Mar 162012
 

Déclinaison magnétiqueJe vais commencer par une petite énigme :

Imaginez que vous êtes en train de faire un trek en Nouvelle-Zélande (oui ça fait rêver !). Tout va bien, vous suivez un chemin tranquillement et vous savez même où vous êtes sur la carte. Le problème est que vous arrivez dans un endroit où vous ne voyez plus où va le chemin. Mais pas de panique, vous avez une boussole – et en plus vous êtes un lecteur fidèle de Randonner Malin. 😉

Vous prenez un azimut en direction d’un refuge qui n’est pas très loin (si vous ne savez pas ce qu’est un azimut, je vous conseille de commencer par regarder cette vidéo). Vous marchez, vous marchez, mais vous ne tombez pas sur le refuge. Qu’est ce qui a bien pu se passer ?

Oui, le refuge existe toujours.
Oui, vous avez bien lu la carte.
Oui, votre manipulation pour prendre l’azimut est correcte – à un détail près : Avez-vous pris en compte la déclinaison magnétique dans la mesure de votre azimut?

Un détail important, car c’est à cause de cela que vous êtes perdus – et nous allons voir ce que c’est.

Un nord, deux nords, trois nords ?

Vous savez sûrement qu’il existe deux nords : le nord magnétique et le nord géographique. En fait, on considère même qu’il en existe trois, mais je vous parlerai du troisième un autre jour.

Le nord géographique correspond au pôle nord, qui est l’un des deux points par lesquels passe l’axe de rotation de la Terre. Il correspond aussi à l’un des deux points où se rejoignent les méridiens.

Le nord magnétique correspond à l’un des deux points par lesquels passe l’axe du champ magnétique terrestre. Il se déplace au cours du temps à une vitesse de 60 km par an environ actuellement.

Ce qu’il faut retenir :

  • Le nord géographique correspond la plupart du temps au haut des cartes topographiques. C’est le cas pour les cartes de l’IGN (Institut National Géographique) très utilisées en France.
  • Le nord magnétique est le nord indiqué par l’aiguille aimantée d’une boussole.
  • Le nord indiqué par le haut de votre carte n’est pas le même que le nord indiqué par l’aiguille aimantée de votre boussole. Et c’est un problème pour s’orienter ! Nous verrons pourquoi dans un instant.

La déclinaison magnétique, qu’est-ce que c’est ?

La déclinaison magnétique est l’angle (noté δ ou d) entre la direction du nord magnétique (Nm) et la direction du nord géographique (Ng). Elle est différente suivant votre localisation sur la Terre.

La déclinaison magnétique peut être positive – Nord magnétique à l’est du Nord géographique – ou négative – Nord magnétique à l’ouest du Nord géographique – (voir le schéma ci-dessus).

Elle est parfois exprimée en degrés, minutes d’arc, secondes d’arc – soit 3˚12’05” par exemple – ou en grades – 28 gr. Il est important de maitriser ces unités d’angle, donc voici quelques rappels :

  • Un degré équivaut à 60 minutes d’arc, soit 1˚ = 60’
  • Une minute d’arc équivaut à 60 secondes d’arc, donc 1˚ = 60’ = 3600”
  • Un grade équivaut à 0,9 degré

La déclinaison magnétique est généralement indiquée dans la marge des cartes topographiques à l’aide d’un petit schéma similaire à celui ci-contre.

Attention : la déclinaison magnétique n’est pas la même sur toutes les cartes car elle dépend d’où vous vous trouvez. Elle change également avec le temps – le nord magnétique se déplaçant continuellement.

Comment connaître la déclinaison magnétique à un certain endroit et une certaine date ?

Calculateur sur internet

Si vous vous y prenez à l’avance, vous pouvez calculer la déclinaison magnétique en utilisant des outils disponibles sur internet. Voici un très bon calculateur de déclinaison magnétique. Il est en anglais mais simple à utiliser même si vous ne parlez pas anglais : http://www.ngdc.noaa.gov/geomag-web/#declination

Il suffit de rentrer la latitude et la longitude de l’endroit qui vous intéresse ou le pays (country) et la ville (city). Vous choisissez ensuite la date, avec l’année (year), le mois (month) et le jour (day). Vous cliquez ensuite sur « calculate » et vous obtenez dans une petite fenêtre une carte, avec un dessin représentant la déclinaison magnétique et sa valeur donnée en degrés, minutes, secondes sous « declination ». Le changement par année est même donné (changing by x’ per year).

Données des cartes topographiques

Il est aussi possible de calculer la déclinaison magnétique à la date qui vous intéresse à partir des données de déclinaisons magnétiques que vous trouvez sur une carte topographique. Voici comment faire en reprenant l’exemple du schéma précédent :

  • Déterminez le nombre d’années de différence entre la date de référence donnée sur la carte et la date qui vous intéresse. Par exemple, la déclinaison magnétique de la carte est valable pour le 1er janvier 1998 et vous comptez faire votre randonnée en mars 2012. Cela fait 14 ans et 3 mois de différence, soit 14,25 ans.
  • D’après les informations sur le même schéma, la déclinaison magnétique diminue chaque année de 0,16 gr, soit 0°8’. En 14,25 ans, cela fait donc un total de 2,28 gr ou 1°54’.
  • Ainsi au 1er Janvier 1998, la déclinaison magnétique était de 5,89 gr ou 5°19’. Au 1er Mars 2012 cette déclinaison magnétique est donc passée à 3,61 gr ou 3°25’. La déclinaison magnétique étant négative, il suffit de soustraire 2,28 gr à 5,89 gr, de même pour un angle en degrés.

Les deux nords ne sont pas au même endroit, il y a une déclinaison magnétique, mais en quoi est-ce un problème ?

Imaginez que vous êtes au point A du schéma ci-contre et que vous voulez aller au point B à l’aide d’une carte et d’une boussole (comme je le montre dans cette vidéo). Vous prenez donc un azimut et vous savez qu’il vous faut marcher 1 km pour atteindre le point B (vous l’avez mesuré sur la carte). Si vous ne tenez pas compte de la déclinaison magnétique, et que vous marchez pendant 1 km, vous vous retrouverez au point C.

Si la déclinaison magnétique est de 20°, vous ferez une erreur de 347 m (qui correspond à la distance entre B et C).

Si la déclinaison magnétique est de 2°, vous ferez une erreur de 35 m (qui correspond à la distance entre B et C).

Donc, plus la déclinaison magnétique est importante, plus vous vous retrouverez loin du point B. De même, plus la distance parcourue est longue, plus l’erreur sera grande. Par exemple, si vous parcourez 2 km, l’erreur sera deux fois plus grande (694 m avec une déclinaison magnétique de 20° et 70 m avec une déclinaison magnétique de 2°). Si vous parcourez 10 km, l’erreur sera dix fois plus grande, etc.

Une bonne nouvelle… pour certaines personnes

En France et dans les pays frontaliers, la déclinaison magnétique est actuellement assez faible. Comme en randonnée, nous ne marchons pas en suivant un azimut pendant de très longues distances, cela n’affecte que peu la précision de nos visées. De plus, il y a toujours une marge d’erreur due à la précision de la boussole et de la lecture faite par l’utilisateur. C’est pourquoi je considère (et suis loin d’être le seul) que pour la randonnée en France et dans les pays frontaliers à l’heure actuelle, on peut négliger la déclinaison magnétique.

Une mauvaise pour d’autres…

Par contre, il y a beaucoup d’endroits où il est indispensable de prendre en compte la déclinaison magnétique. Je pense par exemple au Canada ou à la Nouvelle-Zélande où la déclinaison dépasse 20° par endroits. Donc renseignez-vous toujours avant de partir sur la déclinaison magnétique aux endroits où vous comptez randonner. Vous pouvez par exemple utiliser le site internet que je donne plus haut.

Comment corriger l’erreur ?

A quoi bon avoir une boussole si au final on ne peut pas lui faire confiance ? Rassurez-vous, il est assez facile de corriger l’erreur et de prendre en compte la déclinaison magnétique. Voici plusieurs manières de faire cela.

Avoir une boussole de pro

Certaines boussoles de qualité ont un système de correction de la déclinaison magnétique. Il suffit d’ajuster la valeur de la déclinaison magnétique à l’aide d’une vis. Une fois que cela est fait, il suffit de se servir de la boussole comme s’il n’y avait pas de déclinaison. Les autres méthodes sont faites pour les personnes qui n’ont pas ce type de boussole.

Cartes orientées vers le nord magnétique

Le haut de certaines cartes topographiques ainsi que les lignes verticales tracées sur ces cartes pointent vers le nord magnétique. Dans ce cas-là, c’est très simple, il suffit de prendre ses azimuts en se servant de ces lignes. Elles ne sont pas très courantes, mais j’ai déjà vu de telles cartes pour des courses d’orientation en Australie par exemple.

Correction manuelle

Une fois que vous connaissez la valeur de la déclinaison magnétique de l’endroit où vous êtes, vous pouvez la soustraire à toutes vos valeurs d’azimuts.

Par exemple :

  • Si elle est de 8° ou 8°E (E pour Est), vous soustrayez 8° à tous vos azimuts.
  • Si elle est de -11° ou 11°W (W pour Ouest), vous additionnez 11° à tous vos azimuts (vous soustrayez -11°).

Cependant, c’est une méthode que je ne vous recommande pas. Il y a des chances que vous oubliez de le faire. Il y a des chances que vous vous trompiez entre les + et les -, et qu’au lieu de corriger l’erreur, vous vous retrouviez avec 2 fois l’erreur.

Non je ne doute pas de vos facultés, je sais simplement que la fatigue, la panique ou autres peuvent nous faire faire des choses étranges. Donc autant avoir un système le plus simple possible, que voici.

Une astuce très pratique

La méthode la plus pratique et la plus simple est je pense de tracer sur votre carte des lignes parallèles au nord magnétique (en pointillés rouges sur le schéma). Faites-le pendant la préparation de votre randonnée, je doute que vous puissiez faire un travail propre et précis une fois sur le terrain.

Quand vous prendrez un azimut, il vous suffira d’aligner le nord du cercle gradué de votre boussole avec le nord magnétique (le haut des lignes pointillées rouges) et non pas avec celles qui pointent vers le nord géographique (lignes bleues).

Le mot de la fin

Félicitations, vous avez tout lu ! J’espère que je suis resté assez simple dans mes explications et que vous y voyez un peu plus clair maintenant. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires. Je me ferai un plaisir d’y répondre.

N’hésitez pas à partager cet article sur Facebook ou Twitter en cliquant sur les boutons juste en dessous, il pourrait intéresser un ou une de vos ami(e)s.

  103 commentaires à “La déclinaison magnétique : ce qu’il faut savoir”

Commentaires (102) Pingbacks (1)
  1. […] La déclinaison magnétique : ce qu’il faut savoirwww.randonner-malin.com/la-declinaison-magnetique/ par RandonnerMalin il y a quelques secondes […]

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)

164 Partages
Partagez147
Tweetez17
Email