tête en bas et tube vide) est également indispensable. Ne le négligez pas au risque de voir les odeurs revenir rapidement !

kit nettoyage poche à eau
Exemple du kit de nettoyage Camelbak Crux avec pastilles nettoyantes

Les pastilles désinfectantes de type « Camelbak Tab »

Ces pastilles de nettoyage peuvent être vendues dans des kits, ou à l’unité. Il faut les glisser à l’intérieur de la poche, ajouter de l’eau et agiter le réservoir jusqu’à dissolution de la tablette. Laissez agir quelques minutes et rincez. Ces pastilles – dont je vous laisserai étudier la composition – permettent un nettoyage en profondeur afin d’éliminer les bactéries. En outre, elles s’avèrent aussi très efficaces pour éliminer le goût des boissons incrusté dans votre sac à eau. À noter également que le fait d’utiliser ces tablettes ne dispense pas d’un bon séchage pour éviter l’apparition de moisissures !

Comment se débarrasser du goût et des mauvaises odeurs dans une gourde de randonnée ou une poche à eau

7 conseils supplémentaires pour bien nettoyer et entretenir sa gourde de randonnée (ou sa poche à eau)

C’est bien beau de se débarrasser du mauvais goût ou des mauvaises odeurs, mais encore faut-il que ce soit durable. Et pour cela, il n’y a rien de mieux qu’un entretien régulier. Oui, je suis d’accord, ça n’a rien de très marrant de s’occuper de sa gourde ou de sa poche à eau après une rando, c’est tellement plus facile de la laisser dans le sac à dos pour la prochaine sortie. 😬

Mais voici quelques conseils pour prévenir et éviter de devoir « guérir » :

  1. Rincez et faites séchez votre gourde ou poche à eau après chaque utilisation (ou aussi fréquemment que possible).
  2. Lorsque votre gourde ou poche à eau est bien sèche, rangez-la, toujours en position ouverte, dans un endroit frais et à l’abri de la poussière.
  3. Évitez si possible de la remplir avec des boissons sucrées pour éviter les dépôts à l’intérieur qui laissent un goût désagréable.
  4. Régulièrement, utilisez la technique de nettoyage au vinaigre ou au bicarbonate. Vous éviterez ainsi l’accumulation de germes dans le réservoir. Vous pouvez vous contenter de quantités moins importantes de vinaigre ou bicarbonate pour un entretien régulier.
  5. Laver l’extérieur est presque aussi important que de laver l’intérieur. A faire si possible après chaque utilisation, en insistant à proximité des « entrées ».
  6. N’hésitez pas à dépenser quelques euros dans un goupillon ou un kit de nettoyage. Cela facilitera grandement l’entretien de votre gourde ou poche à eau.
  7. Il est possible de stocker sa poche à eau au congélateur (une fois nettoyée et sèche), pour ralentir ou stopper la prolifération des bactéries et donc le développement de mauvaises odeurs. J’ai par contre déjà entendu dire que les bactéries prolifèreraient ensuite plus vite une fois à température ambiante, mais n’ai pas trouvé d’informations fiables à ce sujet.

Vous connaissez désormais pas mal de techniques pour supprimer les mauvaises odeurs d’une gourde ou d’une poche à eau (et le goût aussi). Vous verrez que, généralement, un bon entretien et un bon séchage de votre matériel suffisent à éviter les soucis.

Avant de vous quitter, je vous donne une dernière astuce un peu plus « bourrine » qui ne supprime pas les causes mais cache uniquement les conséquences : ajouter un peu de jus de citron (sans sucre) ou quelques gouttes de pastis à l’eau de boisson de votre gourde ou poche à eau 😉.

Avez-vous déjà utilisé une ou plusieurs de ces méthodes de lavage ? Laquelle préférez-vous ? En connaissez-vous d’autres ? N’hésitez pas à partager vos astuces pour l’entretien de votre poche à eau ou gourde de randonnée dans les commentaires !

  80 commentaires à “Comment se débarrasser du goût et des mauvaises odeurs dans une gourde de randonnée ou une poche à eau ?”

Commentaires (80)
  1. personnellement je nettoie avec du gros sel et un tout petit peu d’eau, je secoue bien partout et je rince ! à renouveler et rincer plusieurs fois si nécessaire !
    idéal pour des petites bouteilles d’eau que l’on réutilise !

  2. Bonjour François,
    Lorsque je ne me sers pas de ma poche à eau pendant quelques semaines, je la stocke au congélateur mais avec de l’eau dedans. D’un jour sur l’autre, elle est stockée au frigo, toujours avec de l’eau dedans.
    Je l’ai depuis 3 ans, je n’ai jamais eu d’odeur ni de goût dedans, je ne l’ai jamais non plus rempli avec autre chose que de l’eau.
    Quand je rentre, je la vide, je la rince, et la rempli avant stockage au congélo/frigo.
    Avant de partir, je la laisse éventuellement décongeler, je la vide, je la rince 1 fois à l’eau claire, et je la rempli.

    • Pourquoi avoir choisi de la stocker avec de l’eau dans le congélateur plutôt que sans eau ?

      • Pour ne pas que les parois se touchent et risquent de se coller, entraînant une dégradation du plastique.

        • D’accord, merci pour la réponse.

        • Bonjour
          Personnellement je stocke ma poche à eau au congélateur depuis 6 ans et je ne mets pas d’eau à l’intérieur. Je n’ai jamais eu de mauvaises odeurs ou goût. Si les parois se collent il faut laisser 10 mn à température ambiante. De plus le plastique n’est pas abimé.
          Bonne journée et bonnes randos lorsque nous pourrons à nouveau sortir librement.

          • J’ai aussi opté pour la congélation poche vide et ça marche très très bien

          • Nous lavons avec l’option du bicarbonate et stockage des poches vides au congélateur depuis plusieurs années. Tout va bien…

        • Ce genre de plastique supporte le gel ? Des particules de plastique vont augmenter et se retrouve dans mon corps …..

  3. Bonjour et merci pour tous ces articles
    Personnellement après une randonnée, j’utilise la méthode avec le liquide vaisselle… Suivie d’une bonne nuit avec un mélange eau + 2 ou 3 pastilles de Micropur.
    Au plaisir de lire le prochain article

  4. J ‘utilise le bicarbonate de sodium qui desinfecte puisque c’est une base tout comme l’eau de Javel mais celle ci a une odeur.
    J’utilise aussi le bicarbonate pour nettoyer régulièrement mon frigo. Ça aussi c’est important.

  5. Bonjour François
    Depuis plusieurs années nous utilisons les bouteilles de rozana ou Perrier car solide avec système pipette . Nous les jetons après chaque trek de 10 à 15 jours

  6. Bonsoir,
    Je viens de lire l’article sur les problèmes de mauvaise odeur dans les gourdes ou poches à eau.
    Je voulais juste faire part de la méthode que j’utilise.
    Je mets dans ma poche à eau un bâton de Kishu (charbon actif binchotan). Ce dernier filtre et purifie naturellement l’eau, il enlève toute odeur et permet même une conservation de l’eau de consommation durant plusieurs jours.
    On les trouve facilement sur internet. Il faut compter 5€ le bâton qui personnellement me tient 6 mois.
    Patrick

    • Merci pour l’astuce Patrick. 😉

      • Une technique vue effectuée par ma mère dans la gourde que mon père emmenait au boulot , quand j’étais enfant dans les années 70 (sûrement un truc de « grand-mère » qu’elle avait dû glaner) : mettre des coquille d’œufs broyées dans la gourde et secouer fortement… Pas de produits chimiques… Que du naturel…

  7. Bonjour.

    Pour ma part je la rince puis je la mets au congélateur.
    Depuis des années de rando je n’ai jamais eu de problème.

    De temps en temps je lui mets du vinaigre blanc pour un
    éventuel calcaire , et tout rentre dans l’ordre.

    • Merci pour le retour – les classiques qui ont déjà fait leur preuves. 😉

    • Pourtant, la congélation seule n’est pas sensée supprimer les bactéries, elle les mets seulement en veille. Je suis donc surpris du succès de cette méthode.

      • Ça permet d’éviter leur prolifération. Ça un intérêt non pas pour se débarrasser des mauvaises odeurs, mais éviter qu’elles n’apparaissent lors du stockage.

  8. Bonsoir

    Moi j’utilise du bicarbonate alimentaire quelques cuillères (fonction du volume) et je verse du vinaigre blanc

    Ça crée une émulsion laissez agir (comme pour déboucher un lavabo)

    Bien rincer et l’avantage ça nettoie désinfecte et retire les odeurs

    Bon courage à tous et protégez vous bien

    • Exact, je fait ça aussi et ça marche super-bien, et ça désinfecte sans utiliser des produits nocifs !
      1 cuillère à soupe bombée de bicarbonate, 1 verre de vinaigre blanc, un peu d’eau, on secoue bien et on laisse agir quelques minutes. On secoue de nouveau et on attend encore un peu une ou 2 fois. On rince 2 ou 3 fois et c’est prêt. Et en plus, ça évite le tartre.

    • Me too !
      et le résultat est parfait dans l’immédiat et dans la durée.

    • C’est effectivement une bonne combinaison. 😉

  9. Bonjour,
    j’utilise depuis des années pour les poches à eau les pastilles destinées à la stérilisation des ..biberons !
    Ca marche très bien, et c’est pas cher.
    Juste une fois en fin de rando si c’est sur plusieurs jours.
    Chaque soir rincée et laissée ouverte pour la nuit.

    Et si la sortie suivante est à plusieurs semaines, voir mois, je le refais avant nouvelle utilisation.
    Pas d’odeur et tout est propre.

    • Merci pour l’astuce.

    • Personnellement, je rince, je laisse sécher avec l’ustensile prévu dans les kit de lavage pour que les parois ne se touchent pas et de temps en temps grand nettoyage avec les pastilles de stérilisation pour biberons aussi.
      Mon fils qui fait du VTT m’avais donné cette astuce partagée sur ses groupes

  10. Pour remplacer l’écouvillon on peut Utiliser une longueur de fil de fer souple( ou un cintre) au bout duquel on aura entortillé serré un morceau d’éponge style « gratounette ».
    Merci pour ce site qui donne envie de partir avec son sac ( correctement rempli of course)
    Jmp

  11. Bonsoir,
    Après avoir nettoyé gourdes et poches a eau,je met une dose d apéritif anisé et eau pendant une nuit,je rince ,je sèche et je remise au sec.L inconvénient est qu il faut aimer le goût anisé dans ,plus de goût bizarre,si on aime pas le goût anisé ça marche aussi avec du jus de citron….

  12. Bonsoir,
    Lorsque mes randonnées sont proches de mon domicile, je désinfecte gourde et poche à eau avec de l’eau tiède additionnée d’eau de javel ou de vinaigre blanc. Je les vide consciencieusement et les laisse sécher, une nuit pour la gourde, plusieurs jours pour la poche à eau suspendue à un fil à linge. Ensuite si pas de randonnée dans un horizon proche, je stocke l’une et l’autre dans un endroit propre en les laissant ouvertes. Si mes randonnées se succèdent alors que je ne rentre pas chez moi, j’utilise la méthode Micropur ; ce produit m’accompagne partout, par sécurité.
    Bon courage à tous ! Pour ma part, les randos sont de nouveau en berne pour un minimum d’un mois pour cause de confinement.

  13. Merci pour toutes ces idées. Le bicarbonate de soude est une solution élégante : facile à emporter.
    Un point de vue sur le matériel.
    J’ai longtemps utilisé des gourdes en alu/avec revêtement intérieur en alu. Et souvent eu des problèmes de mauvaises odeurs/goût. Pas commode en rando de 15 jours.
    Depuis que j’utilise des gourdes 100% inox, plus aucun souci à condition bien sûr de les laisser prendre l’air la nuit.

    • Effectivement en fonction des matériaux, cela n’est pas équivalent.
      Et ça dépend aussi des modèles on dirait. J’ai déjà eu ce souci avec certaines gourdes alu, mais pas d’autres.

  14. eau de javel: à proscrire sauf comme tu le dit dans un cas déseperé, mais vaut mieux acheter du neuf.très très long à faire partir l’odeur et le goût.
    le mieux que j’ai trouvé: les effervescents pour dentier du beau-père et ça laisse une bonne odeur et goût mentholé.

    • Merci pour le retour sur les pastilles pour dentiers, je n’ai jamais testé, mais j’ai pas mal de retours positifs sur cette technique.

  15. Je confirme l’utilisation du Micropur, dont on verse la dose prescrite dans les réservoirs d’eau douce des bateaux. Traitement vlable 6 mois.
    Quant à la gourde: la choisir avec une large encolure pour pouvoir brosser l’intérieur. Et… la remplacer assez souvent.

  16. Bonsoir,

    Comment faites-vous pour vous débarrasser du gout laissé par une eau désinfectée avec un produit iodé.?

  17. Chouette résumé. J’utilise les pastilles pour dentier (stock hérité d’un parent) depuis toujours pour nettoyer les thermos (désincruste en une nuit les traces de café et de thé !) et donc aussi dans mes gourdes ou sacs à eau. C’est simple, efficace (si l’eau est au moins tiède lors du remplissage) et si parfois le rinçage n’est pas parfait, l’odeur mentholée laissée par ces pastilles n’est pas désagréable. Pour un séjour d’au moins une semaine, j’embarque 2 pastilles dans un bout de papier alu, solution légère et efficace.
    Sinon le bicar, à la maison, est en effet très efficace contre tout type d’odeur. Mais un rinçage ++ est nécessaire (sinon, gout salé).

  18. Bonsoir,

    Je confirme que le conseil 1 est le meilleur !
    J’ai un tuyau branché sur une bouteille de Badoit, très bien car rigide, et aucun problème, même en en faisant pas grand-chose (pas de congélo,…).
    Conseil 1 bis : pour éliminer l’eau du tuyau, je ne souffle surtout pas pour y introduire des bactéries ; j’aspire ou je centrifuge.

    • Bonjour
      Depuis quelques années, j’ai abandonné l’utilisation de poche à eau et j’utilise des bouteilles PET avec une kit Source qui s’adapte. Pour la finition du nettoyage du tuyau, une ficelle et un petit morceau de tissu. Pour pousser la ficelle, au besoin, un petit coup de pompe à vélo ou compresseur si on en a.
      Bonnes randonnées … quand on pourra.
      Etienne

  19. Il existe des pastilles pour nettoyer/désinfecter les biberons des bébés qui sont très efficaces. Cependant comme précisé, la prévention par un lavage régulier après rando permet d’éviter des interventions plus laborieuses.

  20. Bonsoir,

    J’ai bien aimé l’astuce avec les bâtons de kishus….
    Sinon perso je désinfecte tout avec de l’argent colloidal: antibactérien puissant , naturel, sans odeur….
    je remplis le fond de la gourde ou poche à eau, je secoue, je vide , je rince et pour les accessoires (bouchons, pipette, valve, etc…) je laisse tremper 10 min dans l’évier rempli d’eau+ ajout d’argent colloidal.
    Bien sûr, séchage à l’air et stockage ouvert dans un endroit propre.
    Je me sers aussi beaucoup du bicarbonate+ vinaigre blanc pour les odeurs persistantes si besoin.

  21. Bonjour François,

    Merci pour cet article fort intéressant !
    Personnellement j’utilise la solution n°3 : le bicarbonate de sodium.
    Je trouve que c’est ce qui marche le mieux pour enlever les odeurs de plastique 😉

  22. Pour ma part je suis un peu fainéant, je mets ma gourde dans le lave vaisselle, puis j’essuie l’intérieur avec un torchon propre et je la range ouverte dans un placard.

    • Tant que ça marche, c’est le principal. Si ça fonctionnait avec les poches à eau, je serais le premier à le faire. 😉

  23. Bonjour,

    Beaucoup de bonnes idées, merci François.
    A la place du citron ou du pastis, quelques gouttes d’Antésite dans la gourde et vous aurez une boisson rafraîchissante au goût agréable.

  24. Depuis presque 10 ans, toujours la même poche à eau entreposée systématiquement au congélateur, avec un peu d’eau résiduelle que l’on ne peut enlever totalement. Aucune problème, je rince juste en sortant du congel. La seule chose changée 2 ou 3 fois, c’est le tuyau qui a tendance à noircir et à se décoller intérieurement.

  25. Après chaque randonnée, je nettoie l’intérieur-extérieur des goudes avec du liquide vaisselle ainsi que les tuyaux-bouchons-pipettes . De temps en temps j’ajoute quelques gouttes d’eau de javel et je rince beaucoup après. Mais en lisant les commentaires, je vais tester le bicarbonate.

  26. bonjour François,

    Pour ma part, je suis souvent sur les chemins en itinérance.
    Je me sers de la poche à eau, mais mon souci c’est que je n’aime pas boire de l’eau tout simplement.
    Je mets toujours du citron et un peu de miel. Le résultat ma poche laisse des dépôts un peu noir à l’intérieur et je n’arrive pas à les élimine.
    Même en la nettoyant tous les soirs, les hébergements n’ont pas toujours les produits adéquats.
    En tout cas merci pour ces précisions d’entretien.

    • En y mettant du miel, ça doit être un challenge de la garder propre effectivement !

    • Il n’est jamais donné l’utilisation de cristaux de soude pour le nettoyage des bidons et autres contenants ? c’est pourtant une solution très ancienne ! j’ai en mémoire son utilisation pour assainir les barriques et tonneaux avant les vendanges. Je le fais pour mes bidons de randonnée vélo.

  27. Pour celles et ceux qui utilisent des bouteilles ou contenant en plastique, il peut être intéressant de vérifier l’innocuité de ce plastique pour la santé. Vous trouverez des indications ici (et ailleurs aussi):
    https://lesbrindherbes.org/2016/05/14/pratique-decryptez-codes-de-bouteilles-plastiques/
    Et merci François pour tous vos conseils pratiques.

  28. Bonjour, après un bon nettoyage, 2-3 gouttes de Dakin (= eau de javel à usage médical plus pratique que l’eau de Javel car dilué) , un peu d’eau, secouer la gourde ou la poche pour bien imprégner tout l’intérieur, évacuer par le tube et l’embout si c’est une poche,laisser sécher (avec les parois décollées pour la poche). A la prochaine utilisation rincer pour enlever l’odeur.
    Très importants les codes .
    Il n’y a que le code 2 (PEHD) qui est alimentaire ET recyclable.
    Éviter totalement le code 1 OPAQUE (PET OPAQUE)qui met la pagaille dans les chaines de recyclage car il est non recyclable (contrairement au code 1 transparent);

  29. Bonjour François,
    Après multiples tentatives décevantes telles que tu les décrits avec des poches à eau, j’ai fini par trouver LA poche à eau inodore. Il s’agit de la marque SOURCE qui les fabrique. Le modèle de nomme Widepac. Deuter le distribue aussi sous sa marque.

  30. Surprise par tous ceux qui mettent leur poche à eau, au congélateur !!
    Il me semble qu’il est fortement déconseillé de congeler du plastique.
    Ces différences importantes de températures, doivent altérer le matériau ?
    A la place des grains de riz, j’utilise, des petits graviers, pour ma gourde en métal.
    C’est une vraie réussite.

    • Si ça l’altère, ça ne semple pas altérer l’intégrité de la poche à eau. En tout cas, je n’ai eu aucun retour de personne ayant eu des soucis – ni même de durabilité. Après, il faut faire attention en la sortant juste du congélateur, le plastique est moins souple.

  31. Merci pour votre article. Vinaigre blanc et bicarbonate deux indispensables. le séchage du tuyau est indispensable -pour éviter les traces de moisissure- et si vous ne possédez pas d’un écouvillon spécifique -très mince et long ressort-, utilisez un morceau de papier torchon que vous poussez avec 60/70 cm de câble de frein pour vélo. Perso je place une boule faite avec morceau de papier torchon dans ma poche et je vérifie qu’elle est bien sèche au bout de deux jours si je range ma poche entre deux sorties. Bonnes et belles randos à toutes et tous.

  32. lancelotko qui lit avec grand interet ces echanges

  33. gros sel extra ,décape les bouteilles d’huile pour les achats en vrac

  34. malheureusement je n’en connais pas la nature. J’ai eu le problème en faisant le plein dans des parcs naturels (Canada) , autant pour des poches à eau que des réservoirs de VR. Et le gout est très persistant malgré de nombreux rinçages.

  35. Je n’ai jamais de problèmes avec ma gourde, car je ne bois jamais au goulot, toujours dans un gobelet. Ce dernier est aussi très pratique pour boire p.ex. dans des toilettes où le robinet d’eau du lavabo est très bas, à la fontaine etc. Il permet aussi de partager une gourde entre plusieurs.Le gobelet supporte aussi le café chaud. Il passe de temps en temps à la vaisselle.
    Sinon, pour tous les autres récipients, je confirme que le bicarbonate et les pastilles pour dentiers donnent de très bon résultats. Mais le bicarbonate est parfois long à rincer…

  36. Il est aussi possible d’utiliser une poche à eau de qualité, de marque Camelbak ou Source, dans les gammes militaire. Ce sont des produits à environ 50€, parfois plus lorsque le sac de portage est intégré.
    J’ai une poche 3L Source depuis 10 ans. Je ne l’ai jamais nettoyée, et « parfois » complètement vidée/laissée à sécher.
    Je n’ai jamais eu aucun goût, aucune moisissure, car la poche ET le tube sont traités avec un revêtement plus lisse que le verre, qui empêche les bactéries, moisissures etc de se développer. Le seul élement à nettoyer est l’embout, qui lui peut éventuellement se déteriorer, voire moisir. 15€ tous les 3 ans.
    Il est sûr que la poche Décathlon que j’avais eu le malheur de laisser 2 jours avec un fond d’eau, elle, était irrécupérable immédiatement.

    • Personnellement, je n’ai pas vu de différence à ce niveau entre une Décathlon, une Camelbak et une Osprey, mais je n’ai pas fait un test rigoureusement scientifique pour voir la différence, c’est plus de l’ordre du ressenti.

  37. Pour ma part je randonne régulièrement et toutes les 2 ou 3 rando je met une cuillère à soupe de javel dans 1l d’eau (la poche fait 2l) Je secoue bien, attend 30mn et rince abondamment. Le tuyau à été aussi rempli d’eau de javel.
    Je seiche et conserve la poche ouverte.
    Je n’ai pas d’odeur mauvaise ou de javel.

  38. Bonjour François et la « communauté ».
    Personnellement, j’utilise une poche à eau pour les « trail », dans le camel-bag. Sinon, en randonnée « classique », une bouteille d’eau, que je peux changer régulièrement, avec le bouchon plastique que j’ai percé pour y passer le tuyau. Economique et moins de risques de développement de bactéries et de mauvaises odeurs que dans les « poches » en plastique, qui sont en effet souvent difficiles à sécher complètement. Rinçage et séchage à chaque utilisation et, s’il subsiste un peu de « mauvais goût », quelques gouttes d’Antésite le matin de l’activité « nature ». Solution qui me semble plus « raisonnable » que le Pastis, surtout quand on est en mode plutôt « sportif ».
    Je trouve le goût de l’Antésite plutôt agréable et, avec une petite bouteille, on en a pour des années (à vérifier s’il n’y a pas de date limite du liquide).

  39. Avez vous essayé de nettoyer avec du gros sel .

  40. Bonjour François ,
    Très fort intéressant, pour ma part j’utilise des pastilles de purification d’eau tel que MICOPUR FORTE MF T DCCNa composées de chlore.
    Ces pastilles de purification de l’eau régule le bon dosage du chlore élimine rapidement bactéries, virus et certains protozoaires
    Produit trouvé en pharmacies ou magasins se rando

    • Je les utilise pour désinfecter de l’eau douteuse, j’imagine que ça doit effectivement être utilisable pour le nettoyage.

  41. Une petite correction

    Lire MICROPUR FORTE MF T DCCNa

  42. ayant travaillé 40ans en entrepôt frigorifique, j’ai appris lors de formation hygiène qu’effectivement l’utilisation du congélateur est à proscrire: on ne tue pas les microbes ou bactéries et lors de la décongélation, la prolifération devient exponentielle.

  43. Moi aussi le bicarbonate pour entretenir ma poche à eau(de nombreuses années une decath.) , mais aussi déodorant ( trés peu sur le bout du doigt) pour les aisselles et les chaussures, très léger et très peu de place. Bonne santé à tous.

  44. Bonjour François
    Pour le stockage des gourdes vides, une fois nettoyées, je place sur le goulot un morceau de papier toilette (car il est fin) ou autres serré par un élastique ce qui permet à l’air d’y rentré mais pas les poussières ou autres …
    j’adore ton blog félicitation

    Laurent

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)

Partagez
Tweetez
Email