Sep 082012
 

Sous-vêtements Cimalp StrategicPendant les derniers mois où j’ai beaucoup randonné, j’en ai profité pour tester pas mal de matériel de randonnée. Après deux tests récents (chaussures et veste), voici un test de sous-vêtements techniques.

Un petit rappel : les sous-vêtements techniques sont considérés comme une première couche dans le système des 3 couches (pour vous rafraîchir la mémoire, lisez l’article « Vêtements de randonnée : le système des 3 couches »).

Les sous-vêtements techniques sont généralement plus adaptés à des conditions froides que les tee-shirts, chemises et polos respirants (qui sont aussi une première couche). Ils sont surtout faits pour être portés sous d’autres vêtements (d’où leur nom) – bien qu’ils puissent être portés seuls par temps chaud.

Les sous-vêtements Cimalp Strategic que j’ai testés sont constitués d’un haut à manches longues et d’un bas de type collant.

Qui est Cimalp ?

Peu d’entre vous ont probablement entendu parler de Cimalp, car ce n’est pas une grosse marque internationale comme la plupart de celles que l’on rencontre dans les magasins. C’est une petite marque française qui existe depuis 1964 et qui possède quelques magasins en France (un magasin d’usine et quelques magasins distributeurs partenaires).

Si cela vous intéresse, vous trouverez plus d’informations sur le site internet de la marque : http://www.cimalp.fr/

J’avais entendu parler de Cimalp avant ce test, mais c’est la première fois que j’essaie un produit de la marque. Alors, satisfait ou pas ? Nous allons voir cela par la suite.

Caractéristiques des sous-vêtements Cimalp Strategic

Sous-vêtements Cimalp Strategic - haut + devantSous-vêtements Cimalp Strategic - haut + derrièreSous-vêtements Cimalp Strategic - bas + devantSous-vêtements Cimalp Strategic - bas + derrière

 

 

 

 

 

 

Avant de passer aux résultats du test, je vais vous présenter rapidement les caractéristiques techniques de ces sous-vêtements.

Pour commencer, ils sont très près du corps et élastiques – comme la plupart des sous-vêtements techniques (cela dépend évidemment de la taille que vous choisissez).

Ils sont assez fins et peu à moyennement isolants – comparés à des sous-vêtements techniques épais qui servent à la fois de 1ère couche et d’une partie de la 2ème couche. Leur densité est comprise entre 170 g/m² et 230 g/m² – ce qui vous donne un point de comparaison avec d’autres sous-vêtements en ce qui concerne le poids et l’isolation thermique.

Ils comportent des zones avec des maillages différents – afin d’optimiser l’évacuation de la transpiration et de mieux répartir la chaleur en fonction des différentes parties du corps.

Ils ont subi un traitement ionique pour limiter le développement des bactéries et donc des mauvaises odeurs.

Ils ne comportent (presque) pas de coutures afin d’améliorer le confort et éviter les frottements désagréables.

Leur entretien est facile : ils sont lavables à 30°C en machine.

Ils sont constitués de :

  • 62% de viscose de bambou – dont les caractéristiques sont actuellement discutées.
  • 28 % de fibres synthétiques (polyester) – ce qui leur permet d’évacuer la transpiration, de sécher rapidement et d’isoler un peu, même mouillés.
  • 6,4% de soie – ce qui les rend doux au contact de la peau et fournit une isolation thermique.
  • 3,6 % d’élasthanne – ce qui leur confère leur élasticité.

Résultats du test

Les caractéristiques, c’est bien beau – mais qu’est-ce qu’ils valent vraiment ces sous-vêtements Cimalp Strategic ?

La première chose qui m’a plu (même avant de les avoir enfilés) est leur douceur. Ils sont extrêmement agréables au toucher (grâce à la soie qu’ils contiennent). C’est d’autant plus agréable quand on les a sur soi, car ces sous-vêtements se portent très près du corps. Ils sont de plus très légers et sans coutures et se font donc facilement oublier.

Après l’essayage, le premier point négatif de ces sous-vêtements s’est alors fait sentir. Vous me direz, ce n’en ai pas vraiment un – car c’est une histoire de taille. Et ça ne serait pas arrivé si j’avais essayé les sous-vêtements ! Les tailles sont assez petites – même s’ils se portent très près du corps. Ce qui m’a gêné, est que les manches et le bas du haut ont tendance à remonter avec l’élasticité. Je n’ai par contre pas eu ce problème avec le collant.

Venons-en à ce qui est vraiment important : l’évacuation de la transpiration. Les sous-vêtements Cimalp Strategic jouent extrêmement bien leur rôle – que ce soit pendant l’effort ou au repos – par conditions froides (avec d’autres vêtements par-dessus) ou par conditions assez chaudes (portés seuls).

A cette excellente respirabilité s’ajoute un séchage rapide. Cette combinaison permet d’être toujours bien au sec, si l’on régule correctement la température de son corps et que l’on utilise le système des 3 couches.

Là où ces sous-vêtements m’ont également surpris, c’est qu’ils régulent bien la température du corps. Ils « rafraîchissent » quand on a chaud et « réchauffent » quand on a froid. Cela m’a surpris, car c’est plutôt une qualité des sous-vêtements en laine mérinos. C’est donc un véritable avantage pour alterner entre périodes d‘effort et repos.

Par conditions assez chaudes, ils sont cependant moins agréables qu’un tee-shirt ou un bas respirant, qui sont plus amples et laissent circuler l’air plus facilement.

Après tant de qualités, voyons les quelques points négatifs, ou plutôt, les quelques points qui pourraient être un peu mieux. Au fait, je vous ai déjà dit à quel point ces sous-vêtements sont confortables ?

Ces sous-vêtements sont assez fragilesils s’effilent assez facilement (un peu comme des collants). Mais cela n’est pas tellement un problème, car ils sont surtout faits pour être portés sous d’autres vêtements. Il faut juste faire attention de ne pas les accrocher en se changeant ou quand on les utilise seuls.

Le second point qui pourrait être amélioré est le traitement antibactérien. Contrairement à d’autres vêtements ayant subi un traitement antibactérien, j’ai trouvé que les odeurs désagréables se développaient assez rapidement avec ces sous-vêtements. Ce n’est pas tellement gênant pour des randonnées à la journée – personne ne s’attend à ce que vous sentiez la rose après une rando ;-). Mais ça peut l’être pour des grandes randonnées où l’on risque de les porter plusieurs jours de suite sans lavage entre. Certains diront que cela fait partie des joies de la grande randonnée – je suis d’accord, mais jusqu’à une certaine limite !

En résumé

En résumé, les sous-vêtements Cimalp Strategic sont d’une excellente qualité et très performants. Je les utilise régulièrement, principalement pour randonner par conditions assez froides et pour dormir dans mon sac de couchage lors de nuits froides.

Bien que je les ai essayés principalement pour randonner (et un peu pour grimper), ces sous-vêtements sont tout à fait adaptés à d’autres activités de plein air – à partir du moment où vous les utilisez en tant que première couche.

Voici un tableau récapitulatif des points forts et des points faibles de ces sous-vêtements.

Points forts
Points faibles
  • Evacuation de la transpiration
  • Séchage rapide
  • Confort
  • Légèreté
  • Régulation de la température
  • Fragilité
  • Odeur
  • Taille petite

Vous pouvez retrouver ces produits sur le site Cimalp :

Si vous avez des questions sur ces sous-vêtements ou si vous les avez essayés et que vous voulez donner votre avis, les commentaires sont là pour ça. Exceptionnellement, je vous autorise aussi à vous moquer des photos. Clignement d'œil

Cet article vous a plu ?
Si c'est le cas, rejoignez plus de 80000 personnes qui reçoivent la newsletter et recevez gratuitement le guide "Comment bien choisir ses chaussures de randonnée" et la liste du matériel à emporter en randonnée. Entrez simplement votre prénom et votre adresse email ci-dessous :

  10 commentaires à “[Test] Sous-vêtements techniques Cimalp Strategic”

Commentaires (7) Pingbacks (3)
  1. Merci pour le test.

  2. Bonjour,

    Bravo et merci pour la qualite de cet article.
    Vous soulevez le probleme d’odeurs desagreables et vous mettez en avant le traitement antibacterien et ce a juste titre.
    Auriez-vous l’amabilite de nous communiquer d’autres marques de sous-vetements techniques qui ne possedent pas ce type d’inconvenient et qui de ce fait peuvent etre portes plusieurs jours a suivre.
    Continuez ainsi longtemps a nous regaler avec la diversite et la qualite de vos articles.
    Longue vie a vous…………………………………

    • Bonjour Andre,

      Je ne vais pas vous faire une liste, elle serait beaucoup trop longue ! Beaucoup de sous-vêtements techniques en fibres synthétiques ont maintenant subi des traitements antibactériens.

      Et il semble que les résultats dépendent aussi beaucoup de l’utilisateur et des conditions d’utilisation.

      Bon à savoir par contre : la laine mérinos est naturellement antibactérienne.

      A bientôt,
      François

  3. Salut,

    Merci pour ton article (et ton site de manière générale)

    J’ai deux question relatif aux sous-vêtements Climalp.

    Est-ce que tu les conseillerai plus que des sous-vêtements en laine de mérinos?
    et est-ce qu’ils sont made in France?

    Merci !

    • Salut,

      Par rapport aux sous-vêtements en laine mérinos, tout dépend de l’utilisation. Quelle utilisation veux-tu en faire ?

      Pour le made in France, je ne sais pas, j’aurais tendance à dire que non.

      A bientôt,
      François

  4. Bonjour,

    J’aurai aimé dans cet article connaitre d’autres marques présentant des produits similaires. Cela m’aurait permis de faire un choix, et par la même m’ôter la désagréable impression d’avoir affaire a un article de publicité. Merci =)

    • Bonjour Fred,

      Quand je fais un test sur le blog, c’est pour présenter un produit que j’ai testé uniquement. Si j’avais fait un comparatif ou un article sur les sous-vêtements techniques, je n’aurais pas citer qu’une seule marque. Pour info, ce n’est pas de la pub, je ne touche rien pour écrire cet article.

      Sinon, il y a beaucoup de marques qui proposent des sous-vêtements techniques longs. Un autre test devrait d’ailleurs bientôt voir le jour (de la marque arc’teryx).

      A bientôt,
      François

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)