Déc 012013
 

Une randonnée avec son chien, c'est possibleOn m’a souvent demandé d’écrire un article sur le sujet. Et pourtant, il n’arrive que maintenant ! J’aurais pu rassembler des informations et en faire un article, mais ce qui me gênait était de ne pas pouvoir vous faire profiter de mon expérience dans ce domaine étant donné que je n’en ai pas. Ce sujet d’article s’était donc perdu au milieu d’une liste énorme d’idées.

Quand un jour, Philippe, qui est un lecteur régulier de Randonner Malin et également un membre de la formation « Ne Perdez Plus le Nord » m’a demandé s’il pouvait écrire un article sur le sujet. J’ai tout de suite accepté, car comme il a de l’expérience, il peut vous en faire profiter.

Je laisse maintenant la parole le clavier à Philippe.

Si vous êtes habitué à mon style d’écriture, vous verrez que celui de Philippe est quelque peu différent. 😉 Je tiens à préciser que j’ai quand même ajouté mon « grain de sel » à l’article (avec l’accord de Philippe bien évidemment).

« J’en suis à mon troisième chien, j’ai fait partie de plusieurs clubs d’éducation canine et j’ai fait de la rando avec mes chiens de la Normandie à la Bretagne. Au début, j’ai bien galéré, je portais tout, mon chien partait dans tous les sens, bref, je n’étais pas au point.

Puis à force de randonner et en croisant d’autres personnes qui randonnaient avec leurs chiens, j’ai appris sur le tas. J’ai découvert le matériel spécifique dans un club près de chez moi. Au départ, très sceptique, j’ai testé un premier sac à dos pour mon chien sur une rando de 2 jours avec juste un peu d’eau. Ça ne le dérangeait pas trop, alors je suis ensuite allé voir le véto avec mon chien et lui ai expliqué. Au début, il était surpris et peu enclin – mais il faut dire que le premier sac de mon chien « faisait pitié ». 

J’ai donc été au Vieux Campeur avec mon chien et je leur ai parlé des galères de mes randos précédentes, à porter tout le matos de mon chien. Ils n’ont pas ri et m’ont présenté tout une gamme de produits que l’on a essayée avec mon chien. Bref, j’ai été conquis.

Je suis retourné voir le véto avec le nouveau matos et en insistant, il a accepté de créer un programme d’entraînement au portage pour mon chien – à condition que je le tienne au courant de l’évolution (pour lui aussi c’était nouveau).

Après avoir bien galéré, je me suis lancé en Bretagne et on a fait une partie du GR 34 (de Lorient à Vannes). Et là, il n’y avait pas photo, 6 kg de moins dans le sac ça change tout ! Pour les prochaines vacances, c’est le chemin de Stephenson que je prévois avec mon chien. »

Randonner avec son chienRando + chien + croquettes + sac à dos, en voilà une équation bien difficile !

Pour tous les fans de randonnée, qui ont la joie d’avoir un compagnon de race canine, cet article est pour vous ! Vous partez en vacances, vous choisissez une randonnée… Bonne nouvelle pour toutou, il peut partir avec vous – qu’il soit capable de tenir dans le sac à dos où de se tenir à côté de vous (avec son mini tonneau de rhum).

Les difficultés de la randonnée canine

Certaines précautions sont quand même de mise. Lesquelles me direz-vous ?

  • Le type de randonnée et l’itinéraire : La rando choisie doit exclure l’alpinisme, les ponts de singe et tout autre échelle. Toutou ne pourra pas grimper s’il ne tient pas lui-même dans un sac à dos ou si vous n’êtes pas équipé d’un harnais pour le porter.Oui, le harnais existe (de type commando cynophile militaire parachuté) mais il « coûte bonbon ». Evitez aussi les zones avec des chiens de protection des troupeaux (comme les patous), qui ne sont pas toujours très amicaux avec les autres chiens (et parfois les randonneurs).
  • Les précautions médicales : Le croyez-vous, si je vous dis que toutou aussi a besoin d’un entraînement pour éviter les problèmes de santé en randonnée ? Et oui, le pépère au coin du feu qui ne sort que pour ses besoins risquerait de ne pas supporter la rando – et pourrait avoir des problèmes cardiaques (entre autres).
  • Le matériel : Où je range ses 20 kilos de croquettes, son eau et sa gamelle ?
  • Les risques liés aux zones traversées : Un toutou aventureux pourrait finir dans une ravine, faire une mauvaise rencontre avec une vipère au détour d’un chemin ou avec un camion sur une route par exemple.
  • Les endroits interdits aux chiens : Les chiens sont interdits (même en laisse) dans les parcs nationaux, certains parcs régionaux et certaines réserves naturelles – pour ne pas perturber la faune. Certains refuges et gîtes d’étape refusent également les animaux.

Préparer une randonnée avec son chien

Et si on commençait par le début :

Aller chez son vétérinaire

Aller chez son vétérinaire préféré pour faire un check-up à toutou et voir avec lui comment faire pour que notre chien pantouflard (ou chien tout court) puisse dans un premier temps s’entraîner à l’effort physique puis au portage. On discutera du chemin que l’on veut emprunter avec le vétérinaire, on imaginera le pire pour toutou et à partir du pire, on créera une trousse de premiers soins vétérinaires.

Pour les sacs à dos et le portage pour son chien, le vétérinaire m’a expliqué que la règle des 10 % pour un poids de charge de confort était de mise et qu’il ne faut jamais dépasser les 20 % au risque de faire souffrir son chien. (Note de François : comme pour vous, moins il en aura sur le dos, mieux il se portera ;-))

Ainsi, mon chien de 36 kg pourrait théoriquement porter 3,5 kg sans souci et au maximum 7,5 kg. Mais, pas question de l’équiper et de le charger au maximum directement ! Le pauvre…

Donc, avec mon véto, vu que mon chien est sportif, on a déterminé que l’on pourrait commencer par de petites balades de 20 minutes avec 1 kg, puis progresser en temps, en poids et en distance pour l’habituer. Maintenant, il porte son sac sans faire la différence. J’insiste bien sur le fait que le véto est un partenaire incontournable pour adapter l’entraînement.

Certains chiens sont plus aptes à faire de la randonnée que d’autres. Certains seront à l’aise sur de longues distances, d’autres sur de courtes distances uniquement, certains en montagne, d’autres plutôt en plaine. Cela dépend de la race de votre chien, mais aussi de son gabarit, son âge, son caractère, etc. Discutez-en avec votre vétérinaire !

L’itinéraire et les ravitaillements

  • Choisir une rando qui exclut les passages techniques ou non réalisables avec un chien, si on n’a pas la possibilité de contourner ces zones sans danger.
  • Se renseigner et établir une fiche avec les adresses des vétérinaires sur le trajet pour les coups durs, des magasins où l’on peut racheter des croquettes (qui a dit tonneau de rhum ?), et des gîtes et refuges où les animaux sont admis…

S’équiper

Randonnée chienLe matériel pour toutou, et oui ça existe ! Du sac à dos pour qu’il puisse porter ses croquettes, son eau et même des gamelles faites en toile étanche, jusqu’aux chaussures pour chien pour éviter qu’il finisse avec les pattes en version steak tartare dans les terrains accidentés.

On ne rigole pas, c’est arrivé au mien… Pour l’anecdote, 7,5 km pour rejoindre ma voiture en portant un chien de 36 kg est un pur cauchemar que je ne souhaite à personne. Bien sûr, tout ça un dimanche, donc SOS vétérinaire pour lui recoudre les pattes…  et une ardoise ultra salée.

Voici quelques exemples de matériel de randonnée pour chien. Il existe différents modèles et marques :

Les sacs à dos

Sac de randonnée chien     Sac de randonnée chien     sac de bât

Dans son sac à dos, mon chien type Berger Allemand porte 3 kg de croquettes (emballées dans 2 sacs plastiques pour les protéger des éléments), 2 litres d’eau dans une poche à eau, 2 gamelles pliables et sa muselière (pour pouvoir prendre un train ou un bus). Bien que tous les modèles soient des sacs-harnais avec une bande réfléchissante, pour la sécurité je lui mets un collier en plus – où j’ajoute une plaque avec son nom et mon numéro de portable et où je précise qu’il est porteur d’un puce d’identification.

      Sac de bât                     Sac à dos chien

Mais, pour en arriver là, j’ai dû commencer par mesurer le poitrail de mon chien pour choisir la taille et ensuite investir dans quelque chose qui dure. Puis, je suis allé avec mon chien chez le vétérinaire pour lui parler de mon projet et c’est là qu’il m’a expliqué la règle des 10% pour un poids de charge de confort et les 20% à ne pas dépasser dont je vous ai parlé pus haut.

Les gamelles

Gamelle de randonnée     Gamelle de randonnée pour chien

Les chaussures

Chaussures de randonnée pour chien     Chaussons de randonnée pour chien

Ah oui, pour éviter de le perdre

Pour ne pas perdre son chien en randonnée

Et pour la tente de rando, Médor veut bien une petite place dedans (Tente randonnée chiensurtout quand il pleut), donc n’oubliez pas de le compter et de lui faire couper les griffes pour qu’il ne troue pas le tapis de sol de la tente.

N’oubliez pas de prendre une bonne laisse, un bon collier (ou harnais), une muselière ainsi que le passeport pour animal de compagnie, obligatoire dans toute l’Europe. Les vaccins doivent être à jour (vaccin antirabique obligatoire en dehors de la France et vivement recommandé en France) et le pour rappel le chien doit avoir une puce d’identification (ou un tatouage).

Pour information, voici quelques sites où vous pouvez trouver du matériel de randonnée pour votre chien :

Vous êtes maintenant prêt pour une rando en toute complicité avec Médor. 😉

Pendant la randonnée

Bien que la préparation soit primordiale pour que la randonnée se déroule bien, il est également nécessaire de prendre des précautions pendant la randonnée. Bien évidemment, toutes les précautions « normales » quand on a un chien sont de mise (faire attention aux abords d’autres personnes et d’autres animaux, faire attention qu’il ne s’éloigne pas trop, etc.). Mais si vous avez un chien, j’imagine que vous êtes déjà au courant. 😉 N’oubliez pas que vous êtes responsable de votre chien et de ce qu’il fait !

On notera par contre, qu’il ne faut pas oublier de surveiller les pattes de votre chien. A chaque pause, il faut vérifier les coussinets de toutou. Cailloux, échardes et épines peuvent causer des blessures lui empêchant de mettre une patte à terre. (Note de François : vous le faites bien pour vous, pour éviter les ampoules, alors faites-le pour votre compagnon ;-))

Sachez également qu’il existe des clubs de cani-rando qui sont sûrement un bon moyen de commencer à randonner avec votre chien, rencontrer des passionnés et échanger des conseils.

Avez-vous déjà randonné avec votre chien ? Partagez votre expérience dans les commentaires ! 😉

Cet article vous a plu ?
Si c'est le cas, rejoignez plus de 80000 personnes qui reçoivent la newsletter et recevez gratuitement le guide "Comment bien choisir ses chaussures de randonnée" et la liste du matériel à emporter en randonnée. Entrez simplement votre prénom et votre adresse email ci-dessous :

  110 commentaires à “Une randonnée avec son chien, c’est possible !”

Commentaires (110)
  1. Bonjour
    Bien content de vous lire. J’entends au cours de randonnée avec mon Club , des personnes qui sont animateurs FFRP me dire qu’il était interdit de partir en rando avec son chien…
    Interdit par qui ? pourquoi ? je n’ai jamais eu de réponse…

    Merci

    • C’est interdit car c’est le règlement du club d’autres les acceptent simplement sans qu’il y ait problème.
      Cordialement

    • Bsr, parce que ton mignon toutou est adorable mais un prédateur pour le gibier de la fôrret et qu’il dérange, de plus souvent médor partage les repas dans les auberges et emmerde tout le monde

      • Morritz !

        C’est avec des commentaires de ce genre que l’on génére l’incompréhension et la haine de de l’autre (valable dans tous les domaines d’ailleurs) ;J’ajouterais que votre commentaire n’a rien d’humain , mais que contraire qu’il s’agit d’un commentaire digne d’une limace……..

        • Morritz aime se balader dans la nature, mais surtout que la nature vienne pas l’emmerder. La première nuisance dans la forêt, c’est vous.

        • vous savez un chien peux être très utile en rando ou en foret il peux vous sauvez la vie .Les animaux peuvent vous surprendre âpres si vous aimez pas les animaux rein ne vous empêche de passer a cotée.Mais le jour ou un animal peux vous sauvez la vie vous aurez l aire bien con .

        • Bien répondu ,je me balade tout les week-ends avec mes 2 compagnons que j’ai éduqué jamais eu 1 seul problème . Faut il encore vouloir le faire et aimer vraiment la nature.

      • Si les animaux te dérange , les hommes doivent bien te faire chier aussi .

        • Bonjour
          J’ai un labrador et je randonne en montagne dans les Pyrénées avec lui, il est éduqué, quand il voit quelqu’un il se rapproche de moi et ne bouge pas; quand nous allons en refuge ou autres , je lui cherche une place ou il ne gêne personne et là il ne bouge pas, il en profite pour dormir; vous avez des enfants, vous les éduquez, pour les chiens c’est pareil, cela ne m’empêche pas de le laisser vivre sa vie de chien
          Une « lechouille » de mon chien Brousse pour celui qui la veut

      • Bravo pour ce commentaire intelligent. Vous fumez ? Vous buvez ? vous racontez des blagues lourdes ? Vous enguirlandez vos enfants et votre femme ? Non ? Alors c’est bien, vous, vous n’embetez personne

      • Ça doit être un bonheur de randonner avec vous… Pour ma part, j’ai un chien qui n’emmerde pas les gens. En revanche, ça m’emmerde de croiser des gens qui ont toujours un prétexte pour faire la gueule.

      • Morritz vous les mettez ou les humains qui foutent le bordel ou qui nuisent a l’environnement ???
        ca on en parle pas ,mais un chien il emmerde tous le monde surtout quand il fait ses besoins non ??? mais un humain a encore moins de respect quand on voit les merdes qu’il laisse sérieux des commentaires comme ca je m en passe ….
        SVP n’allez surtout pas dans la nature et surtout ne dites plus rien

    • La FFRP n’interdit pas les chiens pour les randonnées, ce sont les clubs qui acceptent ou pas les chiens.Je suis adhérent de 2 clubs de rando, l’un accepte l’autre pas.

  2. Bonjour,
    Il est toujours intéressant d’avoir un retour d »expérience. Dans le cadre de la randonnée pédestre notre ami à quatre pattes doit être très obéissant sur le terrain d’autrui, il y a déjà eu des problèmes lors de rencontres avec les troupeaux de vaches, moutons …etc et d’autres chiens. Un club de la FFRP peut mentionner dans son règlement intérieur l’interdiction de chiens en randonnée. Je suis moi même Formateur d’animateur de randonnée pédestre à la FFRP.

    • Merci pour la réponse
      Effectivement, je comprend. Personnellement si j’emmène un « groupe » je ne prendrais pas le risque d’accepter un chien qui peut « déséquilibrer » un marcheur suivant le type de parcours.
      Bonne soirée

  3. Très bon article, bien complet. Mon chien aussi a son sac à dos et s’est habitué très vite à le porter.
    Je me permets de reproduire un message que j’ai posté sur Instinct de survie:

    J’ai lu dernièrement que plusieurs d’entre nous aiment randonner avec leur chien. Malgré la règle pas toujours écrite de garder son chien en laisse sur les sentiers, il m’arrive fréquemment de rencontrer des chiens libres. Leur maître dira invariablement que c’est un bon chien, qu’il est habitué comme ça, qu’il est doux. Jusqu’à ce que mon chien agisse en protecteur et lui saute dessus.

    Voici cinq bonnes raisons de garder son chien en laisse en randonnée :

    1- Pour le chien : le laisser libre en forêt, c’est l’exposer à toutes les tentations, et tous les risques (mouffette, porc-épic, etc.)
    2- Pour le maître : le chien prendra de l’avance ou du retard, et il faudra le chercher, le siffler, l’attendre. Et s’il fait une bêtise, c’est le maître qui est responsable.
    Un chien libre marchera habituellement à quelque distance en avant du maître. Qu’un gros animal (ours, loup, coyote) le flaire, pour s’en éloigner, il y a de grands risques qu’il se rapproche du maître.
    3- Pour les autres marcheurs : ce n’est pas tout le monde qui aime les chiens, qui ne le craint pas, un chien qui surgit de nulle part, ça peut surprendre et faire peur.
    4- Pour les autres chiens : le chien qui en croise un autre peut avoir une réaction très protectrice vis-à-vis de son maître et s’en prendre à l’autre chien. Si cet autre chien n’est pas en laisse, le maître qui marche plusieurs mètres derrière ne sera d’aucune aide pour les séparer.
    5- Une autre raison, méconnue : un chien qui attrape un animal sauvage est considéré comme ayant chassé pour son maître. Si c’est sans permis ou hors saison, le geste est passible d’amende. Et même si on ne se fait pas prendre, la proie est sacrifiée pour rien, la plupart du temps.

    • Merci pour ton commentaire très intéressant.

    • Bonjour,
      Un Harnais type canicross (« sport » quoiqu’il en soit), une longe élastique, me semble plus approprié, on peut compléter pour l’humain avec une ceinture de cani randonnée.
      Cet équipement est moins contraignant et plus confortable pour le chien.

    • bonjour Teacher
      je suis éducateur canin et j’ ai un berger des pyrénées de 5 ans depuis son plus jeune age je l’ai éduqué avec constance jusqu’à 2 ans 1/2 et je peut vous dire que mon chien 99 pourcent est toujours sans laisse il est vrai que dans l’ éducation il faut contant le chien éssayras de grapiller un ordre et il faut le remettre dans le droit chemin
      Ensuite il est vrai que je suis responsable de mon chien je travaille beaucoup avec lui il est bien dans ces pattes
      juste une petite chose qu’ il faut savoir c’ est que 1 chien en laisse est plus agréssif q’ un détacher ce qui veut dire c’est quand il y a bagarre il faut lacher la laisse
      pour finir il faut pas oublier q’ un chien est un animal il descent du loup et avant de prendre un chien il faut bien se renseigner sur la race que l’on désire tous dépend de ce que l’ on veut faire avec son chien et allez dans des école du chiot pour sociabiliser son chien
      voici ce que je peut dire en gros
      amicalement
      jacques

      • bonjour j’ai moi même un petit montagne des Pyrénées de 7 mois et j’aimerais faire de la cani marche avec elle ,actuellement je la mène a l’éducation ,elle obéit parfaitement bien au club mais a la maison elle commence a agrandir sont territoire et ne revient que lorsqu’elle le décide comme un bon Patou qui se respecte , donc en faisant de la marche avec elle cela lui fera du bien elle pourra se dépenser avec moi et je pense qu’elle ne peut que s’améliorer , mais dans son cas la laisse est nécessaire ,elle n’est pas du tout agressive en laisse .je pense qu’un chien devient agressif quand il se fait lui même agresser par un autre toutou ,enfin en ce qui le concerne je sais qu’elle se défendra mais n’agressera pas .

  4. bonjour, randonner avec son chien, nous l’avons fait pendant des années et Monsieur ne portait rien.
    Avec le recul, nous aurions dù l’habituer, avec 65 kg affichés sur la balance,il nous aurait soulager les lombaires. Maintenant nous continuons à randonner mais le chien a maigri, 4 kg et à raison de 10% de son poids, il portera sa ration de croquettes ! et maintenant c’est nous qui la portons, heureusement le matériel existe, ce qui n’était pas le cas il y a 30 ans.
    merci pour vos conseils, les jeunes qui découvrent ce sport en sont très friands et sont mieux renseignés que dans certains magasins

  5. Bonjour,
    je randonne très régulièrement avec ma chienne Berger des Pyrénées de 9ans.
    Je suis équipée d’une ceinture avec laisse amortisseur et ma chienne d’un harnais
    ce qui me laisse les mains libres.
    Pour les endroits où il y a peu d’eau, elle a un sac à dos Ezy dog summit, elle porte donc son eau !
    Ma chienne est parfaitement éduquée, a un excellent rappel, je la mets en laisse quand je croise d’autres randonneurs afin de ne pas les importuner.
    En descente, elle comprend le terme « devant » afin de ne pas faire des aller-retour intempestifs et risquer de faire chuter autrui, ainsi que le terme « derrière » quand je ne veux pas qu’elle me dépasse.
    A la pause, je l’attache à un arbre afin de l’obliger à se reposer.
    L’hiver avant de partir, j’enduis ses coussinets de « paw wax » une cire qui les protège.
    Bref c’est que du bonheur !

  6. Je viens de découvrir votre article très complet. Randonner avec son maître pour un chien est un vrai plaisir. Tous les chiens peuvent faire de longues balades ou des randonnées de quelques heures… c’est dommage que bien souvent les maîtres de chiens ne soient pas sportifs car le chien a besoin de se dépenser. Je randonne souvent (petites randonnées) dans ma région, et finalement, je n’ai jamais croisé de randonneurs avec des chiens… En tout cas mes 3 chiens aiment randonner, et les plus fatigués ce n’est jamais eux :). Je n’ai pas de système pour leur faire porter quoi que ce soit mais je trouve ça génial. Après, ça dépend des chiens, les miens sont des chiens de chasse qui passent beaucoup de temps dans les fourrés… pas facile avec un sac sur le dos. Je crois que ce type d’accessoires ne s’adressent pas à tous les chiens.

    • bonjour je reponds a votre commentaires car j’ai aussi 3 chiens et je voulais savoir si lors d’une randonnée cela n’etait pas genant sachant que chaque chien n’a pas le meme caractere ni besoin mes deux plus vieux on deja randonnées mais je me dis qu’avec trois chiens ca pourrait ce compliquer
      pourriez vous me donner votre avis

  7. Bonjour,

    Je randonne régulièrement avec mon berger des Shetland (6,5kg) et dans son cas, je ne vois pas comment lui faire porter quoi que ce soit étant donné son poids plume.

    Nous avons déjà marché sur le chemin de Stevenson (GR70) en entier et 15 jours sur le GR65 du Puy à Cahors en camping.

    J’ai pour lui une gamelle étanche souple achetée chez Décathlon qui sert pour l’alimentation et l’eau.

    J’achetais des petites boites individuelles en cours de route et il prenait dans ma ration d’eau quand il ne buvait pas dans une rivière.

    Il tient très bien sur la longueur, même s’il a souffert cet été de la chaleur sur le GR65. J’avais acheté un produit à base d’acide picrique (pas certain que ce soit le bon nom, mais le nom commercial était rando-pattes).

    Il est très bien éduqué et reste tout le temps autour de moi, même si par mesure de prévention je l’attache lorsqu’on crois un troupeau de mouton: il n’a jamais échappé à mon contrôle, mais on ne sait jamais!

    Le seul problème que j’ai eu s’est produit vers Aubrac où ils ont fermé le GR65 à tous les animaux sur une portion à cause d’un incident qui s’était produit quelques jours auparavant avec une vache et son veau qui avait chargé un chien et son maître.

    PS: comme il est petit, il fait aussi bouillote dans le sac de couchage avec moi.

  8. Encore un excellent article, bien documenté et qui va à l’essentiel. Franchement bravo !
    Le fait de souligner de tenir son chien en laisse, en toute circonstances et d’expliquer pourquoi me parait très pertinent, je rajouterai que pour les autres randonneurs il est aussi fort désagréable (même si on apprécie les chiens) d’avoir un gros mastard qui déboule en face de soi et vienne vous renifler ostensiblement les mollets.
    Dans mon cas perso’, randonnant à cheval, je suis toujours effrayée lorsque je vois des chiens venir derrière mes chevaux, bien qu’ils soient sympas un coups de pieds est vite parti avec les conséquences qu’on peut imaginer… D’autre part tous les chevaux ne sont pas accoutumés aux chiens comme les miens et certains peuvent être terrorisés par l’arrivée de ce prédateur et avoir des réactions de peur dangereuse pour le chien ainsi que pour le cavalier.
    En tout cas un superbe article qui donne envie de partir sur les chemins avec son copain poilu !

    • Bonsoir
      Je randonne a cheval et avec ma chienne (croise labrador de 20kg). Pour l’instant avec ma chienne je n’ai pas fait plus de 1 journée a chaque fois a raison de 30Km (bien sur j’y suis alle progressivement) car elle était encore trop jeune pour partir plusieurs jours. Maintenant qu’elle est adulte j’envisage de partir plusieurs jours d’affiler avec les 2 et je chercher justement le matériel nécessaire pour ma chienne et surtout ou l’acheter merci pour les infos. Sinon pour moi c’est hors de question d’attacher ma chienne c’est juste trop dangereux que ce soit pour ma chienne le cheval ou moi ( (le cheval pourrai de prendre les pieds dans la longe lui marché dessus la bousculer…), du coup elle est en permanence en liberté que ça plaise ou non au gens d’ailleurs. Par contre je suis consciente que certain gens ont peur des chiens donc par respect je la rappelle systématiquement. Du coup pour palier a tout risque ma chienne a été test par un éducateur canin, et suivit par un veto comportementaliste. Je vais en cours d’éducation et d’agility de manière a ce qu’elle ai une éducation irréprochable. Elle marche au pied de mon cheval a mon ordre s’assoit attend et si je lui refuse l’accès a quelque chose (chien vache mouton…) elle le respect. Quoi qu’il en soit ma chienne randonne sans laisse et restera sans laisse tout est une question d’education et de vigilance je fait toujours attention a ou elle est, et pour la localiser plus facilement (pour les gens mon cheval ou moi) elle a une cloche au collier comme ça on l’entend en permanance.

  9. Trés bon article sur la randonnée avec son chien qui est un plaisir inestimable, ceux qui l’ont fait me comprendront.
    Par expérience , j’habite dans la vallée de Chamonix et les randonnées en été comme en hiver je ne les compte plus, mais j’ai arrété d’en faire avec ma chienne Labrador quand elle a eu 9 ans. Pensez y 9 ans correspond à 80 ans chez nous si je me trompe pardonnez moi. En plus en montagne je reconnais que c’est plus difficile qu’ailleurs mais elle me manque quand je pars seul surtout en hiver , elle adore la neige. Quand au portage c’est moi qui porte tout question d’habitude et d’entrainement.
    Bonnes randonnées canines . a+ Alain

  10. Bonjour à tous,
    Pour compléter, je souhaiterais ajouter mon expérience sur le chemin de compostelle en Espagne, avec Rouki, un charmant petit Jack Russel.
    Méfiez-vous de la chaleur! En plein mois d’août et sur des portions ou l’ombre se fait rare, le chien souffre très vite de la chaleur. Les symptômes sont criants: il avance plus vite, puis des qu’il aperçoit e serait-ce qu’une touffe d’herbes, il se love dans son ombre et nous attend, la langue pendante. Il a fallu le porter à plusieurs reprises, alors que lui- même ne portait aucun bât.
    Mefiez-vous des accueils, ils sont rares en Espagne, et les chiens sont refuses presque de partout, d’où plusieurs nuits à la belle étoile. Même les hôtels refusent, à la différence de la France ou semble t’il, j’ai eu beaucoup moins de problèmes.

  11. Nous aussi, nous randonnons. Nous avons 1 croisé bichon de 8 ans, 1 berger des Pyrénées de 4 ans et 1 Terre Neuve de 2 ans. Le Terre Neuve porte l’eau, avec la gamelle pour toute la troupe, c’est vrai que ça soulage pas mal et lui ne s’en plaint pas !
    La plus part du temps, ils sont en liberté, mais nous les avons toujours à l’oeil et on un très bon rappel. Nous n’avons jamais rencontré de problème avec d’autres randonneurs. Au contraire, ça favorise le dialogue avec les personnes que nous rencontrons. C’est un vrai plaisir de randonner avec nos compagnons à 4 pattes.
    De plus, la marche c’est aussi bon pour nous que pour eux. Ça permet de maintenir tout le monde en forme.

  12. Un dernier conseil pour la route, penser à la mutuelle pour toutou (les frais de véto grimpe vite) et à une assurance pour le cas malheureux ou il mordrait ou causerai un préjudice. Ca peu paraitre cher et superflu mais ça vos mieux de perdre ses économie.

  13. bonjour à tous
    Difficile de randonner avec son chien dans les pyrénées -orientales. D’abord dans les forêts domaniales pendant une grande partie de l’année puisque celles ci sont réservées aux chasseurs. Ces derniers s’en réservent le droit !!!Sachez même que dans les vignes ou garrigues sont placés des panneaux indiquant chien en laisse (un comble). Dans les réserves naturelles n’en parlons même pas : vous êtes sans cesse observés par les gardes nationaux .A croire que la montagne leur appartient . En attendant si votre chien y est interdit , les bergers peuvent eux lâcher leurs chien en toute liberté. Il m’est arrivé de randonner avec mon chien ( très gentil avec beaucoup de rappel ) pour autant me faire rappeler à l’ordre alors que j’étais seul dans de grands espace ……de liberté .

  14. Très bien , nous avons pris connaissance de pas mal d’infos et surtout d’adresse pour et afin que notre chien participe encore plus à nos randos de durée importante ou de petite durée
    Merci

  15. Bonjour à tous, presque rien à redire sur le post mais juste deux trois idées à rajouter pour les grandes randonnées et notamment en montagne.
    Notre chienne randonne partout avec nous et a déjà deux Gr20 à son actif et une partie du Gr13 et les alpes sont prévus.
    Elle est agée de 6 ans et demi actuellement.

    Ne pas couper les griffes de votre compagnon si vous ne voulez pas qu’elles soient rapidement à vif en terrain abrasif. Renforcer les coussinets (et/ou griffes) avant et pendant la randonnée avec des produits adapté (randopat goudron de norvège pour chevaux (chaussure si trop abrasif).Une clochette type chasse est conseillé en montagne cela évitera le poids du gps dans votre sac.

    Pas de collier ou alors bien serré pour éviter les pendaisons accidentelles de plus un harnais(type chasse suffit)+longe peut vous permettre d’assurer votre chien dans les endroits accidentogènes. Si votre chien glisse il ne finira donc pas pendu dans le vide par le cou et pourra être remonter en sécurité. En cas de blessure en coupant la longe vous pourrez fabriquez un brancard de fortune avec un bout de tissu et deux branches de bois.(un peu comme dans le film trinita).

    Le sac de portage doit être limité à un terrain peu escarpé et un chien peu énergique car sinon il sera déchiré rapidement (duré 3 jours sur le gr20). Notre chienne est un croisé kangourou c’est comme ça. Déchargé jusqu’à 10% en cas de zone très escarpé ou des sauts sont nécessaire. Sécher les coussinets après une marche en milieu humide (ruisseau) sinon éclatement des coussinets assurés ( très limite pour la chaussure aussi).
    Dixit un vétérinaire :  » Le sac doit recouvrir le plus de surface sur le dos de votre chien et ne pas s’arreter sur une certaine vertèbre très fragile du chien (impossible de me rappeler laquelle) »
    Tout les chiens ne s’y font pas.
    Le sifflet (pas celui à ultrason) est aussi utile pour le rappel comme pour votre sécurité en montagne (à éviter si possible dans les zones à éboulis/pierrier).

    Ne laissez pas dormir votre chien attaché dehors car la plupart des gîtes les refusent et les moustiques du sud de la France transmettent la leishmaniose. Tente avec moustiquaire. Les tête à tête avec sanglier et renards ne sont pas rares loin de là.
    Evitez donc de marcher le soir.

    Et le plus important de tous la santé de votre chien. Vérifier ses selles quotidiennement. Donner à manger matin et soir espacer d’au moins 1h avant le départ et après l’arrivée. la prise en une fois est à proscrire.
    Vérifier les signes d’hydratation une fois toute les 1 à 2 heures de votre toutou. Tirer légérement sur la peau du cou de votre toutou puis lachez, celle ci doit revenir instantanément en position initiale. Ou plus visible retroussez la babine de votre toutou regardez la gencive celle ci doit être bien rose (grise = mauvais) appuyez légèrement dessus cela virera au blanc, relâchez et cela doit revenir presque instantanément au rose.

    Faîtes boire votre chien tout au long de la journée même avec des subterfuges comme des arômes ajouté à l’eau. Ne lui interdiser pas de se coucher dans l’eau ou l’herbe pour faire baisser sa température corporelle. Il est plein de boue tant pis ce sera nettoyage au refuge.

    Si votre chien commence à partir 20 m devant se couche vous laisse passer puis repasse devant, se couche et ainsi de suite : faîtes une pose.

    Pour les croquettes si vous ne voulez pas porter et lui non plus utilisez la poste restante, plus que pratique et qui existe toujours. Même sur le gr 20 !
    Trousse à pharmacie rien de plus que la vôtre si vous prenez de la bétadine (diluer avec de l’eau voir très diluer pour les muqueuse (demander conseil à un vétérinaire ) et un tiretic. Je prends un antidiarrhéique car je suis un peu parano.

    Ainsi vous pourrez laisser votre chien tracer sa voie et le rappeler pour le sécuriser à proximité des troupeaux et falaises. Sachez aussi que ce n’est pas un pont de singe ou passerelle qui empêchera votre compagnon de vous suivre la plupart du temps il trouvera un autre chemin tout seul.
    Faire un test au préalable.

    En espérant bientôt un article sur les différents matériels et produits autour de la randonnée du toutou car pour l’instant je n’ai rien trouvé de bien sur ce sujet sur le web.

    Ps : Attention nous avons fait le gr20 avec notre chien avec de la préparation surtout pour le cirque de la sollitude (passage avec chaînes et échelle). Cela ne doit pas vous inciter à le faire sans préparation (il y a de nombreux témoignages de chiens abandonnés sur ce parcours).

  16. Ayant fait du cani-cross pendant de nombreuses années, je peux ajouter que le randonneur tout comme le coureur peut porter une ceinture à laquelle la laisse est reliée ce qui lui laisse les mains libres par exemple pour les bâtons, photos etc …
    Je précise qu’en Belgique, nos amis les chiens doivent être obligatoirement tenus en laisse en milieu forestier !
    Je terminerai en précisant que pour le confort du chien, il est primordial de l’équiper d’un harnais plutôt que d’un collier !

    • Je randonne régulièrement avec mon chien, parfois aussi accompagné de mon frère et son chien. Nous partons toujours pour quelques jours (voire une semaine), en autonomie.

      Ma chienne porte ses croquettes, son eau si besoin ainsi que son matelas pour la nuit. Comme elle écoute bien mes consignes, qu’elle n’est pas d’un naturel agressif (mais plutôt gourmand) je n’ai jamais rencontré de difficultés particulières. Lorsque je croise d’autres randonneurs elle marche au pied, d’autres chiens, elle marche au pied ou en laisse (je me méfie des autres chiens). En pleine nature c’est quasi toujours en liberté car je veille à ce qu’elle ne sorte pas du sentier, et puis elle n’est jamais loin devant et elle m’écoute.
      La chose qui me parait la plus importante lorsqu’on randonne avec un chien, c’est l’eau. Je ne pars donc jamais sans carte topo (ou mieux depuis peu, un GPS de rando d’occase) afin de toujours pouvoir situer les points d’eau (villages, rivières, sources, lacs…). Ainsi ma chienne ne porte pas d’eau en journée mais juste avant le bivouac (ce qui est rare car je cherche toujours mon lieu de bivouac près d’un point d’eau, et je prépare mes randonnées dans ce sens).

      La seconde chose : la chaleur. L’été, c’est debout à 6h pour démarrer la marche tôt et éviter ainsi d’avoir la langue qui traîne au sol à 13h alors que c’est le moment de faire la sieste. Bon selon la région le relief,la chaleur peut mieux passer (genre le cagnard en pleine forêt sur le massif vosgien ça passe, mais si tu redescends dans les vignes c’est vite le calvaire pour le chien).

      Pour le reste pas de soucis, adeptes de la marche légère voire ultra légère, on ne s’encombre pas de superflu. Carnet de vaccination, randopatt’ et pince à tique c’est tout ce que contient le sac de ma chienne.

  17. Valentin,
    Pourrais tu me dire quel sac ton chien a mis en pièce? J ai une malinoise de huit mois très active que j enmene en rando et a vélo. J hésite entre les différents modèles qu on trouve sur internet. Je penche pour le ruffwear approach…

    • Salut,
      concernant le sac de bas, pour ma chienne j’ai fait l’acquisition l’année passée du Ruffwear Approach (modèle bleu). Nous avons fait la crête des Vosges (140 km) puis une virée dans le Massif central (80km) et le sac s’est très bien comporté. Il est costaud, même si pas vraiment imperméable (ce n’est pas très important si le contenu est dans des sachets). Pas de frottements constatés, bref, ma chienne l’adore et quand je le sors du placard, c’est la fête.
      Un dernier conseil : trouve une boutique dans laquelle emmener ton chien pour lui faire essayer, c’est le mieux.
      Ciao

  18. Pour Maud,
    Sac acheté en animalerie moyen de gamme mais possédant d’avantage de coutures que sur les hauts de gamme) 60euros.
    Pourtant ce sont les coûtures qui maintenaient les poches (une par poche sur la longueur) qui ont laché malgrès un renforcement préalable de notre part.
    Pour mon expérience je dirai qu’il faut donc particulièrement faire attention à l’attache des poches sur le harnais et sur la finition de celle-ci.

    Le sac que tu proposes est d’après les échos, une marque plutôt fiable notamment au niveau finition. Si tu habites près de lyon ou paris n’hésite pas à passer ou téléphoner au « vieux campeur », ils sont de bons conseils et sélectionnent leurs produits, tu auras peut être des infos sur la marque. Marque granite gear et ruff wear proposé.
    Voilou, bonnes rando pour 2014.

  19. Bonjour,

    Je viens d’adopter une chienne adorable, avec qui j’envisage de faire des randonnées. On va commencer doucement… J’ai lu avec attention cet article (comme beaucoup d’autres de ce site, une véritable mine, surtout quand on se pose des questions de débutants !) et j’ai des questions basiques qui risquent de faire rigoler tout le monde, mais le ridicule ne tuant pas…
    Premier point : les griffes. Si on fait dormir le chien dans la tente, on les taille ou pas ? Ou on équipe le toutou avec des chaussons ? S’il couche dans l’abside, on peut peut-être couper un tapis de sol en mousse à la bonne taille pour l’isoler du sol ?
    Deuxième point : les déjections. Je ramasse les crottes de mon chien. J’ai lu qu’on pouvait prévoir des sacs biodégradables. Je suppose qu’on fait comme pour les humains : on creuse un trou et on les laisse ?
    Sinon, ce sera ceinture de canicross + laisse avec absorbeur de choc. La demoiselle est une chienne de chasse qui a été livrée à elle-même pendant un an. Elle a beau être docile, l’instinct est le plus fort quand elle flaire un renard ou des chevreuils.
    Merci pour vos réponses !

    PS : le site a sauvé ma rando cet été, quand mes chaussures ont lâché… Je n’aurais jamais eu l’idée d’emporter du fil de fer si je ne l’avais pas lu ici !

  20. Bonjour,

    Pour les griffes dans la tente plusieurs solutions… Si il fait froid ou dans l’abside un tapis isolant pour humain avec une petite couche d’alu et à cellules fermées (résiste à l’humidité) ça marche bien si le chien ne bouge pas trop. En prendre un d’occaz qu’on redécoupe pour limiter le poids (cutter suffisant). Compter entre 5 et 10 euros. Poids 100/200gr.

    Si vous avez un peu de temps au refuge et que la réglementation le permet le plus simple si vous avez de quoi nettoyer un peu la tente est un tapis de fougère ou d’écorce fait sur place (ou dans abside) . Pas de poids dans le sac.

    Sinon chausson fait maison, on prend des chaussettes (si possible enfants) que l’on fends sur un côté en V puis on arrêtte les coutures et on y mets un scratch. Si le chien a des ergots, attention que le niveau le plus haut de la chaussette soit bien au dessus de l’ergot ou bien en dessous. Ne pas serrer le scratch trop fort. Compter 3 euros la pair et 1 H de temps pour faire ça bien. Poids 10/20 gr
    Ou alors des chaussures pour chien qui peuvent aussi servir en cas de blessure. prix entre 20 et 100 euros. Poids 150/200gr.

    Pour les excréments, un trou suffit dans 90% des cas. Les sacs servent pour les 10 % restant c’est à dire quand le chien fait sur le sentier, à proximité des refuges ou à proximité d’un point d’eau (source, rivière,lac, mare…) De tête je crois que c’est 50m mais qu’on vienne me corriger si je me trompe.

    Ensuite pour savoir si il faut enterrer le sac tout dépends de son mode de décomposition. Certains se décompose à l’air, la chaleur et la lumière.

    Peut être mettre une bonne pierre sur le sac dans un endroit à l’écart pour favoriser la décomposition et limiter la pollution visuelle. Mais cela reste à débattre car sur certains sites même un trognon de pomme jeté dans la nature est passible d’une amende. Donc le mieux serait de l’emmener jusqu’à une poubelle.

    Bonnes balades.

    • Je ne vois pas l’intérêt d’ajouter un sac si on enterre la crotte. Ca fait un déchet supplémentaire dans la nature qui en a déjà suffisamment comme ça.
      A moins que le chien ait la courante, on creuse un trou sur le bord du chemin et avec un bâton on pique la crotte pour la déposer dans le trou. Puis on rebouche.

  21. Merci, Valentin !

    Je vais essayer de trouver des sacs qui se décomposent. Je sais qu’il en existe en polyéthylène, mais si je pouvais éviter la chimie du pétrole, même biodégradable, je me sentirais mieux.
    Pour les chaussettes, je vais commencer par acheter 4 bottines de neige, du type de celles des mushers. Ce n’est pas (trop) cher, et de toute manière la neige va bien finir par tomber sur ma région. Si la chienne les supporte bien, je les emmènerai en rando d’été, ou alors je ferai un peu de « MUL-couture ».
    Bon, finalement, personne n’a rigolé. Ouf.

    Bonne journée.

  22. Partage d’expérience: L’an passé nous avons parcouru le Cévenol avec notre Border Collie de 7 ans. Excellent choix de chien pour la rando, intelligent, docile si bien éduqué, reste toujours en contact visuel avec le maître, très endurant et surtout on évite l’instinct chasseur. Il ne prend pas trop de place dans la tente. Notre border porte un sac de bâts de la marque « Ruffwear » avec ses croquettes. http://www.polytrans.fr/chiens/sport-plein-air/marche-randonnee/11817-sac-de-bat-sac-a-dos-pro-approach-pack-pour-chien.html. A ce propos certaines marques de croquettes sont plus nourrissantes que d’autres( ex; Hills Science plan)et les rations sont de ce fait moins importantes donc gain de poids. Les chaussons de marche achetés en cas de blessures aux pattes se sont finalement avérés très utiles dans les sous bois de châtaigniers…http://www.polytrans.fr/chiens/soins-du-corps-nursery-stress/soins-des-pattes/12168-bottine-de-sport-ruffwear-grip-trex-pour-chien.html . Il existe d’autres modèles moins coûteux, ce que nous avions choisis puisque ne devant servir qu’en cas de pépin, mais portés longtemps et après quelques passages à gué cela avait tendance à macérer et à devenir inconfortable. Donc, à refaire nous prendrions le modèle présenté dans le lien. Pour notre Border, la chaleur ne lui convient vraiment pas,au-delà de 27 degrés elle se traînait lamentablement, les maîtres se sont donc chargés du bâts et nous avons dû passer une étape dans les vallées d’ardèche en dessous de 500m d’altitude et prendre un taxi pour remonter au delà des 800m où elle a pu retrouver sa vigueur. Bon chemin à tous, Phil.

  23. Bonjour,

    Je voulais savoir à partir de quel age notre chien peut partir en rando avec nous?

    Merci

    • il n’y a pas d’âge, il suffit d’adapter la distance et la fréquence suivant l’âge du chien.
      Il est préférable de faire des petite distance avec un chiot, il est fragile. Au mieux, voir avec votre vétérinaire, il vous aiguillera en fonction de sa race et de son « état » 😉

    • Jusqu’a ce que le chien es atteind ça taille adulte c’est 5 min de ballade par mois d’age afin de pas les user prematurerment et reduire les risque d’arthrose: pour un chien de 3 mois ça sera donc 15 min a chaque sortir (par contre y’a le droit a plusieur sorti par jour) a 5 mois ça sera 25min et ainsi de suite. Apres pour savoir quand votre chien aura fini la croissance il faut demander au veto car tout depend de la taille et du gabarit. voila en gros

  24. Merci pour cet article complet sur la rando avec chien. Nous marchons régulièrement avec notre Golden Retriever. Avant de commencer, nous avons demandé conseil à notre véto, qui nous a assuré que c’est sans problème.Différentes recherches sur le Net nous ont confirmé que la race a aussi sont importance: préférez les museaux pointus aux museaux plats, qui ont plus de difficultés à s’oxygéner. Concernant l’entrainement, il a le même que nous: on ne part pas en rando plusieurs jours sans se préparer soi même, idem pour le toutou.
    Pour le matériel: un sac de bât adapté à sa taille, les liens dans l’article sont pertinents. Comme d’hab, préférer les sites spécialisés, style Vieux Campeur ou Aventure Nordique, aux boites à toutous: la qualité de matériel n’est pas la même ( tant pis pour les tarifs…). Comme c’est une race qui adore l’eau ( la moindre flaque, même en hiver, il s’y vautre), tout le contenu est dans des sacs, poubelle ou congélation.
    Enfin, comme il a l’instinct chasseur (malgré nous) et adore foncer dans les taillis, il est habitué à marcher en laisse, ce qui rassure aussi les gens que nous pouvons croiser.
    Quant aux divers interdits….il faut faire avec, on choisit de randonner avec un chien, donc les parcs nationaux, on évite.
    Sur ce, bonnes randos.

    • Je prépare une rando dans le Cantal mais j’ai beaucoup de mal à trouver des endroits autorisés aux chiens, même en laisse. C’est une chienne avec laquelle je travaille, il est normal qu’elle m’accompagne aussi en détente. Je rêvais de marcher sur les plateaux Cezallier et Limon mais pas de chien en alpage Quel dommage !

  25. Je suis une « cani-randonneuse » pratiquant la randonnée canine depuis prés de deux années maintenant. Et les conseils qui sont dans cet article sont vraiment utile. d’autant que j’apprécie en effet qu’il soit rappeler qu’avant d’entreprendre quoi que ce soit avec notre compagnon, faire une check-up complet reste Obligatoire. Ma chienne (Lola) a pris neuf ans cette année et il est temps pour nous de ralentir (plus de balade sur le weekend pour nous) mais nous faisons encore des balades régulièrement, en groupe et en meute (plusieurs maitres/chiens).

    Je dois simplement ajouter que le chiens qui participe a ce genre de sortie (seul ou en meute) doit avoir une éducation irréprochable (rappel, obéissance de l’arrêt et de l’attente) pour éviter tout accident pour le maitre, comme pour le chien lui même.

  26. Bonjour
    Merci pour toutes ces informations très utiles. J’ai une chienne d’à peine 1 an que nous avons trouvée lorsqu’elle avait 3 mois et demi environ, elle est croisée Border Collie et épagneul.

    Pour le moment je marche 2h30 à 3h mais j’envisage de plus longues randonnées. Je suis dans une région (sud Aveyron) où il n’y a pas besoin d’aller très loin pour avoir des chemins de randonnée.
    J’ai amené ma chienne dans un club canin mais je ne suis pas complètement satisfaite.
    Elle a un bon rappel mais pas parfait, l’obéissance de l’arrêt et de l’attente est à amélioré. Mais c’est surtout la rencontre avec les gens ou elle cherche à se faire caresser qui est difficile à gérer.
    Comment avez-vous fait pour éduquer le vôtre ?
    Avez-vous trouvez un livre que permet de l’éduquer soi-même ?
    Pour le moment je randonne seule mais je veux bien me joindre avec un petit groupe.

    Merci de vos réponses et à bientôt

  27. Bonjour,
    je suis un peu dans la même situation qu’Andrée, j’ai 1 chienne d’1 an border collie + labrador, le rappel n’est pas parfait et quand elle voit du monde c’est pour aller « dire bonjour ». Je suis en corrèze à Objat et je recherche des personnes qui seraient m’accompagnées dans les promenades que je fais avec Tyna.
    Dans l’attente de futurs promeneurs.
    Bonne balade…………………………..à tous.

  28. Cette semaine j’ai effectué une sortie de 2h30 avec mon épagneul breton le long de la rivière le Belon dans le Finistère cela n’a pas posé de problèmes. Si ce n’est le patron le lendemain qui avait les jambes en coton et des ampoules aux pieds…..

  29. Bonjour à tout(es) les cani- rando
    je viens de prendre connaissance que l’on pouvait randonner avec son chien (pas marcher), je possède un shit-tzu de 5 ans cette année bon marcheur , je pars cette année dans le CANTAL mais avant je vais essayer ce sport ,je viens d’acheter la ceinture et la laisse ,il possède déjà son harnais

  30. Je cherchais un article sur la randonnée avec son chien, eh bien le voici ! 🙂

    Super article, plein de bons conseils bien notés pour la prochaine rando avec ma petite cocker.

    Avec mon expérience perso je rajouterai des « plus » dans la trousse de secours :

    – la pince à tiques à mettre dans sa trousse premiers secours
    – une crème antibio à demander à son véto avant de partir en cas d’épillet/lésions/décuirage (ma chienne avait fait un abcès suite à un épillet qui m’avait échappé… depuis la véto m’a montré comment retirer l’épillet avec une pince à épiler et, après désinfection, la petite pommade antibiotique pour éviter infection/abcès).
    – de l’agilium ! A commander en pharmacie sans ordonnance. C’est un peu plus fort que de l’homéopathie et très utile pour les articulations. Bambou avait une dysplasie jusqu’à la fin de sa croissance et cela a tendance à revenir après plusieurs heures de marche (arrière-train qui fatigue un peu, mais uniquement si temps humide). Bref, l’agilium l’a beaucoup aidé quand elle était « chiotte » et en lui donnant un demi tous les jours de rando (sur conseil du véto) : aucun problème d’articulation elle cavale du premier au dernier jour.
    Ce peut être utile pour les races à dysplasie (bergers) et les toutous à partir de 7 ans environ selon la durée de la randonnée.

    Et… prendre le numéro d’un des 9 centres antipoisons de France (ne jamais faire vomir votre chien si il s’est intoxiqué) et pourquoi pas une formation des gestes de premiers secours pour son chien ? Il y en a en région parisienne mais je suppose aussi dans toute la France. Et le PSC1 auprès de votre Croix-rouge est toujours utile pour « nos amis les humains », surtout si en rando loin de tout ! 😉

    • Merci pour ton article

      Je me permet de mettre ma pierre a c’est édifice!!!!
      pour ma part quand mon chien ( Farou berger des pyrénées ) je prend une bombe d’ Oxytétrin c’est une bombe de désinfectant antibiotique que je me sert quand des brebis ont une plaie en quelques jours c’ est guérit j’ai même utilisée cette bombe pour un patin de mon chien fendu très efficace je l’ achetée au véto

  31. Bonjour
    Merci pour ces article pour le moment je n’ ai pas tous lus mais je le ferais
    Juste pour vous dire que je suis éducateur canin j’ ai un Berger des Pyrénées que je proméne toujours sans laisse mais je suis responsable et dés qu’il le faut( en ville (quoi que) vers des cites de jeux d’ enfants je met mon chien en laisse ) ceci n’est qu’une logique de responsable
    je remercie Nadine pour son article et j’ espère vous rencontrer en rando enfin tous dépend ou vous habité

    pour ma part je suis venu parler un peu pour vous dire qu’au moi de Mai 2014 je compte faire le GR65 du Puy en Velay a Saint Jean Pied de Port avec mon chien Farou en autonomie car je sait que certain gites étape me refuserons

    Donc quand j’ aurais fait mon périple si François m’autorise je raconterais mon histoire

    PS JE ME PERMAIS DE LANCER UN APPEL AU BONNES VOLONTEE SI ELLE PEUVES ME DONNER QUELQUES SERVICES SUR MA ROUTE AVEC MON FAROU

    Merci d’avances et a bientôt

    • Merci Jacques
      entre propriétaires de berger des pyrénées, nous nous connaissons je pense …
      sur un certain forum bleu ma chienne s’appelle Vénus
      Avec un grand plaisir pour une rando avec nos poilus
      cordialement

  32. C’est très bien qu’on pense à faire des articles de conseils pour nos toutous qui ont aussi besoin d’une attention particulière pour des randos « sportives » en milieux « hostiles » comme la montagne peut l’être si on ne la connait pas. Merci !

  33. Nous revenons de l’arrière-pays niçois (hors Mercantour). De très belles balades sont possibles avec chien en liberté, dans le coin de Tourette-sur-Levens. J’avais adapté une laisse de cani-cross à la ceinture de mon sac à dos et j’ai tenu ma chienne à certains moments. Elle ne tire pas, ou peu, mais je trouve malgré tout la randonnée en montagne périlleuse avec un chien en laisse. Je pense donc qu’il vaut mieux éviter les parcs régionaux (à mon grand regret) où la laisse est de mise.
    Nos sorties duraient en moyenne 3h. Matériel pour la Bête, outre les insecticides en vigueur dans le sud de la France : gamelle souple, pince à épiler, chaussons Ruffwear à semelle en vibram (utiles sur certaines pistes couvertes de cailloux contondants et sur le goudron chaud), et collier Master plus pro envoyant une décharge de citronnelle sur commande en cas de départ de course après du gibier (sangliers, chevreuils, etc). C’est ce que j’ai trouvé de moins barbare pour éviter les catastrophes.
    Autre découverte sympa : il n’y a pas beaucoup de plages autorisées aux chiens dans le coin, mais celle de Villefranche sur mer bénéficie du soleil du soir, et en prime elle est loin des voitures et pas surpeuplée. Et on peut passer le chien sous l’eau douce en partant.

  34. Nous avons un golden retriever âgé de 3ans et nous fessons beaucoup de chose avec lui : puces, marchés de Noël (nous venons d’Alsace), promenade divers, canicross depuis 2mois et bien évidement de la randonnée depuis 2ans.
    Je vous dirais que j’ai commencé petit à petit un peut comme pour moi ^^. Comme ce n’est pas une ligné de chien travailleur et qu’à mon sens il fallait le préparer physiquement nous avons fait les choses au fur à et mesure. Aujourd’hui autant vous dire qu’il adore aller courir avec moi dans les champs 30 à 40min et partir en randonné avec nous 4 à 6h max dans les Vosges ou en forêt communale.
    Nous emmenons une gamelle avec une bouteille d’eau mais il bois plutôt des rivières sur nos sentier et prend du plaisir à aller dans l’eau.
    C’est un vrai plaisir de faire toute ces choses avec lui d’autant plus que les gens pensent souvent : chien en appartement => chien malheureux et bien je peux vous dire que nous fessons plus de chose avec lui que certain maître qui possèdent un jardin.
    Suite à la lecture de votre article je pense que je vais essayer petit à petit le sac pour chien je trouve ceci très intéressant d’autant plus que nous aimerions essayer de partir en randonné pour plusieurs jours dans le futur.
    Il y a de quoi faire sinon en Alsace nous avons les Vosges, les forêt communale, la forêt noir non loin, le ballon d’Alsace et le grand Ballon, etc

    • Aurélie,
      j’ai le même: un Golden Retriever de 3 ans et quelques. C’est une race résistante, nous n’avons aucun problème pour randonner avec lui (20 à 30 km par jour). Nous avons fait deux fois 6 jours de rando itinérantes avec lui, il portait « son ravitaillement ». Il faut un peu d’apprentissage (une ou deux séances) mais aujourd’hui il se laisse « bâter » sans problème. Plusieurs modèles existent, choisir un fournisseur patenté, genre Vieux Campeur ou Aventure Nordique. Témoignages de nos randos avec Gavroche ci dessous :
      http://randosetbalades.canalblog.com/
      L’an prochain un projet: du ballon d’Alsace à la frontière allemande, 20 jours de marche. Une inconnue: les chiens sont-ils acceptés partout? Sinon, voir comm plus haut: les randos avec chien, c’est génial.

  35. Bonjour,
    nous avons une Golden Retriever qui a eu 8 mois le 27 août (Krystal). Notre vêto nous a conseillé d’attendre qu’elle ait 15 mois pour participer à des randos car son squelette n’est pas suffisamment solidifié. Ensuite nous pourrons progressivement faire des marches de plus en plus longues.
    Elle participe à des cours d’éducation canine depuis l’âge de 3 mois.
    J’ai découvert ce blog sympa en effectuant des recherches sur les randos avec son fidèle compagnon.
    Nous demeurons dans le CHER.
    A très bientôt,
    Marie

  36. Merci pour cet article !
    Je suis adepte de petites randonnées dans ma région où j’ai rencontré une amie qui promène ses deux chiens sur des PR.
    D’où mon envie d’avoir un chien, ce qui est chose faite, comme c’est un chiot, elle ne fait que des petites balades. Mais plus tard, pourquoi pas les GR 🙂

  37. Merci pour l’article et pour ces commentaires avec tant de retour d’expérience !

    J’ai moi-même fait plusieurs randonnées avec ma chienne, un shiba inu de 5 ans (9kg). De quelques heures à quelques jours en totale autonomie.

    Le plus difficile pour moi ça reste l’acheminement vers le lieu de la randonnée, la SNCF et les compagnies de bus demandent à ce que le chien soit dans un panier… J’ai donc bricolé un sac de transport pour chien à 400g, qui lui sert aussi d’isolation pour la nuit dans l’abside de la tente et fait l’armature de mon sac pendant la journée.

    Sinon, ma chienne a son sac de bât, un Approach Pack de la marque Ruffwear. Elle porte ses croquettes (150g/jour), des snacks type canard séché pour un coup de boost en journée, une gamelle souple en plastique transparent, quelques sacs à excréments biodégradables et son eau.
    Pour l’eau j’utilise 2 petites bouteilles de 33cl, une de chaque côté, qui me permettent également d’équilibrer parfaitement sa charge (elles ne sont jamais remplies à plein).
    Elle a aussi en permanence un collier avec une médaille d’identification, qui sert aussi le soir quand on enlève le sac.

    Le shiba est un chien primitif, qui a un instinct de chasse très fort et un caractère indépendant. La laisser en liberté en pleine nature n’est absolument pas envisageable vu que de base elle marche 50 ou 100m devant et que s’il y a le moindre lapin, canard, sanglier, mulot… elle se lancera à sa poursuite jusqu’à l’avoir attrapé. C’est le genre de chien qui arrive à m’attraper des pigeons en plein Paris en étant en laisse.
    Bref, si on est pas dans un terrain clos ma chienne est en laisse ou en longe, en permanence. Pour la randonnée j’utilise une laisse modèle Roamer, toujours de la marque Ruffwear. Super solide, avec un amortisseur pour absorber les éventuels à coups et portable soit à la taille, soit à la main, avec la possibilité d’attacher facilement le chien à un élément fixe (arbre…).
    Du fait de l’élastique amortisseur il faut prendre un peu le pli pour maîtriser le chien dans les endroits délicats (longer une départementale par exemple), où avoir appris « droite » et « gauche » au chien est un renfort appréciable, mais c’est un réel confort pour tous les autres passages.

    Pour le couchage, je réutilise donc le sac de transport plié, qui a un fond en mousse isolante que je pose par dessus et j’ajoute un bout de polaire suffisamment grand pour être à la fois en dessous du chien et replié sur lui. S’il fait très froid j’ajoute mon vêtement de pluie par dessus le chien.
    Ma tante ultra légère n’est pas faite pour resister à l’abrasion, totalement incompatible avec des griffes, donc c’est abside obligatoire. Après, le shiba est une bestiole avec une double couche de poils, comme les huskys, donc assez adaptée aux températures froides et l’abside a le mérite de protéger du vent et des moustiques.

    Côté pharmacie, pas de grands changements par rapport à la mienne, qui incluais déjà un tire tique. Je prends juste de la cire pour les coussinets (qui ont préalablement été renforcés pendant 3 semaines au Solipat… que j’utilise aussi pour mes pieds) et du Canidiarix (antibio + atropine) ainsi qu’un peu de smectite en pâte qui permettent de limiter les dégats en cas de diarrhée aigüe. Un chien de petite/moyenne taille a vite fait de se deshydrater.

  38. Bonjour,
    je voudrais me lancer dans la randonnee avec ma chienne.
    Je souhaiterai savoir si des personnes le font avec des bergers belges types malinois?
    et savoir si ca se passe bien general?
    merci pour les reponses.

    • le malinois est un chien sportif qui fera un excellent chien de randonnée,moi je randonne avec un labrador qui est certainement croisé dogue argentin.
      c est un excellent chien qui fait des randos de 30 kms sans probléme

  39. Bonjour,

    En avril, je dois partir à la montagne, mais si tout se passe bien j’aurais un chiot malamute d’alaska âgé de 3 mois. Bien entendu je ne vais pas le faire marcher, mais j’aimerais aller randonner et l’emmener (pas trop envie de laisser mon bébé tout seul).
    Savez-vous quoi prendre (et où trouver) pour l’emmener avec moi sachant qu’à cet âge, il fera environ 13kg?
    J’ai pensé au porte bébé, mais est-ce bien adapté à la morphologie des nos 4 pattes??? pas certaine…

    • bonjour pauline,

      franchement un chien c est pas un bébé,arreter de culpabiliser parce qu il va etre seul.
      en plus dans un porte bébé ca va etre galére pour lui et pour vous
      par contre quand il sera grand un malamute pour marcher je lui donne ttes les affaires a tirer meme sur le dos ca porte pas mal.un vrai tracteur

      • Oui oui j’en ai un adulte déjà qui m’aide bien à marcher en cani rando!
        Le problème c’est que nous serons en location, donc laisser un chiot seul sur la journée (car nous ferons très certainement des rando à la journée) ça me dérange quelque peu…

  40. Mais alors un chien est-il autorisé ou interdit sur un chemin de Grande Randonnée ?

    • à Roland:
      le problème n’est pas le chemin….mais le territoire. Les chiens sont interdits dans la grande majorité des parcs nationaux, admis en laisse dans les parcs naturels régionaux.Se renseigner donc pour ce qui est parc naturel, réserves, lieux protégés, etc….Sachant que dans certains cas, c’est interdit sauf…si on est sur le GR…On trouve en général les infos sur les sites web de ces espaces naturels.

  41. Bonjour à tous et un grand merci pour toutes ces informations. Je suis à la recherche d’un parcours de randonnée à faire cet été avec mon chien (bâtard de 40 kg). En avez-vous à me conseiller ?
    Savez-vous s’il existe des croquettes spécifiques pour la rando, légère, peu encombrantes et nourrissantes ? ( genre croquettes lyophiliséees ?)
    Je vous remercie beaucoup !

    • Bonjour,

      Je suis professionnelle du chien et des sorties outdog, pour optimiser les repas on est nombreux à donner du pemmikan à nos chiens. Super nourrissant et appétent.

      • Je me renseigne en ce moment sur les aliments complets à emporter en rando (d’ailleurs j’ai trouvé l’astuce du pain essène sur ce site) et j’ai évidemment abordé le chapitre pemmican et les recettes pour le réaliser soi-même. Plusieurs personnes disaient justement qu’elles en donnaient à leur chien en rando.
        C’est assez emballant, toutefois, la recette du pemmican que j’ai trouvée comporte des noix, ce qui est déconseillé pour les chiens. Donc attention à ne pas en ajouter.
        Je pense que les petits fruits rouges secs ne doivent pas trop leur plaire non plus.

  42. Votre article excellent de trés bon conseils mon bichon havanais
    Adore venir en randonnées

  43. Je n’ai pas vu grand chose sur l’eau, il faut fréquemment abreuver et mouiller le chien, c’est le seul moyen pour qu’il se refroidisse (le chien transpire uniquement par la langue)
    Pour le mouiller, il faut mouiller les pattes et le ventre, éviter la tête et la nuque(risque de choc thermique).
    Pour les randos sur plusieurs jours, prévoir quelques temps avant et pendant, des croquettes hautement énergétiques et tout comme nous, les chiens doivent bénéficier de compléments alimentaires durant la journée de randonnée, le risque étant de voir son chien maigrir irrémédiablement!!

    Pour info nous avons traversé les Alpes avec 3 chiens (environ plus de 1000 km et 66000M de D+)

    je me permet de mettre un lien sur une trousse de secours spéciale randonnée élaborée par une vétérinaire spécialisée sur le chien de sport..
    http://club.quomodo.com/randocabo/le_chien_sportif/trousse_d_urgence_et_premiers_secours_.html

  44. Bonjour,

    Un grand merci pour ces informations si précieuses.
    Notre chienne, biscuit, est âgée de 1,5ans et est croisée b.allemand/b.collie. Elle n’a jamais eu besoin de soins.

    Elle a à son actif (atattention, les remarques peuvent fuser) :
    – à 3 mois: tour du queyras en itinérant en tente (pas eu besoin de la porter une seule fois),
    – l’année dernière dans la vallée de Serre-Chevalier en hôtel avec ascension du grand Galibier
    – des centaines de ballades dans nos belles Ardennes.
    Vérifier son état d’hydratation et ses coussinets sont la clé.

    On habite dans les Ardennes belges, à l’entrée de bois, cela aide.

    Comme dit plus haut, certains chemins sont interdits…
    Avez-vous quelques bonnes expériences d’itinerants à conseiller ? Nous partons toujours en hors saison (septembre/octobre)

    Quel bonheur de randonner avec notre ami à 4pattes…

  45. Bonjour,

    Nous avons deux chiens : Bambou une caniche croisée de 15 ans et Chems une beauceronne de 4 ans.
    Nous venons de Bretagne où nous nous baladons tous les week end au bord de la mer, en forêt, …

    Nous sommes en train de préparer nos vacances avec Chems, nous aimerions partir dans la montagne. Existe-t’il des livres avec toutes les randonnées autorisées aux chiens tenus en laisse et en liberté si c’est possible ?

    Merci pour votre aide !

    Nala

  46. Nous randonnons depuis 5 ans avec Lily, une petite chienne York de 3kg. Nous sommes en
    autonomie complète: tente, nourriture. Pour sa première rando, elle avait 8 mois et nous avons fait le tour des Cerces et la périphérie du parc des écrins ( parc national interdit aux chiens) en 3 semaines. Ensuite 3 semaines dans le Queras, puis 3 semaines dans les Pyrénnés orientales, Andorre et Arriége. Puis 2 semaines dans la vallée de la Roya et de la Bevera. Et enfin le tour du Thabor et le plateau d’Emparis en 3 semaines. Nous adaptons les étapes en fonction de Lily, s’il y a des grands pierriers, je la porte ( j’ai bricolé un sac qui se fixe par des mousquetons aux bretelles de mon sac à dos, elle est contre mon ventre et y est en sécurité) s’il fait froid ou si elle et fatiguée, je la porte mais elle marche en général 5 h par jour sans probléme. Elle boit au même rythme que nous et dors dans mon sac de couchage. Pour ses repas nous emportons des croquettes, le seul probléme c’est qu’elle ne veut pas les manger toute seule, je dois donc lui donner les croquettes un à une ( j’accepte ce petit caprice) Nous avons toujours son carnet de vaccination et même un passeport, un petit manteau en goretex doublé de fourrure polaire, son harnais. Elle a appris à marcher sans laisse entre nous deux, elle ne divague jamais, ne s’approche jamais des animaux. Nous surprenons souvent des regards ironiques de randonneurs croisés en route mais quand ils voient les étapes que fait Lily, ils se débarrassent de leur à priori. Les limites à la randonnée avec un chien sont tous les endroits où les chiens même en laisse sont interdits: parcs nationaux et certains parcs régionaux et les refuges. Ce que j’ai du mal à accepter car un chien bien éduqué nuira moins à la nature que tous ces humains qui sément leurs parcours de papier cul, de mégots, de détritus et de poubelles diverses.

    • Bonjour, Irisine,

      Je suis propriétaire d’une chienne croisée griffon et berger qui marche bien, et depuis peu d’un bébé chihuahua qui marche également très bien ! Je serais très intéressée par votre sac ventral bricolé à fixer sur les bretelles du sac à dos. Serait-il possible de me le décrire ? Je suis joignable sous le même pseudo sur le site des MUL (au cas où).
      Pour le moment, je teste désespérément les chèches noués, mais ce n’est pas une réussite…

      • Je ne sais pas comment te joindre sur le site MUL, si c’est possible d’avoir un mail je pourrai t’envoyer les photos que je viens de prendre pour te montrer.
        C’est un sac boudin, avec un fond rigide ( important sinon le chien ne se sent pas stable et c’est moins facile à porter et moins confortable pour lui) il y a deux poignées comme sur un sac de sport, en tissus genre sangles. Je passe les deux poignées dans chacun des mousquetons, que je fixe assez haut sur mes bretelles, il n’y a pas de mouvement de balancier, c’est stable. Je ferme le sac avec une épingle à nourrice de sécurité. Je préfère ne pas fermer la fermeture éclair car les poils se coincent dedans et par sécurité, je passe un petit cordon avec un petit mousqueton du harnais de Lily au sac, comme ça, elle ne risque pas de sauter, de tomber…le sac est très léger, je l’ai acheté à la halle aux chaussures, c’est le sac à dodo.

        • Votre description est déjà bien précise ! Je ne peux pas mettre mon adresse mail sur un forum, mais au cas où, j’ai un compte facebook au nom de Zygielle Aranée. Je me disais qu’avec un peu de chance, vous seriez membre du site MUL (surtout avec un beau matériel ultra-léger comme celui-là… les sacs pour chien « faits exprès » qu’on trouve dans le commerce pèsent un âne mort – ou presque 😉 )
          En tout cas, c’est vraiment gentil d’avoir pris des photos pour moi.

        • Bonjour, Irisine,

          Je reviens de vacances. J’ai fait de longues balades avec mes deux chiens, dont mon chihuahua. Je m’étais équipée d’un sac tel que celui que vous m’avez décrit… et mon chien a adoré ! Cela lui a permis de faire des pauses. Effectivement, c’est très léger, confortable, ça ne balance pas. Merci pour cet excellent conseil !

  47. Bonjour,
    Nous projetons mon ami et moi de faire un peu du GR 10 dans les Pyrénées cet été (août) avec notre chien, un Berger Australien de 17 mois. Nous sommes habitués à faire de la rando avec lui dans les alpes.
    Savez-vous si il est possible et autoriser de faire la portion HENDAYE / ARETTE ST MARTIN ou HENDAYE/ ST JEAN PIED DE PORT avec toutou ???

    Merci à vous,

    • Pas de probléme…même jusqu’à la vallée d’Aspe, aux limites du parc national. Pour continuer la traversée des Pyrénées on peut passer en Espagne par le GR 11 jusqu’à Burajuelo et remonter en France jusqu’à Gavarnie.

  48. Bonsoir : j’adore randonner avec mon chien mais je le fais en « confortable » c’est à dire avec portage (je vais d’hôtel en hôtel) et le seul organisme que j’ai trouvé pour l’instant ayant instauré quelques circuits où les hôtels acceptent les chiens, est la Pélerine (comme terre d’aventure, cap france…etc). EN CONNAISSEZ-VOUS D’ AUTRES ? Je n’ai jamais le temps d’organiser mes vacances et c’est plutôt confortable de passer par un organisme qui se charge de réserver les hôtels + le portage et de n’avoir que le sac à dos de la journée à porter ! Merci pour tous les conseils au fait ! Brigitte

  49. Bonjour,
    Amateur de rando en montagne et forêts je recherche désespérement une laisse enrouleur (environ 20m) prévue pour attacher à mon sac à dos ou ceinture via un mousqueton car les chiens non tenus en laisse sont interdit légalement chez nous en Belgique….Bien que mes deux chiens aient un excellent rappel même à distance ou en présence de gibier.
    Si vous croisez un agent un peu buté, c’est l’amende!
    Bref, on aimeraient randonner facile, à l’aise et les mains libres avec nos deux compagnons à quatre pattes.
    Avez-vous connaissance de laisse enrouleur sans poignée de ce type? Merci pour votre aide

  50. Bonsoir
    Je randonne a cheval et avec ma chienne (croise labrador de 20kg). Pour l’instant avec ma chienne je n’ai pas fait plus de 1 journée a chaque fois a raison de 30Km (bien sur j’y suis alle progressivement) car elle était encore trop jeune pour partir plusieurs jours. Maintenant qu’elle est adulte j’envisage de partir plusieurs jours d’affiler avec les 2 et je chercher justement le matériel nécessaire pour ma chienne et surtout ou l’acheter merci pour les infos. Sinon pour moi c’est hors de question d’attacher ma chienne c’est juste trop dangereux que ce soit pour ma chienne le cheval ou moi ( (le cheval pourrai de prendre les pieds dans la longe lui marché dessus la bousculer…), du coup elle est en permanence en liberté que ça plaise ou non au gens d’ailleurs. Par contre je suis consciente que certain gens ont peur des chiens donc par respect je la rappelle systématiquement. Du coup pour palier a tout risque ma chienne a été test par un éducateur canin, et suivit par un veto comportementaliste. Je vais en cours d’éducation et d’agility de manière a ce qu’elle ai une éducation irréprochable. Elle marche au pied de mon cheval a mon ordre s’assoit attend et si je lui refuse l’accès a quelque chose (chien vache mouton…) elle le respect. Quoi qu’il en soit ma chienne randonne sans laisse et restera sans laisse tout est une question d’education et de vigilance je fait toujours attention a ou elle est, et pour la localiser plus facilement (pour les gens mon cheval ou moi) elle a une cloche au collier comme ça on l’entend en permanance.

  51. Bonjour,
    Nous projetons de partir 4/5 jours en randonnée dans les Cévennes avec Indie notre border collie de 2 ans 1/2. Nous comptons lui faire porter un sac à dos.
    Je voulais quelques infos pour l’entrainement préparatoire, notamment comment l’organiser.

    Je vous remercie. Je suis preneuse aussi si vous avez le parcours car je n’ai pas encore étudié en détail 🙂

    A bientôt !

  52. Vous écrivez : « on créera une trousse de premiers soins vétérinaires ». J’aurais bien aimé que vous la détailliez.
    Je ne connaissais pas les petites chaussures, c’est une bonne idée. Est-ce que les chiens acceptent facilement de marcher avec ça ?

    • Ma chienne accepte parfaitement les chaussures quand elle en sent le besoin : sur les schistes, et sur la neige qui a transformé et glace la nuit. Je lui ai mis des chaussons de musher quand elle a dormi avec moi sous la tente, et elle n’a pas essayé de les enlever (mais c’était à un stage d’éducation et elle était crevée de sa journée !).

      • Merci pour votre réponse. Je testerai en espérant que ça marche parce qu’à 20€ les chaussons…
        Mais mieux vaut ça que des pattes abimées.

  53. BONJOUR,
    VOS COMMENTAIRES SUR LES CHIENS, EN RANDONNÉE, SONT TRÈS BIENS!
    POUR MA PART, JE SUIS VENU SUR CE SITE, POUR AVOIR DES RENSEIGNEMENTS, SUR QUELLES RANDONNÉES, DANS LES PYRÉNÉES, JE POUVAIS FAIRE AVEC MON CHIEN! JE N’AIT PAS EU DE RÉPONSES……….
    IL SERAIT BIEN DE PRÉSENTER LES DIFFÉRENTS ITINÉRAIRES À FAIRE AVEC SON CHIEN, PLUTÔT QUE DE RACONTER, OU S’ENGEULER, À DIRE, QUOI FAIRE OU PAS FAIRE. ON EST DES ÊTRES HUMAINS, ET PAS DES CHIENS….
    PAS GRAVE, J’IRAIS VOIR SUR UN AUTRE SITE.
    MERCI, ET BONNE RANDO AVEC VOTRE CHIEN.

  54. Bonjour,

    merci pour cet article très intéressant pour moi.

    je me prépare à partir en randonnée en itinérance pour plusieurs semaines (mois ?) avec Loumy : husky croisée braque allemand, qui a quasiment 1 an. Je ne pourrai pas prendre la totalité des croquettes pour l’ensemble du parcours (trop lourd) et il faudra que je me ravitaille ici et là. Par conséquent la marque de croquette va changer en fonction de ce que je trouverai en magasin. La véto m’indique qu’il n’est pas bon que le chien change souvent de nourriture. Ma question est donc la suivante à ceux qui partent ainsi sur du long terme : comment faites vous pour être sûr de vous ravitailler tous les 3-4jours et trouver ce qu’il faut pour votre chien ? Donnez-vous différentes marques de croquettes à votre chien ?
    Merci à vous

    • J’ai pense faire un trek avec mes chiens. Je pensais m’arranger avec le gîte où je vais faire ma halte et lui envoyer par colis les croquettes. Il me mettrait le colis de côté jusqu’à mon arrivée. Comme çà pas de souci de changement de croquettes. L’inconvénient c’est juste la logistique. Il faut bien s’organiser en amont et ne pas changer de gite d’étape.

  55. une très bonne idée, car les toutous ont le droit aussi de profiter et de s’amuser.

  56. bonjour

    je recherche groupe balade toutou dans le Finistère…

  57. Bonjour,
    Je voulais faire le chemin de Stevenson avec mes deux chiens. Mais j’ai vu qu’il traverse le parc national des Cévennes! Du coup, je voulais savoir s’il y avait quand même moyen de le faire avec des chiens. Y a t il une itinéraire bis pour contourner des zones éventuellement interdites aux chiens.

    • Alors pour toi un seul conseil, cherche le site du parc national des Cévennes.

      Quand moi je eu le plaisir de faire le GR 70, les chiens en laisse était tolérer.

      Allé un peu d’aide!

      Voilà leur numéro.

      Tél (standard) : 04 66 49 53 00

      A toi de les appelés pour confirmation.

  58. Pour ma part, j’aimerai qu’il puisse exister un site qui répertorie les refuges qui acceptent les chiens.
    ce serait beaucoup de temps de gagné.
    mais cela ne semble pas exister.
    certains refuges le notent d’office d’autre pas du tout.

    Merci en tous cas pour la rédaction de cet article.

    Evelyne

  59. Bonjour,

    Je souhaite randonner avec ma chienne border terrier de 18 mois. J’en suis au stade de l’entrainement : de sorties regulieres de 6 a 15 km soit environ 40 km par semaine. Je suis traileuse elle court aussi parfois avec moi en harnais. Comme Jazz et moi aimons la compagnie (se retrouver seules c’est bien aussi) j’ai créé un Blog afin d’organiser des randos. Je prépare un parcours souvent 90 % de sentiers je fixe une date et une heure. Je fais signer une charte fonctionnement et attestation sur l’honneur pour assurance individuelle et me dechargeant de tout incident. j’en suis à la 4éme rando les chiens sont en liberté dès qu’on le peut et suivant le chien et en respectant la remise en laisse dans les lieux fréquentés par le public et la législation en periode de chasse et de renouvellement de la faune et la flore. Je n’ai jamais depassé 5 chiens et je ne compte pas dépasser 10 chiens.
    J’ai cherché une législation plus complète que le Décret-loi du 23 octobre 1935 sur le regroupement des personnes et la loi Loi N° 83.629 du 12 juillet 1983 sur les chiens en laisse.
    Pouvez vous m’en dire plus ?

  60. Bonjour, je viens de lire votre article que j’ai trouvé vraiment très bien. Je me suis permise de le partager sur ma page Facebook Canirando World. Pour ma part je randonne surtout dans le pays basque avec mon cocker de 7 ans. Étant auxiliaire vétérinaires, il est suivi de très près pour sa santé et pour l’instant tout les feux sont au vert pour continuer notre activité. Je vous invite à aller sur ma page pour partager vos expériences et vos photos, ainsi cela donnera envie de découvrir d’autres régions avec les loulous!!!

  61. Super article sur la randonnée avec son chien.
    Pour ma part je fais de la randonner avec ma chienne Nova, mais je voyage aussi avec elle que se soit en France ou à l’international !
    J’ai bien aimé votre article surtout au niveau du matériel!
    Si vous voulez voir ce que l’on fait et avoir quelques conseils pour voyager , alors vous pouvez nous retrouver sur notre Blog de Voyage: http://dog-trotter.com/

  62. trois trucs sont important pour moi:
    – en toute situation être cool et ne pas communiquer son stress au(x) chien(s), car on est le chef de meute
    – éviter d’imposer la présence de ses chiens à d’autres randonneurs, on est un groupe avec ses chiens cela leur suffit, la meute étant la base de l’organisation canine.
    – s’assurer que le(s) chien(s) a la capacité à vous suivre, la promenade quotidienne avec une partie en laisse est est un élément facilitant pour que chacun puisse ce cerner

    en tout cas merci à François pour cet article très intéressant

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis mais non diffusé)