Déc 272016
 

Traversée des Hauts-Plateaux du Vercors compte rendu

Ce petit compte rendu n’a pas vocation à vous expliquer comment j’ai bien mis un pied devant l’autre, mais plutôt à compléter mon article « Exemple de préparation d’une randonnée de plusieurs jours – Traversée des Hauts-Plateaux du Vercors » où j’ai détaillé toute la préparation de cette randonnée. Je vous conseille d’ailleurs de commencer par cet article pour rester dans l’ordre chronologique.

L’intérêt de l’article que vous avez sous les yeux est double :

  • Comparer le déroulement de la randonnée à la préparation.
  • Vous faire découvrir cette région et cette randonnée et compléter l’article sur la préparation.

Une randonnée peut se préparer avec plus ou moins de détails. Cela dépend de :

  • Chaque personne. La notion de risque et le goût pour l’imprévu et l’aventure sont vraiment personnels.
  • L’expérience. Plus on a d’expérience et plus on se connaît, plus on est capable de laisser de libertés. On peut se concentrer uniquement sur les points vitaux. C’est exactement la même chose que quand on charge son sac : quand on est novice, on a tendance à prendre trop, plus on se connaît et plus on a d’expérience, plus on s’approche du strict nécessaire.
  • La randonnée elle-même. Il est plus facile de ne pas trop préparer une randonnée par conditions clémentes et avec des ravitaillements en nourriture et eau faciles, qu’une randonnée seul dans un désert saharien ou polaire.

Pour cette traversée des Hauts-Plateaux du Vercors, je trouve que j’avais préparé la randonnée avec pas mal de détails – notamment car nous étions limités en temps et que l’eau est assez rare à cette époque sur les Plateaux. De plus, je savais que je voulais écrire un article sur le sujet, ce qui m’a poussé à bien tout détailler.

Au final, nous sommes partis le week-end du 15 août (13, 14 et 15), pas le mieux par rapport à notre choix d’éviter trop d’affluence mais ça collait bien par rapport à nos emplois du temps et la météo.

La météo annoncée était plus que clémente : quasiment aucune chance de pluie, grand beau, pas de vent et assez chaud par contre. Et c’est exactement ce que nous avons eu. 😉

Lire la suite »

Oct 292012
 

Compte rendu GR20 en 7 joursIl y a un peu plus d’un an et demi, je publiais le premier article de ce blog, où je rendais public le défi que je m’étais lancé : parcourir le GR20 en 7 jours (au lieu de 15), du nord au sud et en autonomie complète (l’article se trouve ici pour ceux qui veulent en savoir plus).

L’article a depuis été très commenté, les curiosités attisées et j’ai reçu beaucoup de messages et d’emails à propos de ce défi. Je sais que nombreux d’entre vous sont impatients de savoir si je l’ai réussi ou pas.

Avant que vous ne vous précipitiez à la fin de l’article pour connaître la réponse, je vais tuer le suspense maintenant en vous annonçant que j’ai bien réussi mon défi. Et cela, sans courir, ou sans marcher à la lampe frontale… Je le précise, car des randonneurs rencontrés sur le chemin pensaient que c’était nécessaire pour faire le GR20 en 7 jours – surtout durant le mois d’Octobre où les jours sont courts.

Ce défi, je l’ai d’autant plus réussi, que j’ai pris énormément de plaisir à faire cette randonnée – et c’est surtout cela qui compte au final. 😉

Vous trouverez dans ce compte rendu les réponses aux questions que vous vous posez sûrement à propos de ce défi, des anecdotes, des photos, ainsi que quelques informations utiles pour ceux qui veulent se lancer sur le GR20.

Note : pour ceux qui ne sont pas trop familiers avec l’informatique, il suffit de laisser sa souris un instant sur une photo pour pouvoir y lire le commentaire associé.

Lire la suite »