Avr 042018
 

Recettes de randonnée - la purée instantanée dans tous ses états

Préparer les repas d’une randonnée de plusieurs jours, c’est un peu comme réfléchir aux repas que l’on va cuisiner quand de la famille ou des amis restent plusieurs jours chez soi, on est vite en manque d’idée pour essayer de varier les repas.

Beaucoup de randonneurs pensent facilement au trio « pâtes, riz, semoule » car ce sont des féculents intéressants pour leurs apports nutritionnels par rapport à leur poids – mais la purée de pommes de terre instantanée semble être moins utilisée alors qu’elle a beaucoup d’atouts.

C’est léger (à porter), peu encombrant, économique, nourrissant, rapide à préparer et demande peu de combustible.

Et je vais même vous proposer quelques « recettes » pour essayer de rendre cela goûtu.

Lire la suite »

Déc 282017
 

Tour d'Europe à pied

Cet article est un article invité rédigé par un lecteur du blog : Jérôme. C’est donc lui qui s’exprime à travers les « je ». J’ai accueilli avec plaisir sa proposition d’écriture de cet article, car son long voyage à pied est très intéressant à pleins de niveaux. Place à Jérôme…

Les façons de voyager sont nombreuses de nos jours. On glisse sur des rails, on plane dans les airs, on flotte au milieu des océans, on rame dans les rivières, on roule dans des boîtes de métal, on lève le pouce en souriant, on avale le dur sur deux roues de caoutchouc. Et on oublie parfois que plus les moyens sont humbles et simples, plus belles et puissantes seront les découvertes et aventures.

Un jour de novembre 2012, le dix-sept pour les exigeants, je partais de mon village lyonnais en prenant à gauche à l’intersection de la rue, accompagné d’un ami, d’un bâton de bois, d’un chapeau de cuir et d’un gros sac à dos. Mon « objectif » ? Faire le tour de l’Europe à pied durant les trois ou quatre ans de marche nécessaires à cette boucle d’environ dix-sept mille kilomètres.

Les rêves sont ma spécialité depuis longtemps. Ce que je connais d’eux après en avoir côtoyés assez pour comprendre leurs alchimies ? Que s’ils vous semblent trop effrayants, impossibles et que 80% de vos proches vous le confirment, c’est qu’il ne peut être que bénéfique de les réaliser.

Essayons donc de résumer ces dernières années, sans les bâcler en un trop court texte, mais sans vous ennuyer par un trop long.

Lire la suite »

Juil 282017
 

Cet article est un article invité rédigé par un lecteur du blog : Alex. C’est donc lui qui s’exprime à travers les « je ». J’ai accueilli avec plaisir sa proposition d’écriture de cet article, car il avait trouvé peu d’informations sur ce chemin en français et que son aventure est très intéressante. Et… un peu par nostalgie aussi (je l’avoue), ayant parcouru certaines portions de celui-ci quand j’habitais dans cette région du monde.

Même si ce n’est pas un projet que vous envisagez, la lecture est très agréable et enrichissante. Clignement d'œil

1 – A la poursuite du serpent arc-en-ciel !

Au vu de la ligne éditorial de Randonner Malin j’ai préféré faire dans un premier temps une présentation très succincte de mon aventure, puis me consacrer à décrire tous les aspects techniques, et donner des informations pratiques et conseils autours du Bibbulmun Track en général.

Il y a deux ans, en lisant un récit d’aventures écrit par Sarah Marquis, j’ai eu connaissance d’une piste balisée qui s’étire sur 1000 kilomètres entre les villes de Perth et Albany en plein cœur de l’Australie Occidentale. Le Bibbulmun track, m’a tout de suite fait rêver et, en 2016, j’ai décidé de me lancer…

Le problème, c’est que je n’y connaissais pas grand-chose. J’avais bien eu l’occasion une fois ou deux de me balader à la journée en montagne, mais là, il s’agissait d’autre chose. La première section de la piste donne le ton, 142 kilomètres en autonomie, il fallait tout apprendre. À la sortie de l’hiver le matériel est prêt, dans les grandes lignes… L’idée est de profiter du printemps et de l’été pour gagner en expérience pratique, c’est bien beau la théorie dans son canapé, devant son ordinateur, mais rien ne vaut le terrain.

Lire la suite »

Juil 272017
 

[4 – Préparation au GR10] Dernier entraînement moins de deux semaines avant le départ…

Cet article est un article invité rédigé par deux fidèles lecteurs du blog (c’est comme cela qu’ils se décrivent) : Marie, une amie, et son compagnon Sylvain. C’est donc Marie qui s’exprime à travers les « je ». C’est le quatrième article d’une série consacrée à leur préparation d’une section du GR10 (le premier article se trouve ici, le second ici et le troisième ici).

Dans un peu moins de deux semaines (le 20 juin) nous ferons nos premiers pas sur le GR10 : nous partirons de Lourdes, d’où nous rejoindrons le GR via le col de Saucède. D’ici là, il nous reste un peu de préparation, mais le principal est maintenant fait.

Dans ce dernier article consacré à notre préparation (cf. trois premiers articles : premier, second et troisième) nous souhaitons faire un rapide retour sur notre 4ème week-end de préparation (dans le Massif Central, autour du Puy Mary), présenter la liste de matériel que nous allons finalement emmener, et faire un bilan sur notre préparation.

Trois jours de randonnée et de bivouac dans le Massif Central

Lire la suite »

Juin 282017
 

Château d'Amboise- randonnée
Cet article est un article invité rédigé par deux fidèles lecteurs du blog (c’est comme cela qu’ils se décrivent) : Marie, une amie, et son compagnon Sylvain.
C’est donc Marie qui s’exprime à travers les « je ». C’est le troisième article d’une série consacrée à leur préparation d’une section du GR10 (le premier article se trouve ici et le second ici).

Profitant des trois jours du week-end de Pâques, nous sommes partis pour notre 3ème entraînement au GR 10 (pour rappel, nous partons 4 semaines cet été pour réaliser une portion du GR10, en autonomie maximale). Départ de Montrichard, en Indre-et-Loire (où nous avions achevé notre 1er entraînement), direction Tours via Chaumont-sur-Loire (et ses jardins) et Amboise.

… Le week-end a finalement été plus court que prévu : en raison de douleurs fortes aux deux genoux (tendinites ? rhumatismes ?), Sylvain ne pouvait plus marcher et nous avons dû rentrer dès dimanche matin. Nous en profitons pour remercier la vacancière limougeaude qui nous a très gentiment sortis de la galère emmenés prendre un train à Amboise !

Ce court entraînement a néanmoins été très utile puisque nous avons pu tester nos dernières acquisitions (tente, duvets, réchaud, popote). Nous avons également commis quelques erreurs de carto. Enfin, nous avons poursuivi notre apprentissage du régime de bivouac et pu tester notre matériel.

Lire la suite »

Mai 262017
 

Marion et Oscar

Cet article est un article invité rédigé par une lectrice du blog, Marion. J’ai accepté avec grand plaisir sa proposition d’article car je n’ai jamais randonné sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et ne peux donc pas partager ma propre expérience. En plus, l’expérience de Marion est un peu insolite car elle est partie seule avec son chien, en hiver et avec peu d’expérience. Place à Marion…

Lire la suite »

Mar 022017
 

2 - Préparation au GR10

Cet article est un article invité rédigé par deux fidèles lecteurs du blog (c’est comme cela qu’ils se décrivent) : Marie, une amie, et son compagnon Sylvain. C’est donc Marie qui s’exprime à travers les « je ». C’est le second article d’une série consacrée à leur préparation d’une section du GR10.

Rappel des épisodes précédents (voir le premier article de la série ici) : nous avons décidé il y a plusieurs mois de partir faire une partie du GR10 cet été, en autonomie. Depuis, nous essayons de faire régulièrement des week-ends de randonnées et bivouacs, pour tester et améliorer notre matériel.

Edit : merci à tous pour vos commentaires et conseils suite à notre 1er article, qu’on essaye de prendre en compte !

Après un premier week-end de préparation sur le GR41 en octobre dernier, nous avons profité d’un week-end mi-décembre pour continuer à tester notre matériel : nous sommes partis un jour et demi en nord-Touraine, dans la campagne de Mazières-de-Touraine.

Lire la suite »

Jan 192017
 

[1 - Préparation au GR10] On part ! Et premier entraînement

Cet article est un article invité rédigé par deux fidèles lecteurs du blog (c’est comme cela qu’ils se décrivent) : Marie, une amie, et son compagnon Sylvain. C’est donc Marie qui s’exprime à travers les « je ». C’est le premier article d’une série consacrée à leur préparation d’une section du GR10.

Ca sera un excellent complément pratique (questions, choix, compromis, peurs, etc.) des différents articles sur la préparation qui sont déjà présents sur le blog (quelques liens en fin d’article) – peu importe votre projet. Et c’est un très bon exemple de ce que j’appelle une “randonnée test” avant un gros projet.

Lire la suite »

Déc 272016
 

Traversée des Hauts-Plateaux du Vercors compte rendu

Ce petit compte rendu n’a pas vocation à vous expliquer comment j’ai bien mis un pied devant l’autre, mais plutôt à compléter mon article « Exemple de préparation d’une randonnée de plusieurs jours – Traversée des Hauts-Plateaux du Vercors » où j’ai détaillé toute la préparation de cette randonnée. Je vous conseille d’ailleurs de commencer par cet article pour rester dans l’ordre chronologique.

L’intérêt de l’article que vous avez sous les yeux est double :

  • Comparer le déroulement de la randonnée à la préparation.
  • Vous faire découvrir cette région et cette randonnée et compléter l’article sur la préparation.

Une randonnée peut se préparer avec plus ou moins de détails. Cela dépend de :

  • Chaque personne. La notion de risque et le goût pour l’imprévu et l’aventure sont vraiment personnels.
  • L’expérience. Plus on a d’expérience et plus on se connaît, plus on est capable de laisser de libertés. On peut se concentrer uniquement sur les points vitaux. C’est exactement la même chose que quand on charge son sac : quand on est novice, on a tendance à prendre trop, plus on se connaît et plus on a d’expérience, plus on s’approche du strict nécessaire.
  • La randonnée elle-même. Il est plus facile de ne pas trop préparer une randonnée par conditions clémentes et avec des ravitaillements en nourriture et eau faciles, qu’une randonnée seul dans un désert saharien ou polaire.

Pour cette traversée des Hauts-Plateaux du Vercors, je trouve que j’avais préparé la randonnée avec pas mal de détails – notamment car nous étions limités en temps et que l’eau est assez rare à cette époque sur les Plateaux. De plus, je savais que je voulais écrire un article sur le sujet, ce qui m’a poussé à bien tout détailler.

Au final, nous sommes partis le week-end du 15 août (13, 14 et 15), pas le mieux par rapport à notre choix d’éviter trop d’affluence mais ça collait bien par rapport à nos emplois du temps et la météo.

La météo annoncée était plus que clémente : quasiment aucune chance de pluie, grand beau, pas de vent et assez chaud par contre. Et c’est exactement ce que nous avons eu. 😉

Lire la suite »

Nov 252016
 

Exemple de préparation d’une randonnée de plusieurs jours – Traversée des Hauts-Plateaux du Vercors
Exemple de préparation d’une randonnée de plusieurs jours – Traversée des Hauts-Plateaux du Vercors-2

Vous savez sûrement à quel point une bonne préparation est primordiale pour la réussite d’une randonnée – j’en ai déjà parlé maintes et maintes fois. 😉

L’idée de cet article est de vous montrer comment préparer une randonnée de A à Z à travers un exemple concret – une randonnée que j’ai ensuite effectuée.

J’ai déjà écrit plusieurs articles sur la préparation de randonnées (celui-ci assez généraliste et celui-ci spécifique aux randonnées de plusieurs jours), mais je souhaitais compléter ceux-ci avec un exemple détaillé.

Si vous n’avez pas lu ces articles plus généraux, je vous conseille de les lire en complément de cet exemple.

Comme j’ai l’habitude de préparer des randonnées, j’ai acquis certains automatismes que les novices n’ont pas encore et j’ai donc fait l’effort de noter tout ce qui me passait par la tête au cours de la préparation.

J’ai voulu m’approcher au plus près de ce que vous pourriez vous demander au moment de la préparation d’une randonnée et avec des contraintes courantes : matériel disponible, travail, météo, vacances, affluence, condition physique, etc.

Bien évidemment, certaines contraintes sont propres à nous (« nous » car je suis parti avec ma compagne) et à nos envies, mais d’autres sont propres à la randonnée (ex : ravitaillement en eau, logistique de retour, etc.).

Note : même si l’exemple est une randonnée de plusieurs jours, cet article pourra tout de même vous apporter des éléments intéressants pour la préparation de randonnées à la journée.

Lire la suite »